Recette du Bonheur Introverti : 7 Ingrédients

Billet : existerait-il la formule magique du bonheur d’introvertis ?

Récemment à échelle d’existence, j’ai appris à honorer mon introversion, mesurant une joie inimitable en retrait sans sentiment de solitude ni d’ennuyance. C’est une réalité incompréhensible envers beaucoup certainement et si mon introversion m’est si indispensable aujourd’hui, il est probable que l’avoir encouragée ait bouleversé radicalement ma vie. Et, si accommoder le bien-être introverti était plus accessible qu’envisagé tout en légèreté ? Ingrédients.

Préambule

Supposé que l’on décide de s’accepter inconditionnellement : l’on se choisit délibérément et cet acquiescement annoncerait distinctement que l’on souscrit volontairement de se respecter prioritairement quoi qu’il en coûte. L’introversion reste centrale parce qu’elle représente le prisme par lequel le monde apparaît aux introvertis, il s’agit d’une lunette qui attribue aux tonalités et aux configurations leur aspect unique : l’univers semblait assommant préalablement la rencontre avec ma personnalité introvertie et de ce fait ses multiples ressortissants m’apparaissaient inappréhendables.

À Lire Aussi : Le Bonheur des Introvertis En 11 Questions

Se manifester à soi et s’enticher du moi sans aucun narcissisme, mais une attention libérée valablement parce qu’autrefois mal orientée : voilà l’introverti épanoui. Une contrepartie non ésotérique en réalité, étant donné qu’un introverti comblé demeure un introverti qui a assimilé de quoi il se compose et averti de ses fonctionnalités. Sa physiologie n’a rigoureusement que peu de points communs avec ses semblables davantage devinables et standardisés pour le mieux continûment, sans partage volontiers, qu’importe… Empoigner cette norme et s’en ébattre sans jamais s’assimiler, attendu que personne n’estime l’apocryphe et le clinquant d’une terne imitation.

S’Extravertir ? Une quasi-obligation

Procéder sur le modèle d’opposés en tempéraments ? Absolument, à l’occasion : un article semble soutenir cette hypothèse et nous éprouvons pleinement sur ce site que les introvertis sont particulièrement doués en matière de masquage. Cependant, l’introversion souffre des rôles joués assidûment prévisiblement, de la sorte, endosser son introversion et l’altération qui en échoit prédirait évidemment une santé mentale préservée, logiquement. Un individu convenablement individué de ce fait singulier, demeure nettement plus attractif platoniquement, cela s’entend, tandis que l’emprunté aboutit surtout aux malentendus, vraisemblablement. De cette façon, la clarté vis-à-vis de soi invite l’auto-bienveillance en une compassion que l’on tend à externaliser en lieu et place de soi, puisque vouer en externe sied davantage aux exubérants, créant des expectatives dont les introvertis sont épargnés : pas de liste ni de hall d’attentes chez les introvertis, l’on progresse en interne en des contentements ignorés jadis en conventions.

À Lire Aussi : Masque et Introvertis : Bilan en 8 points

Un meilleur allié ? Soi-même

Le copieux hic des introvertis reste qu’ils sont incessamment assimilés aux anxieux sociaux et bien qu’il subsiste de multiples introvertis concernés aléatoirement par ce type de trouble anxieux, l’on confond le tempérament introverti avec une pathologie certes courante toutefois inexacte en matière de biochimie introspective. Ce soi-même en guise d’amitié n’est pas littéral, les relations sociales participent d’une santé mentale équilibrée envers tous bien qu’un introverti particulièrement marqué en tempérament risque davantage en matière psychique, s’il se compare aux ambivertis et l’objectif de ce site s’accomplit en la validation massive des neurodivergents : l’amitié et la camaraderie ne sont fondamentales que si ces dernières s’édifient en bases saines. La solitude demeure bien meilleure conseillère qu’une contrition sociable motivée par l’académisme sociale (d’expérience, comme de bien entendu).

L’introverti solitaire par choix se construit en un idéal composé sur-mesure accordant joie et contentement en un respect de sa nature introspective exigeant une nourriture en diète spécifique, attentif de soi. Voici donc une liste courte d’ingrédients à incorporer à son quotidien d’introverti féru de sa nature profonde, vers un festin quotidien digne d’esprits gourmets aux becs les plus fins.

7 condiments aux jubilations introverties

À Lire Aussi : Introvertis : Est-il Pertinent de Singer les Extravertis ?

