J’Aime Être Introverti : 10 Signes

Découvrons comment l’introversion est indiscutablement aimable

L’amour préluderait par celui que l’on se porte selon certains développeurs personnels, pourtant, combien d’individus sous-estiment modestement leur valeur et pratiquent l’affection d’autrui immodérée ? Les introvertis, de la sorte, ignorent quelquefois qu’ils le sont et n’ont pas élaboré l’inventaire simple de leurs amabilités. Exceptionnellement, je propose de faire partager mes frugales translations, que de multiples introvertis éprouvent tout autant. Listons non sans humilité, cette caractéristique hautement introspective.

Les mystères que les introvertis révèlent

L’on débute par l’humilité évoquée plus haut puisque le moteur motivationnel des introvertis reste très intérieur et qu’au fond, l’on ne saurait pas appâter l’introverti en étant armé de finalités égotiques, l’on y perdrait son temps. Les introvertis sont ainsi aptes à fonctionner parfaitement sans aucune validation notamment s’ils agissent mués par leurs valeurs et assurés de la légitimité d’une entreprise. L’introversion de ce fait, présente des facultés d’indépendances et d’incorruptibilités s’agissant de leurs prises de décision. Les introvertis, bien que divers, partagent également une absence de dynamique dopaminergique dont on éprouve aujourd’hui les limites à l’instar des mobiles noradrénalinergiques qui mènent la vie dure à leurs adeptes expansifs. L’impulsivité étant nettement plus rare chez les introvertis, l’on en déduit ainsi que les introvertis peu poreux malgré leur sensitivité, demeurent plus solides affectivement et socialement.

Les pouvoirs d’attractions des stéréotypes des 8 introvertis du MBTI®

À Lire Aussi : Introvertis : 10 Mythes Sur la Confiance En Soi

🩺 ISFJ

Selon la littérature, les introvertis ISFJ sont hyper-attachants et aimables en ce que ces discrets pourvoient assidûment et régulièrement sans condition. Les introvertis ISFJ éprouvent la compassion que ces derniers manifestent naturellement en des performances spontanées. Les introvertis ISFJ incarnent des exemples consistants et fiables auxquels s’attacher reste presque inévitable, tant leurs personnalités aux cognitions si singulières évoquent un aspect de l’humanité aux traits désirables en fraternité de leurs altruismes savamment gradués.

🪄 INFJ

Les introvertis INFJ sont des créatifs sensibles lesquels sont des ‘sacheurs’ réservés qui n’éprouvent pas la matière et de la sorte, leurs maladresses gravitationnelles (à l’instar des INTJ) contrastent leurs aptitudes en déchiffrage émotionnel, que l’empathie envahissante que ces introvertis endurent privilégie singulièrement, favorisant notamment leurs entourages qui bénéficient amplement de leurs décryptages sensibles. Ces introvertis INFJ sont à l’âme ce que les introvertis ISFJ sont à la substance : des phares inimitables réassurant.

🌠 ISFP

Ces introvertis ISFP sont de la sorte, attachants dans leurs perceptions et relectures romantiques : les introvertis ISFP traquent une forme d’esthétique que ces introvertis proposent d’expérimenter collectivement en leurs personnalités inclassables en contributions quelles qu’elles soient. Ceux-ci, alors qu’ils incarnent leur essence en évitant la conformité – un piège tendu à ces discrets aux cognitions subjectivistes – occupent une place exclusive en matière de personnalités passionnées et hors du commun.

🕊️ INFP

Une réputation qui les précède au sein de la communauté MBTI®, laquelle les interprète médiateurs idéalistes auxquels l’on pourrait adjoindre une indépendance farouche motrice et vectrice d’humanitarisme non émotionnelle, ce dernier étant par conséquent vigoureusement ancré. Ces introvertis INFP embrassent leur authenticité, une valeur platonique et particulièrement cardinale chez ces discrets remarquables. Leurs combats semblent justifiés d’un idéal élevé, en des cognitions qui envisagent de rehausser l’expérience humaine en transcendances plurielles.

🧭 ISTP

En bons charmeurs de serpents ou de mécaniques, ces introvertis ISTP évoquent l’essence d’une humanité attachante originalement : ces introvertis mystérieux invitent involontairement à peler les couches protectrices masquant une tendresse impérissable que ces discrets dégourdis dissimulent en leurs quantités d’ingéniosités. Ces introvertis représentent toutes les splendeurs humaines investies en leurs congruences autogénérées (mes chouchoutes et chouchous).

🕯️ INTP

Ces introvertis INTP font à l’esprit ce que les introvertis ISTP consentent aux éléments : des éclairs en cognitions. Les introvertis INTP en leurs consciences originales, piquent leur curiosité que l’on ne saurait en aucun cas étancher tant ces introvertis si discrets emploient leurs disparitions soudaines et récurrentes en toute innocence, laquelle naïveté typique des intelligences empiriques, exhorte à creuser un peu en investigation menant à découvrir des gisements de préfigurations plus indépendantes et inattendues que leurs porteurs, ces introvertis penseurs déconcertants, ces INTP si phénoménaux.

🗝️ ISTJ

Ces introvertis ISTJ subsistent précédés d’une aura logistique jalousée et exploitée par l’humanité inconsistante et désorganisée que ces introvertis fiables et solides dévouent de remettre en ordre scrupuleusement : ces introvertis ISTJ accrochent leurs entourages de leurs solidités de roc que nul tsunami émotionnel saurait muer, hormis si leur sensibilité armurée se trouve atteinte, fait d’autant plus saisissant. L’introverti ISTJ constitue l’essence des absolument indispensables prédictibilités humaines.

📜 INTJ

Les INTJ feignent comme ça d’incarner les ombres que l’humanité refuse d’admettre et revêtent un caractère que ces introvertis, ombrageux d’apparat, font en sorte d’arborer en blindage abritant une frêle constitution multivalente et révoltée en une âme terrifiée par ses visions, que ces introvertis secrets n’échangent que trop peu, les outrepassant en un humour cryptique dont la finesse régale les papilles complices les plus pointilleuses.

J’aime mon introversion pour ces 10 raisons

L’introverti est positivement autonome

À Lire Aussi : Être Sûr Qu’un Introverti Flirte

Si l’amour équivaut au respect, les introvertis s’aiment infiniment quelquefois un brin excessivement puisque ces introspectifs cognitifs singularisent les éléments et leurs résidents en s’en soustrayant en faveur de leur résolution en souveraineté. Les introvertis – y compris les plus émotionnels – aboutissent à la subjectivité et sont aptes à s’y contraindre si nécessaire. Peu influençables ou pervertis biochimiquement, les introvertis jouissent d’une capacité d’intégrité difficilement atteignable par les non-introvertis. L’introverti est particulièrement aimable en ce qu’il est apte à compromettre sans compromission.

L’introverti trouve la joie en son for intérieur

À Lire Aussi : Les Introvertis Passent-Ils à Côté de la Vie ?

Encore une explication biologique que leur chimie introspective explique en toute simplicité : les introvertis vivent les satisfactions internement et demeurent capables d’autoproduire les contentements puisant leurs sources, contrairement aux tempéraments expansifs, intérieurement. Imperméables motivationnels, les introvertis s’automotivent et congratulent en ce qu’aucun trophée ou reconnaissance, saurait établir la légitimité de l’introverti en son nom.

Son bonheur dépend de soi

À Lire Aussi : Être Fière de Son Introversion ?

Les introvertis poursuivent les cheminements sinueux des indépendants cognitifs, des individus dotés chèrement d’un moteur interne démotivé par les stimuli : l’on ne s’agite pas en faveur d’autrui, exclusivement pour ses mobiles internes lesquels mobilisent les facultés de contentement plus efficacement que les autres tempéraments moins introspectifs. Les introvertis sont comblés lorsqu’ils profitent du luxe de rester eux-mêmes, et ne nécessitent guère davantage.

Sa simplicité est sincère

À Lire Aussi : Ce Que les Autres Pensent des Introvertis ?

Un introverti ne peut pas subir les mêmes nécessités dopaminergiques : loin du poncif de l’introverti chétif et rigoriste, l’introverti n’en demeure pas moins comblé par les dépouillements en stimulation. Un confort mental que les introvertis envisagent de conserver et que la simplicité sans dénuement assouvit parfaitement. L’introverti dispose de limites lui avantageant le comblement que nul agencement matériel sait rassasier. Les introvertis se contentent de peu, mais pas du médiocre. Tous leurs achoppements arrivent de cette drôle d’affaire.

Ses relations sont autant rares que profondes

À Lire Aussi : 12 réponses D’Introvertis Exaspérés

Les introvertis, et nous l’éprouvons régulièrement sur ce site, cultivent moins et plus extrêmement en matières relationnelles. La discrétion sentimentale affecte distinctement les introvertis dont les exigences quelquefois irréalistes font entonnoir, aboutissant à peu de liens toutefois, explorés et sondés remarquablement intimement.

Et, sa loyauté abyssale

À Lire Aussi : 6 Petites Attentions Salutaires Pour l’Introverti

Une dévotion cognitive indéfectible de ses confirmations ancrées, que l’on ne saurait pas méprendre et assimiler à une fidélité dévote dénuée de raisonnements sermonnés. Une cognition dont les vertus sont animées par une volonté de demeurer proche de convictions que les introvertis nourrissent subjectivement. Les introvertis sont avant tout fidèles à soi et de ce fait, à ceux qui respectent leurs investissements cognitifs.

Sa subjectivité foisonne

À Lire Aussi : Quel Est le Langage Amoureux des Introvertis ?

Une compétence conditionnée par l’agencement en cognitions de l’introverti qui préfère employer commodément une fonction cognitive accouplée d’extraversion en priorité : les introvertis de la sorte, discriminent chacun à sa manière en redéfinissant une expérience selon ses facultés en déchiffrage que les introvertis usent à foison, tant leurs besoins sont abondants en cumulation de données. Les introvertis consomment abondamment ces informations qu’ils restituent individuellement, une jubilation captivante profitant à tous.

Et, ses aptitudes nombreuses

À Lire Aussi : Introvertis : 6 Astuces Pour Se Faire Respecter

Un introverti est un individu qui favorise – dans une tangible mesure – le retrait à la sociabilité. En résultat, les introvertis développent des aptitudes en d’hétéroclites rayonnages que ces discrets quelquefois privilégient au détriment d’autres activités susceptibles de les sociabiliser davantage, aspect jugé sévèrement par les majorités ambiverties. Bien que l’introverti demeure un animal sociable nécessitant une communauté de rattachement, les introvertis cultivent un champ de culture contenant et envahissant. De quoi susciter l’intérêt le plus vif chez quelques sujets amateurs de geeks.

Et, ses centres d’intérêt tout autant

À Lire Aussi : 15 Signes Que l’On Humilie Subtilement l’Introverti

Un puits de savoirs aussi divers que modulés, l’introverti est un savant-né, ou bien autrement formulé, une machine à faire évoluer le temps en le remontant ou l’anticipant puisque leur agencement interne si particulier leur avantage de s’extraire en une bulle nourrie en des juxtapositions mentales croisées que ces introvertis collectionnent en d’abondantes occasions que leurs atypies leur admettent généreusement : cela coûte cher en opportunités d’interactions ratées néanmoins, les introvertis épatent régulièrement leurs interlocuteurs privilégiés de leurs habiletés autant iconoclastes qu’hétérogènes.

Sa curiosité est intarissable

À Lire Aussi : Selon la Science, les Extravertis Mentent Plus Que les Introvertis

Il faut bien alimenter ces méninges que les habiletés et panoramas d’application exigent, ne serait-ce qu’à des fins dérivatives. Les introvertis perpétuent l’affliction de l’isolement paradoxalement rémunérateur, que les expansifs n’éprouvent en aucun cas, de ce fait, de nombreux introvertis ont appris très tôt à alimenter leurs appétences multiples envers des thèmes quelquefois inavoués. Les introvertis poussent la discrétion jusqu’aux amours secrètes, une autre curiosité qu’il leur revient d’étancher dans la matière et que quantité d’entre les discrets peinent à réaliser. Une soif de savoir que les introvertis abreuvent et communient pour le meilleur en compagnie de celles et ceux qui comme eux, se savent maudit d’une introversion mécène laquelle oblige une manne cognitive productive, dense et nutritive.

TheIntrovert🏹Singer

Images, merci à : Pavel Danilyuk, Matthias Cooper, Yan Krukov, Japheth Mast, Anete Lusina, George Dolgikh @ Giftpundits.com, Mikael Blomkvist, Anna Shvets, Tim Samuel, Artem Podrez, Andrea Piacquadio, Abby Chung, Tima Miroshnichenko

العربية简体中文NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsРусскийEspañol
error: Content is protected !!