L’Introverti INTJ – Le Cas Vladimir V. POUTINE

Instruisons-nous à décharge : Introverti Istp ou Intj ? Qui est M. Vladimir Vladimirovich Poutine ?

Impossible d’ignorer la vague diffamatoire dont fait l’objet le président de Russie dont la psychiatrisation interroge les accès psychophobes de plus en plus courant, autorisant les diagnostics abusifs psychiatrisant, lesquels avantagent de ne pas remettre en question l’absoluité communautaire. V. Poutine est-il un introverti incompris comme les autres ?

« Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire. »

Albert Einstein

Script vitriolé

Voici ce que je découvre au fil de mes recherches concernant Vladimir Poutine : « Poutine est cupide, avide, jaloux et incompétent, il n’a gouverné qu’en faveur de ses intérêts personnels, sa méchanceté sadique est insurpassable : manifestant des traits caractéristiques de la triade sociopsychopathique, cet homme dangereux et despotique martyrise les siens, truque les élections, ment et vole à tour de bras. Cette hautesse mafieuse corrompt sans vergogne, et ce, depuis son premier mandat de maire, affamant ses administrés afin de s’offrir des montres de luxe qu’il collectionne voracement. Sa démarche d’allure outrancière atteste qu’il objectifie ses brefs sujets en tyran dénué de conscience que l’aberration expansionniste conduit à coloniser ses adversaires territoriaux lorsqu’il ne commandite pas des assassinats du haut de la tour d’un de ses multiples palais dorés à l’or fin. Il ne manque que la pédophilie pédéraste à ce tableau inquiétant. » Alambiqué, n’est-ce pas ? Et, si tout ceci était mal entendu ?

La Russophobie instrumentalisée : l’adversaire Poutine non consentant

La culture américaine désormais planétaire et ses choristes européens, autoproclamée en supériorité civilisationnelle, un leurre de moins en moins complexe à démontrer : les galeries marchandes vides de la Russie historiquement sanctionnée laissent perplexe quant à nos environnements globalisés. De tout temps, « ils » homologuèrent un adversaire pourtant réticent en la personne de Vladimir Poutine, l’accusant des pires méfaits.

Le prosélytisme diffamant sert un dessein et le moins que l’on puisse constater ainsi demeure que les Russes pâtissent depuis toujours des campagnes de dénigrement orchestrées par une industrie servant des intérêts qu’il est inutile de renommer.

Remarquable de voir se confondre le président de la première superpuissance mondiale qui décrépit, unanimement secondé d’une vice-présidente profane, le tout assisté par une dame adoptant des résolutions hors du champ de la chose publique :

L’UE échappant à toute soumission au suffrage démocratique. À l’instar de madame U. von d. L., il est inutile de ce fait d’oindre le tricolore qui n’a jamais été soumis au vote citoyen auparavant d’être propulsé à l’Élysée par ses sponsors oligarchiques. N’ayant occupé préalablement au sceptre jupitérien qu’un siège superficiel au sein de banques avant son premier mandat présidentiel pistonné. En revanche, Vladimir Poutine, lieutenant-colonel Poutine, a été élu maire de la ville de Saint-Pétersbourg après une carrière discrète au service des siens, mué par son unique préoccupation : le collectif. Il réhabilite le dernier Tsar, réconcilie, sustente, sacralise en réinstaurant la spiritualité notamment orthodoxe et les autres.

Communiste rouge sang, ce démiurge Poutine… à qui profite ces mensonges prosélytes ?

Botoxé et Précieux, Sieur introverti Poutine ?

Le cerne incriminé de Monseigneur Poutine

Pas de désordre sexuel à imputer au président de Russie alors, on cherche à discréditer autrement, petitement, en ragots infondés factuellement. Examiner seulement l’introverti Poutine aujourd’hui pour s’apercevoir que tout ceci n’est que pure invention. Vladimir Poutine et son médecin n’emploient pas de toxine botulique sur son visage : détendant les muscles en les lissant, aucune ride du front ni des pattes d’oies ou encore du nez sont gommés par Botox. Ils ont simplement choisi d’estomper par acide hyaluronique, les cernes creux dont Vladimir P. accusait l’apparence squelettique et excessivement épuisé par des années de journées de travail acharné ainsi que les courtes nuits qu’ont évidemment impliquées la prise en charge du redressement de la Russie post présidence impécunieuse B. Eltsine. Une tâche lourde dont la complexité a achevé de manger le peu de rebond au visage du désormais président Poutine. Une procédure simple, non invasive que nombre de femmes et d’hommes choisissent quotidiennement, et ce, dès le plus jeune âge, rien d’exceptionnel à cela.