⛑️ Un Casque Isolant Anti-Bruit

Couplé à une paire de lunettes à verres teintés, investir dans une paire d’isolants phoniques reste un non-luxe non ostentatoire que l’introverti ayant décidé d’accepter sa nature profonde ne saurait plus se démunir. L’idéal étant ainsi de détenir des oreillettes discrètes lesquelles sont parfaites socialement, l’on dispose de cette façon de la possibilité d’y diffuser un podcast portant sur un thème particulièrement apprécié, ou bien d’un répertoire musical ou d’un livre audio que l’on a préparé soigneusement, néanmoins ceci les introvertis l’éprouvent, naturellement. Le choix de l’anti-bruit reste une option que de nombreuses marques proposent, ajustant les fins de journées – et d’autant plus les débuts – en gueule de bois sociale que les introvertis éprouvent régulièrement, surexposés à ce risque de surmenage lors des déplacements quotidiens submergeant l’introverti de stimuli exténuants.

À Lire Aussi : Gérer la Gueule de Bois Introvertie En 5 Points

🍾 Un soutien au xylostome social

Les introvertis travaillent aux côtés des extravertis et indiscutablement, vivent généralement en couple, ou bien partagent leur quotidien en compagnie d’exubérants : et peu importe les degrés d’introversion ou d’extraversion, coexister exige de reconnaître cette divergence afin d’y adresser ses aspérités (troublantes). Aménager son emploi du temps de manière à disposer d’espace-temps de récupération prévenant ainsi les prises de bec évitables en cas de crédit-stimuli dépassé. L’introverti débiteur en énergie conclut à l’acrimonie systémique, contre-réaction sentencieuse instinctive que de nombreux introvertis subissent par ricochet lors de leurs surmenages sociaux. Plutôt que d’entretenir une réputation d’ogre antisocial, autant instruire cette affaire en l’anticipant : du temps chaque soir ou matin, une pause, voire une sieste puisque 20 minutes suffisent à recharger durablement un cerveau introverti courbatu notamment verbalement, une condition que les expansifs ignorent pourtant, toutefois courante chez les introvertis dévoyant leurs fonctions exécutives par défaut de synchronisation très simple à organiser quotidiennement.

À Lire Aussi : 45 Phrases Trop Entendues Par les Introvertis

🛖 Un sanctuaire privé

Idéalement, une pièce chez soi réclame d’être attribuée à l’introverti dont le fonctionnement atypique requiert de disposer d’un espace privé lequel agencement revient à l’introverti afin que ce dernier s’y sente parfaitement en paix. Cet endroit familier s’aménage d’outils l’isolant des stimulations à l’instar d’un diffuseur de bruit blanc et d’une possibilité d’activité régénérante et de repos : une chambre-bureau bibliothèque, quitte à sacrifier l’espace un peu plus égoïstement, une décision que l’entourage ne peut qu’approuver puisque la santé mentale de l’introverti en relève. Les introvertis écrivent couramment, ou bien pratiquent la peinture, la musique puis le jardinage qui demeure une activité solitaire que certains introvertis goûtent particulièrement. Opter pour une pratique sportive en solo, comme la marche, ou bien l’exercice individuel, une solution discrète que de multiples introvertis choisissent quelquefois involontairement, dégageant un temps dépensé uniquement en sa propre compagnie, dans un silence communicatif de plomb que la chimie délicate introvertie réclame de toute son âme.

À Lire Aussi : Le Salaire des Introvertis Est-Il Inférieur ?

🌤️ Une passion impérissable

Les introvertis ont pour impératif de concéder à leur esprit des activités soutenues, dont l’inclination d’un passe-temps accomplit internement à l’instar d’une activité artistique ou inventive, l’introversion prédisant l’aptitude créative. Les introvertis demeurent des chercheurs et trouveurs de solutions originales ayant pour spécificité d’entretenir une neuroplasticité sans laquelle les introvertis risquent la submersion en ruminations, l’on éprouve sur ce site que l’introversion chimique tend à mal compenser la substance énergétique inusitée. Une capacité hors norme de réalisation gâchée en cas d’omission spécialement en faveur des domesticités, ou bien de logistiques chronophages et frustrantes. L’écriture n’est évidemment pas l’unique exutoire que les introvertis plébiscitent, cependant, toute initiative féconde quelquefois partagée, reste l’occasion de tisser des liens que les introvertis escamotent machinalement, faute de circuit motivationnel les y invitant. Une épice incontournable à l’équilibre psychique de l’introverti.

