Être Sûr Qu’un Introverti Flirte

Quels sont les signes qu’un introverti est troublé ?

Quelquefois, des années ont passé renvoyant aux regrets ces introvertis qui n’ont pas osé se déclarer, réalisant qu’une personne disposait de nombreuses qualités qui la rendaient unique. On est simplement passé à côté. Par ce manque de motivation caractéristique, par amour-propre ou bien par crainte, puisqu’il suffit d’un geste brusque pour qu’un introverti rebrousse chemin, prenant un virage à 90° sans se retourner, en le déplorant bientôt. Les introvertis sont tant sensibilisés qu’ils sont bien obligés de se protéger des hyposensibles surnuméraires relativement à eux.

Les injonctions contradictoires du cerveau introspectif

Un.e semblable est-elle ou est-il de plus en plus séduisant.e ? Son énergie captivante ou délassante ? Les introvertis sont connectés instinctivement à tous ces renseignements non verbaux qui en disent long, sans nécessairement en avoir conscience et c’est la raison pour laquelle certaines histoires n’avancent jamais. Les introvertis ne sont pas manipulateurs et les discrets ne passent pas leur temps à se sonder pour savoir s’ils ressentent quelque chose pour quelqu’un. D’ailleurs ils ne cherchent pas à provoquer la rencontre, quand bien même ils espèrent intimement croiser l’amour.

Les introvertis profitent de leur existence, occupés à améliorer leur monde, à mieux le saisir et s’ils sont troublés en présence d’une personne, c’est un mouvement de recul qui est amorcé en premier lieu par réflexe. Période pouvant s’étendre, voire perdurer.

Des introvertis sans mode d’emploi amoureux

Un article qui décrivant tout ce que les introvertis évitent et de la sorte ce qu’ils ne font jamais, serait considérablement plus utile. Même si les introvertis partagent tous leur préférence cognitive dominante et que son effet est similaire selon son histoire et ses freins, les embuches que les introvertis doivent dépasser ne sont pas toutes identiques. Tous les extravertis ne sont pas inéluctablement exhibitionnistes et tous les introvertis ne sont pas mécaniquement effarouchés.

Le genre dans sa construction sociale exige des femmes et des filles qu’elles soient charmantes, voire potiche en masquant leur personnalité authentique dans le cas de tempéraments féminins affirmés et aux hommes et garçons on réclame un machisme viril stéréotypé et extraordinairement inutile pragmatiquement. Dans les deux cas chez les discrets, on observe des obstacles à se concéder qu’un individu fait l’objet de pensées récurrentes. Ou bien que l’introverti aimerait beaucoup avoir déjà parcouru les étapes pré-éliminatoires en faveur de la phase durant laquelle tout n’est qu’intimité et complicité. Cependant, il leur subsiste des obstacles : la sociabilité, les bonnes attitudes, l’égo expansif ou bien les conventions sociales ; ceux-ci ne sont pas les points forts des introvertis qui demeurent lunaires et décalés.

À Lire Aussi : Introverti vs Narcissisme Conversationnel en 16

Les discrets ne sont pas des attardés sociaux non plus !

Certains extravertis ont tendance à juger les introvertis en consentant une pointe de mépris. Les discrets sont doués pour les approfondissements et tout ce qui relève des devantures et du frivole laisse nettement plus indifférent toutes les personnalités introverties notamment idéalistes. Au point de parcourir de longues années à ramer en son désert affectif, tant la barrière des prémices est complexifiée à transcender.

Un peu d’esprit : démarrons de la présupposition que l’introverti fréquente une personne régulièrement et que cette personne l’enchante singulièrement, l’introverti peut identifier son degré d’attirance assisté des signes suivants :

Un introverti chaviré évite l’Objet de son trouble

C’est l’œil hésitant qu’un introverti entreprend sa belle histoire d’amour. Abandonnant visiblement la pièce où l’Objet inaccessible de son affection se trouve, ennuyé et contrarié au plus haut point de ne pas assimiler toutes ces agitations contradictoires. Éloigné et secoué, l’introverti confus demeure battant. Jouant au cache-cache le temps de vérifier si cette créature continue de le troubler et particulièrement si elle en vaut la peine. Toutefois, quand une attraction fait son irruption dans le cerveau introverti, ce n’est pas physique : c’est émotionnel. Les réponses aux neurohormones des introvertis restent excessives et puisque cela est douloureux et fatigant, de la sorte les discrets pour certains adoptent le prétexte.

Néanmoins, l’intérêt l’embarque

C’est donc la pupille biaisée et en tension permanente que l’introverti tente de concevoir à quelle personnalité il doit attribuer à son émoi. Le sujet de son intérêt est observé discrètement, ainsi que le moindre détail des mimiques et mœurs en des regards subreptices cependant accentués. Des sentiments tendres et encombrants à la fois chaperonnent un enquêteur expérimenté qui apparaît, tentant dans un premier temps d’abattre définitivement son ébranlement : en blâmant la Préoccupation passée au crible. Il faut dépasser cette étape afin qu’une émotion s’affermisse. Comme la personne révèle une Promesse, les événements évoluent en agacements, puisque l’introverti est enjoint de quitter sa minuscule coquille sur mesure si commode. Tout ceci sait tourner à la catastrophe en un instant éphémère, en désappointement.

À Lire Aussi : Les 8 Introvertis du MBTI® Réagissant au Stress

Fébrilité et ardeur

L’introverti évolue en nervosité et se montre balbutiant et maladroit, parce qu’il nécessite d’initier un contact. Ainsi, ceci est pire qu’un examen de concours et cela les introvertis anxieux connaissent bien cette panique interne de tiraillements. Quant aux introvertis plus déclaratifs, toute cette agitation se manifeste de façon passive agressive, se sentant mi-sardonique mi-guilleret. Les signaux qui sont envoyés au cœur de la cible sont nuancés, infiniment de balourdises à ce stade, parce qu’au fond l’introverti se discerne vulnérable. Et cela n’est pas la contrée où apprécie de subsister l’introversion et c’est en compagnie de perturbations et d’énormément d’alertes mal comportées qu’un introverti se perçoit englué par le filet des sentiments.

Amabilité laborieuse ou froideur extrême

Les introvertis ont certainement pour particularité, alors qu’ils se sentent convulsifs, de ne pas dimensionner la bonne distance, comme mesurer une affinité socialement approuvable. Soit Les introvertis sont excessivement familiers, ainsi l’embarras et la honte continueront d’envahir l’introverti jusqu’à la fin de ses jours, soit l’introverti se mue en un bloc de glace qui craint ses sentiments. Qui dorénavant font partie intégrante de son ordinaire. Un introverti qui se sait un peu amoureux ne sait réellement pas vers quels aboutissements concluront toute cette affaire. En évidence, les introvertis savent très bien ce qu’ils souhaitent intimement : Ils espèrent que l’autre, la Promesse, la tiendra. C’est généralement ce qui arrive alors que l’intérêt est communié en un émoi partagé, ce qui est fort avantageusement communément le cas : l’attirance est réciproque.

L’introverti conduit l’interrogatoire

C’est la phase qui fait entrer en scène un introverti mauvais comédien, marquant son émotion et cogitant en permanence au sujet de son affection (on passe aussitôt d’objet à sujet chez les introvertis). Le discret connaît désormais tout ce qu’est supposé l’être chez l’autre et c’est en effervescence que l’introverti rebat, invente et prédit en idéalisant toute cette admirable entreprise. Là, l’introverti est envahi par son Affliction. Les médias sociaux de cette personne n’ont plus aucun secret pour l’introverti en émoi, tout a été analysé et c’est accablé d’une boule au ventre que l’introverti implore l’univers tout entier de le seconder. Afin d’insuffler une prédestination commune, ou bien simplement un dîner. L’Introverti qui propose se doit d’initier la rencontre en provoquant son destin parce qu’il n’a pas le choix et l’Introvertie qui dispose dissimule son introversion.

À Lire Aussi : Introvertis : 18 Causes d’Échouer à Se Faire des Amis

Délaisser l’affection amicale

Le défi de l’introversion demeure de ne pas se réitérer en soupirant-confident comme se muer en ami de celle ou celui touchant l’introverti romantiquement. Les introvertis concluent régulièrement leurs émois sentimentaux en relations amicales, par absence de motivation particulièrement, de la sorte les discrets s’imposent un rôle de thérapeute en lieu et place du lien affectif désiré. Les introvertis ne disposent quelquefois pas de capacités émotionnelles permettant d’insuffler à l’autre le souhait d’une relation plus intime. C’est continuellement ainsi que les introvertis aboutissent à des impasses relationnelles en compagnie d’extravertis mal sélectionnés, ces derniers disposant de leviers permettant de métamorphoser une rencontre en lien intime, bien que l’on sache qu’un introverti semble mieux convenir à un autre discret puisque quelques études l’illustrent. Une effervescence constante s’accomplit escorté de son âme sœur cérébrale, celle ou celui qui perçoit mieux que quiconque qu’il faut prendre le relais, orientant la chaloupe en communion vers des meilleurs, déviés du pire.

TheIntrovertSinger

Photo : Adrienn, cottonbro, Andrea Piacquadio, Ron Lach

العربية简体中文NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsРусскийEspañol
error: Content is protected !!