Les rides de la face visibles notamment au front attestent un défaut de toxine botulique (botox®). La panse apparente du quasi septuagénaire témoigne d’une absence de pratique intensive sportive, et selon l’intéressé, d’un goût immodéré pour… le Dom Pérignon la bière prussienne.

Les cernes comblés font apparaître le président de la Fédération de Russie sain et en bonne santé, des signaux créant confiance à ses plus 140 millions d’administrés. Un président miséreux alarme et l’on omet cet aspect pourtant, nous Français l’avons expérimenté aux côtés de notre président luttant contre un cancer en phase terminale : feu Monsieur François Mitterrand fut contraint de masquer son accablement en se torturant, passant de l’infarctus à l’apparition médiatique en deux temps, son médecin maintenant ses constantes instables, administrant les effets secondaires d’autres effets indésirables… l’on n’a pas idée de ce que représente le fardeau des responsabilités à l’échelle d’État, paisiblement abrité, rivé au fauteuil des lâchetés à annoter des déshérences après une bonne nuit de sommeil.

Vladimir V. P. est Russe : les Russes ont considérablement enduré

Le grand-père de Vladimir Poutine occupait une position de cuisiner pour Vladimir Lénine ensuite plus tard pour Joseph Staline qui, à la suite de Lénine, industrialisa ces territoires étendus, ‘Grand-Père Lénine’ : une culture qui échappe au couchant condescendant, feignant de s’irriter sans curiosité. V. Poutine a vécu l’enfer du déclin soviétique : ayant subi la faim, le froid, V. Poutine a perdu ses frères ainés dont l’un est mort de faim. Éprouve-t-on seulement cet état de choses ? Vladimir Poutine connaît la peur, la précarité, l’insécurité, le désespoir puis le courage qu’un introverti sait manifester alors qu’il sert un dessein qui le dépasse.

Servir : l’on n’entend plus guère le verbe qui animait autrefois les hommes d’État motivés par une cause anoblie, celle du service à la nation et de ses peuples. L’on ne réalise pas en occident qu’en Russie, Vladimir Poutine bénéficie pour beaucoup d’une aura digne de notre Charles de Gaulle. La Russie n’était plus que chaos lors de son investiture au Kremlin en sous-main en 1999 : aujourd’hui les Moscovites de passage à Paris saccagé, n’envient plus du tout les Parisiens misérables, évitant les excréments sur fond d’injures taguées à bout de bras, impunément. Les retraités Russes sont soignés avec décence, ils disposent d’un logement et d’une datcha (maison de campagne) ainsi que d’une pension pourtant modeste procurant un pouvoir d’achat que les Français de condition identique ignorent. Voilà ce qu’a réalisé l’introverti Vladimir Vladimirovich Poutine.

« Je suis l’homme le plus riche, pas que d’Europe, mais du monde entier. J’amasse les émotions. »

À Lire Aussi : Les Dirigeants et Pionniers Introvertis

Poutine Redresse le plus grand pays du monde : 47 Ethnies et presque autant de fuseaux horaires

Une ravissante Itelmène : la photographie d’une tchétchène étant abusivement captieuse.

Un exploit : des Aïnous, des Itelmènes, des Khantys, des Nétètses et les illustres Tchétchènes : l’on bâtit des églises, des temples bouddhistes et des mosquées : à Paris, deux ou trois pâturages peinent à se laisser un peu de champ sans s’insulter. Toutefois, les Russes, eux, sont jaunes, bruns et albinos et ces iconoclasmes coexistent, orchestrés d’une main pas si rude d’introverti Vladimir P. qui a éprouvé les exactes identiques misères que ses étonnants administrés. L’introverti Vladimir Poutine a été marié 30 ans, il est père de famille désormais nombreuse : un individu stable psychologiquement qui ne fait l’objet d’aucun scandale sulfureux contrairement à de nombreuses menottes qui l’accablent, lesquelles souillures indignes pourtant révélées ne suffisent pas à taire. Observer uniquement l’homme, Vladimir P. prendre un enfant avec toute cette affection que l’on observe des individus non occidentaux, cette familiarité typiquement chaleureuse des peuples immaculés d’individualisme occidental.

L’introverti Poutine ne jalouse pas les monarques

L’introversion diffère l’ambition, la positionnant en interne dont les moteurs motivationnels bien connus agissent de ce fait à l’inverse des cinétiques dopaminergiques : l’introverti V. Poutine subsiste en une bulle énergétique emblématique de l’introversion marquée. Ce type d’introversion s’avère particulièrement spectaculaire en ce que la perméabilité relationnelle échoue : voilà comment l’introverti Vladimir P. se trouve acculé de mobiles méphistophéliques. L’introverti V. Poutine reste insondable et son comportement hors norme dérangeant multiplie les fantasmes les plus rocambolesques. Ayant entretenu des relations diplomatiques avec nombre de souverains, l’introverti Vladimir P. dont les prémisses existentielles furent cataclysmiques, affirme cependant ne pas convoiter le sort monarchique, espérant, sensiblement hier, un retour à l’anonymat : ses nécessités de retrait lui permettent de conserver la dignité de ses administrés, protégés des délires du chef de file exubérant. Vladimir Poutine, l’introverti INTJ, s’est assigné pour mission de marquer l’Histoire, néanmoins probablement pas comme l’occident appelle de ses vœux.

Poutine introverti autiste, psychopathe ou paranoïaque ? Les psychophobes en blouse blanche

L’on découvre des vidéos rebutantes, pathologisant la voix dissonante, laquelle semble parfaitement méconnue et méprisée. En effet, la peur de l’inconnu corrompt en narration biaisée d’un prisme, lequel sous l’effet de troupe, abasourdit les consciences endoctrinées de refrain behavioriste. Des volontaires guerriers psychiques noircissant l’Est outrageusement et des occidentaux nommés par des slaves pas si désunis, ces derniers pointant du doigt l’affection contrefaite occidentale éteignant l’incendie en déversant des barils d’essence. L’introverti Poutine censuré en occident reste, de ce fait, parfaitement anonyme hors documentaires affrétés atterrants dont les portraits burlesques, caricaturent des traits de personnalité, typiques de l’introversion atypique.

L’introverti Vladimir P. fait l’objet de projections informant plutôt sur les auteurs de ces documents chargés. L’on instruit publiquement des affaires géopolitiques complexes en injuriant, procédé dont la validité éthique soulève interrogation. Comment un soignant peut-il déontologiquement s’abandonner à s’avilir, pathologisant par contumace ? Une nouveauté des guerres menées contre les peuples manipulés, l’introverti Poutine n’est pas occidental et c’est certainement ce que l’on insulte, en racialiste mal assumé. Les Russes, introvertis, dont la civilisation étrangère inquiète puisque si fréquemment instrumentalisée en des cinématographies douteuses, Hollywood hégémonique a stigmatisé les Russes en arrosant la planète de ses produits fallacieux : une piscine de Coke et un burger devant une production médiocre abrutissant des esprits carencés en nutriments essentiels.

Les militaires introvertis ISTP

Lieutenant-colonel Poutine n’était pas un aventurier fébrile, davantage le profil un haut-fonctionnaire discret (fille de militaire, un père ISTP lequel demeure inassimilable cognitivement à l’introverti Vladimir Poutine). Bien que la carrière de l’introverti V. Poutine aboutisse sur les chapeaux de roues à occuper la fonction ultime – rappelons que ses débuts de vie difficiles l’auraient presque dévié en des cheminements peu recommandables – cependant, faisant l’objet d’une attention conjoncturelle pourtant pas vocationnelle, rien ne fut calculé en amont, l’introverti V. Poutine était l’homme de la situation, un homme multiple.

Vous reprendrez bien un brin infamant ?

L’introverti Vladimir P. n’est pas un sensoriel, ces prises de vues photographiques stratégiques permettent d’alimenter une image que ce stratège au sein d’un état non occidental nécessite d’entretenir. L’introverti Poutine montant à cheval – un geste banal en certaines cultures – ne saurait en aucun cas définir des fonctions et agencements cognitifs. De la sorte, l’identité russe demeure orientale et slave, ainsi, les commentateurs peu usités des exotismes ont tôt fait d’assimiler des us et coutumes à un tempérament. Les introvertis intuitifs Russes subsistent en des usages spécialement en matière de représentation d’attributs générant un capital sûreté. L’introverti INTJ Poutine a été rémunéré d’une confiance gagnée chèrement. L’introverti Poutine a travaillé d’arrache-pied au service d’une nation couramment reconnaissante et comme de bien entendu, quelquefois ingrate, le revers de médaille étant inévitable, la rumeur couplée à l’introversion d’apparence froide de Vladimir Poutine lui est invariablement défavorable. Un allocentrisme qui ’empathise’ davantage en faveur des exubérants.

Intj’s – favorisent quelquefois la compagnie d’animaux aux humains. Quant à la démarche ‘sensuelle’ de Sire Poutine, l’on devine sans peine un travail long et gêneur peaufinant une mascarade sociale évanouie en compagnie des bêtes : perçoit-on suffisamment l’hypogastre ET les rides ?

Les chefs d’État introvertis INTJ, INTP et ISTJ

Les personnalités cognitives ne figent en aucun cas les individus introvertis en un ghetto ou physionomie, l’on éprouve sur ce site qu’un agencement cognitif ne prédit absolument pas les comportements, ce sont des fables. Cependant, l’on ne saurait pas omettre que les carrières de haut niveau particulièrement politiques demeurent considérablement ajustées aux types NT (notamment extravertis) que les introvertis INTP et INTJ évoquent. François Mitterrand, identifié INTP reste un exemple illustrant parfaitement par contraste l’introverti INTJ Vladimir Poutine, une comparaison acceptable en matière de dignité d’État. La dimension incarnée par l’introverti Poutine que l’on regrette quelquefois en nos startups nations arides qui galvaudent la gouvernance d’État en cabrioles et autre secret défense lorsque l’introverti INTJ Poutine éprouvé, se permet de filmer des échanges musclés avec ses ministres en toute transparence. Encore une opacité confuse projetée sur l’introverti Poutine lequel ne craint pas les directs diffusés sans prompteur.

L’étincelle de vérité ne jaillit que de la confrontation d’opinions divergentes.

Abdu’l-Bahá

L’introverti Poutine bouc-émissaire avantageux ?

Fantoche atlantiste au catalogue de l’Otan ?

L’ingérence autoritaire funeste de l’Otan passée et présente redevrait pourtant intimer modestie et humilité, cependant, l’index coupable continue d’incriminer en apologie, bien que cette posture usuelle ne fasse plus recette désormais. La symphonie médiatique tonitruante répandue en toute impunité, non contredite et dénuée d’objectivité, joue ces jours-ci l’introverti Poutine, détrônant l’impérialisme de Delta et d’Omicron quasi providentiellement, un exutoire éradiquant la pandémie psychiatrique annoncée, l’introversion de Vladimir P. accusée de machiavélisme puisque ses manières slaves inquiètent. Une xénophobie russophobe alimentée en une réputation construite par des ans de publications, avantageant un narratif que l’on arrange au goût des nécessités du moment. Jadis, nos regrettés présidents français auraient réservé la neutralité traditionnelle tricolore indispensable à la médiation en matière de diplomatie.

Ukraine — Otan : résumé par les intéressés

Craignait-on le rapprochement économique de la Russie vers l’Europe ? Alliance anéantie conséquemment ainsi que toute circonstance diplomatique, isolant encore une fois la Fédération de Russie anathématisée et ses enfants. L’introverti Poutine présente-t-il une disposition d’union asiatique autour de sa cause, en paria désigné ? À l’instar des habitants du Dombass exterminés par milliers en une zone de non-droit, ces exclus ukrainiens se sont accoutumés à leur condition indigne et continuelle dans une indifférence internationale pour ainsi dire totale. L’introverti Poutine s’est-il contraint au silence longtemps au sommet d’un état qu’il n’administre pas tant isolément, contestant à l’Otan son annexion tactique ? Contrairement aux chefs d’États de certaines nations érigées en modèles, les Russes l’ont réélu à son poste lucidement, ses compétences ayant servi un curriculum qui n’a pas nécessité l’influence séductrice de coûteuses campagnes de retouches publicitaires rusées (l’on ne peut pas en affirmer autant du Jupiter oligarchique local) : serait-ce ce que l’Ouest reproche viscéralement à l’introverti Poutine ? Sa souveraineté.

ПевицаИнтровер

Source biographique : https://youtu.be/FLX0U2at-lg

العربية简体中文NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsРусскийEspañol
error: Content is protected !!