À Lire Aussi : La Fatigue Sociale des Introvertis En 12 Signes

🐺 Un entourage autonome

Éviter comme la Covid ‘de s’indispensabiliser’ chez soi ou en tout autre endroit du quotidien : au travail, par exemple, l’on évite de se muer en omniscient omnipotent introverti lequel supporte sur ses épaules le fonctionnement d’une structure, qu’elle soit domestique ou non. Pas évident envers certains types d’introverti qui supportent toutes responsabilités au risque d’y laisser quelques plumes d’un ramage de moins en moins foisonnant, les ans ayant pour effet d’user les capacités de dons. L’introverti bénéficie de l’octroi d’indépendance d’un environnement participant à l’avancement journalier, chacun en ses potentialités. Un environnement dépendant demeure un stress que l’introverti paie au prix fort puisque l’introversion recouvre mal des crises d’excès de cortisol et nécessite davantage de temps en récupération post situation stressante.

À Lire Aussi : Les 10 Causes de l’Épuisement Verbal des Introvertis

♾️ Des causeries profondes

Des échanges profonds, marquants, cultivant l’esprit de riches qualités : c’est une clé que nous éprouvons exactement sur ce site : les introvertis demeurent des abstractifs chevronnés, dissertant par nature dont de spacieuses conversations étanchent une ardeur d’accroissement en compétences utopiques, spéculant d’idées en concepts comme par alchimie. Afin que ce fonctionnement hors norme dispose d’une arène en joute oratoire calibrée, un partenaire d’errement intellectuel reste indispensable. Une nature si éprise d’infini se prive d’une quasi-nécessité qu’omettre est moins anodin qu’il semble : si l’on partage son intimité en compagnie d’un sensoriel peu porté par les grands débats philosophiques, s’investir auprès d’un groupe ‘Café Philo’, même en ligne, reste une option tout à fait estimable, l’on ne saurait – en adulte introverti équilibré – exiger de son partenaire une perfection cognitive dont on ne dispose pas soi-même ni personne du reste. Si l’introverti est davantage porté par le développement personnel, l’internet regorge de groupes de paroles visant droit au but, dénués de bavardage mondain.

À Lire Aussi : Quel Est le Langage Amoureux des Introvertis ?

📕 Enseigner, étudier

L’étude en cours du soir demeure une option que les introvertis adoptent fréquemment, particulièrement pour l’avoir vécu durant quelques années en compagnie d’introvertis jeunes ou moins juvéniles qui présentaient pour spécificité de se former tout au long de la vie. Ainsi, l’option complémentaire découlant de l’étude ou d’une expertise quelconque reste de transmettre un savoir-être ou savoir-faire bénévolement ou non, en présentiel ou non, ou bien professionnellement ou non. Les introvertis frileux en public disposent d’un éventail de transmissions virtuelles dont l’auditoire extensible s’avère illimité de même que les matériaux enseignés ou transmis, s’éditant sous toutes formes envisageables : de la vidéo au podcast, ou bien par tout autre moyen, l’introverti soucieux de sa psyché bénéficie grandement des entreprises œuvrant à l’édification collective.

À Lire Aussi : 4 Obstacles À l’Amour Entre Introvertis ?

Du temps déculpabilisé

Une journée de solitude programmée, espérée telle la prophétesse en souveraineté cognitive, sans laquelle l’introverti souffreteux dorénavant submergé en routines, ne lui permettant plus de retrouver sa nature solitaire, agonise. Essence dont la carence altère le fondement d’une personnalité ayant pour spécificité de se bonifier en escapisme dévouant de rétablir l’homéostasie introspective, un gain que l’entourage si bienveillant ne saurait pas récuser. Vendre à ce dernier le bénéfice direct et dérivant, duquel toute bénédiction en humeur et disponibilité ainsi qu’en énergie décuplée sait se laisser entendre par l’entourage mesurant l’attrait de séparations salutaires régulières et planifiées ou non, parrainant les ébullitions inévitables qu’un volcan introverti en repos manifeste en phase éruptive, que circonscrire post-débordements accuse davantage de dégâts qu’une prévention attentive et attentionnée, complaisante envers tous. En résumé : le respect de chacun reste le nerf d’une bataille cohérente envers tous, un juste combat pacifique désarmant.

TheIntrovertSinger

Dittmann, M. (2003, April). Acting extraverted spurs positive feelings, study finds. Monitor on Psychology34(4). http://www.apa.org/monitor/apr03/acting

Images, merci à : Yaroslava Borz, Amber Janssens, Karolina Grabowska, Nataliya Vaitkevich, Andrea Piacquadio,  Ron Lach, Jacoby ClarkeAndrea Piacquadio, cottonbro,  Juan Pablo Serrano Arenas

العربية简体中文NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsРусскийEspañol