👑 Les 12 Étapes du HĂ©ros Introverti

Traverser le couronnement des grands bouleversements de vie en gravissant ces 12 marches (transposé au tempérament introverti)

Faire face Ă  un deuil, Ă  une maladie levier de conscience, Ă  une sĂ©paration marquante, Ă  un Ă©pisode dĂ©pressif rĂ©vĂ©lateur, Ă  un Ă©chec cuisant, ou bien un licenciement, ou encore une autre situation frĂ©quente et moins spectaculaire : les dĂ©terminismes qui ont sĂ©lectionnĂ© un chemin de vie nĂ©buleux. Combien d’achoppements un introverti affronte-t-il dans courant de son expĂ©rience terrestre ? Ordonnant de traverser ces Ă©tapes symboliques lesquelles cheminent l’introverti vers sa libĂ©ration parabolique, et mĂȘme si l’environnement semble analogue au port de dĂ©part, l’introvertie ou l’introverti qui vit cette expĂ©rience sait que rien n’est dĂ©sormais comme avant. Accrochons nos ceintures, ça secoue.

L’humanitĂ© architecturĂ©e par les mythes : De Carl Jung Ă  John Campbell

Ainsi ces deux figures nous ont lĂ©guĂ©, le premier des clĂ©s dĂ©chiffrant les concepts archĂ©typaux et la notion d’inconscient collectif qui prĂ©figurent la conceptualisation du second dont les portes que s’apprĂȘte Ă  franchir notre hĂ©roĂŻne introvertie ou hĂ©ros introverti trĂšs discret demeurent encore inconnues et closes. Ce chemin qui mĂšne Ă  un autre soi agrandi n’est en rĂ©alitĂ© qu’une mĂ©taphore illustrant ce que tout Humain nĂ©cessite un jour ou l’autre de dĂ©passer. Ces Ă©preuves incontournables mĂšnent Ă  la maturation humaine, sans qui la sagesse Ă  laquelle l’humanitĂ© aspire Ă©chappe inĂ©luctablement.

Nous allons traiter l’aspect psychique du processus en employant la parabole du voyage du hĂ©ros (introverti) en fil d’Ariane.

À Lire Aussi : Rencontre : Les Introvertis Ne Font Pas 10 Choses

🎓 L’initiation : de prisonniers Ă  Hommes libres

Ni pensĂ©e magique ni superstition, il s’agit d’une parabole illustrant l’état naĂŻf portant vers celui d’initiĂ©. Le faussement candide que l’on incarne, ce rĂŽle que tous les introvertis jouent par loyautĂ© sociale principalement Ă©gotique qui entame son pĂ©riple existentielle rĂ©vĂ©lant son Moi authentique. Les Ă©preuves jouent ce rĂŽle, quelles qu’elles soient. L’on qualifie ainsi cet accouchement de soi, affranchissant des constructions auxquelles tout introverti est soumis, en nos rĂŽles parmi les constellations familiales et sociales. Ces dĂ©terminismes inopĂ©rants dont se dĂ©mettre prend quelquefois le temps d’une vie entiĂšre : il s’agit en rĂ©alitĂ© de parcours incontournables d’élĂ©vation. On passe d’un Ă©tat embryonnaire Ă  la transcendance, unique objet requalifiant nos passĂ©s, redistribuant les cartes et livrant l’Humain Ă  sa quittance. VoilĂ  le voyage du hĂ©ros transposĂ© au tempĂ©rament introverti. Perturbations en vue, ça remue.

Les 12 missions de l’introverti en mĂ©tamorphose

1 đŸȘ„ L’illusion Larvaire : l’inaccomplissement subliminal

L’introverti subsiste en une illusion rĂ©confortante : le quotidien insatisfaisant n’est pas forcĂ©ment identifiĂ© comme tel Ă  cette phase du cheminement. Il est ainsi probable que de nombreux humains n’aient pas Ă  dĂ©passer ces franchissements, il nĂ©cessite d’y ĂȘtre prĂ©disposĂ©. La conviction de transcendance n’est pas autant vivace d’un individu introverti Ă  l’autre. Cette Ă©tape s’identifie comme la pĂ©riode mal conscientisĂ©e d’aveuglement, un arriĂšre-goĂ»t d’insatisfaction teinte les joies et peines vĂ©cues par l’introverti comme une fatalitĂ©, ces croyances que l’on nourrit concernant les choix conditionnĂ©s que l’on subit sans toutefois savoir les nommer.

À Lire Aussi : 20 points : Je Suis Un Introverti Qui HĂ©site

2 ☠ Le Choc : le traumatisme instigateur

L’ouverture du portail temporel, la faille : un traumatisme, ou bien sobrement la fin d’un cycle (ordinairement les deux). L’avĂšnement de l’ùre larvaire flĂ©chissant son sĂ©ant qui siĂšge aux trĂ©fonds abyssaux, qu’une trappe circonstancielle se charge de hĂąter l’introverti groggy vers un futur angoissant en bien des aspects. C’est la bascule inĂ©luctablement dramatique, solitaire et inquiĂ©tante que l’introverti bercĂ© par une chimie anxieuse accuse en absorbant les chocs successifs dans un silence de plomb. Les apparences trompeuses sont conservĂ©es intactes, l’introverti ne pipe mot Ă  son entourage, personne ne sait qu’il est en train de se noyer dans ses angoisses presque littĂ©ralement, asphyxiĂ©. Un introverti garanti en son for intĂ©rieur que dĂ©sormais, rien n’est plus pareil.

3 â™Łïž Le DĂ©ni : la rĂ©sistance au changement

Une dĂ©pression latente et cette pesanteur peuvent durer le temps de dĂ©passer cette Ă©preuve redoutable particuliĂšrement chez notre hĂ©ros introverti en proie au doute. Une longue nuit sans Ă©clairage reculĂ©e qu’il nĂ©cessite de traverser isolĂ©, comment peut-il en ĂȘtre autrement ? Cette rĂ©action de nĂ©gation prĂ©dictible demeure une constante quant aux craintes des inconnues. Des situations apprĂ©hendĂ©es notamment par des introvertis mĂ©fiants tels des cibles traquĂ©es par des prĂ©dateurs avides. Cet effroi demeure le signe que l’appel Ă  l’aventure du traumatisme fait son Ɠuvre et chancelle les certitudes Ă©branlĂ©es, fondations sur lesquelles notre hĂ©ros introverti sait dĂ©sormais qu’il nĂ©cessite d’en quitter les conforts narcotiques. Finies ! Toutes ces croyances sur lesquelles l’introverti avait vainement construit son chĂąteau de sable : les jeux sont faits. Le voyage de notre hĂ©ros introverti est en rĂ©alitĂ© dĂ©jĂ  bien entamĂ©, et le bout du tunnel n’est pas suffisamment conscientisĂ© pour reprĂ©senter un but ultime, ou bien simplement l’attente d’une destinĂ©e favorable. L’introverti s’isole un peu plus, son pĂ©riple s’annonce solitaire et pĂ©nible.

À Lire Aussi : Billet : L’Introverti Bavard ou Expressif en 15 Points

4 💡 Le mentor : la providence crĂ©Ă©e (ou rencontrĂ©e)

Un cerveau introverti disposant d’une chimie hĂ©sitante a davantage tendance Ă  contrer les Ă©vĂ©nements en freinant des quatre fers, en danger. La conscience humaine ainsi conçue, perçoit ce qu’elle discrimine en amont et cette derniĂšre sait ce dont elle a le plus besoin sur le chemin d’éveil Ă  soi : un gĂ©nie amical, un phare thĂ©rapeute que l’introverti sĂ©lectionne afin d’orienter sa progression, un soubresaut de survie. Cette tĂąche automatisĂ©e s’accomplit afin que notre hĂ©ros introverti s’autorise un miroir lumineux, une luciole providentielle qu’il peut aussi fabriquer en patchwork d’expĂ©riences d’autres initiĂ©s qui ont su tirer leur Ă©pingle du jeu de leur vie. Ce ou ces inspirateurs accompagnent dorĂ©navant l’introverti tout au long de son parcours de retour Ă  soi, cependant Ă  cette Ă©tape, l’introverti ne sait toujours pas qu’il doit bientĂŽt pĂ©rir.

5 ⌛ L’Envol : l’acceptation par lĂącher prise

Le hĂ©ros dĂ©cide de traverser l’espace-temps vers son destin, traversant le pont qui mĂšne Ă  l’inexplorĂ©. La certitude Ă©prouvĂ©e que l’issue d’une Ăšre Ă©choit et qu’il nĂ©cessite d’effectuer un travail d’acceptation de la rĂ©alitĂ© : d’aucuns qualifient de deuil cette pĂ©riode, en rĂ©alitĂ©, Ă  l’instar de toute fin, c’est d’acceptation dont il est rĂ©ellement question. CĂ©der Ă  l’Ă©vidence reste un rĂ©flexe de survie qui incite au statuquo. Notre hĂ©ros introverti a compris qu’Ă  ce stade de son voyage isolĂ©, il faut affronter cette initiation complĂštement seul et qu’aucune main se tend sur son chemin, toutefois : notre hĂ©ros introverti s’incline et ne rĂ©siste plus. Une ecchymose jusque-lĂ  non identifiĂ©e devient son partenaire de route, ce bleu Ă  l’ñme fait office de boussole sensible, notre Ă©ventuel hĂ©ros victorieux endure toujours autant silencieusement et occulte qu’il a perdu ses repaires.

À Lire Aussi : Des MĂ©tiers Pour Introvertis Anxieux

6 🎭 Le Tri : les ennemis identifiĂ©s des alliĂ©s

Notre hĂ©ros introverti ne croise pas que des facilitateurs : un pan important du parcours initiatique met sur le chemin de l’éveil Ă  soi toutes espĂšces d’individus dont le rĂŽle prĂ©dĂ©fini reste de maintenir le plus longtemps possible le statuquo. Ces personnalitĂ©s prĂ©existantes ou non l’initiation incarnent les dĂ©mons redoutĂ©s par notre introverti mal accompagnĂ© par des proches ambigus, qui placent des barriĂšres tout au long du parcours de libĂ©ration. Ces ennemis du moi aisĂ©ment identifiables dĂ©truisent les entreprises de l’introverti et rĂ©vĂšlent qui de ses proches lui sont favorables. Et l’on sait que peu de vĂ©ritables amis se rĂ©vĂšlent dans l’adversitĂ©, une douche glaciale attend notre hĂ©ros dĂ©sillusionnĂ©. De nombreux mensonges relationnels se rĂ©vĂšlent durant cette Ă©tape du pĂ©riple permettant de laisser derriĂšre soi les hypocrites Ă  l’agenda Ă©goĂŻste. Cependant, quelques surprises agrĂ©ables sont quelquefois dĂ©celĂ©es, de ces soutiens ou dĂ©couvertes que l’on n’attendait plus, allĂ©geant le faix des Ă©paules de notre hĂ©ros introverti.

7 ⛓ La Trappe : la tentation

Le grand test. Abandonner purement et simplement, ou bien se trouver piĂ©gĂ© englouti par la baleine, sĂ©questrĂ© dans le ventre du mastodonte dont trouver la sortie, la trappe Ă©chappatoire dĂ©livre un sauf-conduit vers la destination de notre hĂ©ros introverti atterrĂ©. Cette Ă©tape reprĂ©sente la derniĂšre grande porte Ă  franchir, la bataille finale, le combat du hĂ©ros. Le dragon furieux gardien de la souverainetĂ© du hĂ©ros dĂ©ploie force d’opposition contre notre introverti hĂ©roĂŻque portĂ© par sa conviction intime que le juste siĂšge Ă  ses cĂŽtĂ©s, un pouvoir qu’aucune virulence ne sait atteindre. Cette ultime bataille vaincue, l’introverti entrevoit enfin la lumiĂšre au bout de son tunnel, simplement, notre hĂ©ros est Ă©puisĂ©.

À Lire Aussi : 15 Obstacles RencontrĂ©s Par l’Introverti Au Quotidien

8 ♟ Le Mat : la mort du hĂ©ros introverti

Le portier dĂ©chaĂźnĂ© de la trappe a tuĂ© notre hĂ©ros introverti. L’extinction essentielle de cette part Ă©gotique dont l’unique objet demeurait de maintenir notre mĂ©tamorphe Ă  son Ă©tat larvaire. Une mort providentielle d’un pan de personnalitĂ© qui n’était pas vivant, mais une attache contraignante Ă  des ancres rĂ©gressives ou stagnantes, au mieux. Ce trĂ©pas tant redoutĂ© des initiĂ©s intervient sous la forme d’affranchissement des poids du passĂ©, des dĂ©tachements infructueux Ă  des scĂ©narios rĂ©pĂ©tĂ©s Ă  des fins de rĂ©solution vaines. Notre hĂ©ros introverti pressentait qu’il n’en rĂ©chapperait pas intact et que cette aventure solitaire instaurerait des modifications structurelles irrĂ©versibles. Rien n’est plus comme avant, nĂ©anmoins, un sentiment de lĂ©gĂšretĂ© providentielle qui se saisit de fardeaux portĂ©s Ă©ternellement. Un choc, que cette mort symbolique.

9 ⚔ La MaĂźtrise : le passage de chenille Ă  initiĂ©

L’apothĂ©ose : dĂ©lestĂ© de son Ă©go pesant, notre hĂ©ros introverti fait l’impasse sur ses anciennes itĂ©rations, et se trouve en position de mutation : maĂźtrisant dĂ©sormais son Moi allĂ©gĂ©, les aveuglements passĂ©s paraissent sans fards, l’égo ayant pour fonction de maquiller la vue de notre mĂ©tamorphe en fin de parcours. Cette neuviĂšme porte reprĂ©sente la maestria, l’art de s’épouser soi et les Ă©lĂ©ments, et de permĂ©abiliser son Moi des paradigmes anciens. Rien n’est plus, tout ce qui fut est dĂ©sormais rĂ©Ă©crit Ă  la lumiĂšre du Soi authentique, maniant les Ă©lĂ©ments autrement. Une vision nouvelle, une ouverture sur le monde que notre hĂ©ros introverti dĂ©couvre, debout.

À Lire Aussi : Humeur : Pourquoi la vĂ©ritĂ© nous dĂ©range-t-elle ?

10 🛾 Le Retour : ou bien s’y refuser

Le chemin du retour symbolise les renoncements du hĂ©ros et les Ă©lĂ©ments de sa vie passĂ©e qui ont Ă©tĂ© sacrifiĂ©s, par nĂ©cessitĂ©. Les anciennes habitudes et les entourages quels qu’ils soient ne sont plus alignĂ©s sur la nouvelle personnalitĂ© de l’introverti renouvelĂ© dans les souffrances des prises de consciences aigĂŒes. Renouer avec ses circonstances en ayant modifiĂ© sa perception est dĂ©licat et ce chemin de rĂ©intĂ©gration participe au pragmatisme de la roue du changement. Notre hĂ©ros introverti se trouve ainsi dans la perspective de choisir d’abdiquer un rapatriement Ă  sa vie antĂ©rieure et quitter physiquement ses conditions d’existences en dĂ©cidant de renoncer physiquement Ă  l’ancien arbitraire et obsolĂšte.

11 ⚰ Le PhĂ©nix : maĂźtre des deux mondes

La rĂ©surrection de ses cendres en une ultime rencontre post-renaissance, un examen suprĂȘme mettant Ă  l’épreuve le changement intĂ©rieur de notre hĂ©ros introverti abouti. À l’instar des grands romans de fiction, un dernier affrontement agit comme pont entre l’ancien et le renouveau, cette derniĂšre compĂ©tition est maĂźtrisĂ©e, comme un baptĂȘme, un passage-test final d’auto-acquiescement. Le moi de l’introverti renouvelĂ© s’impose en maĂźtrisant aisĂ©ment les contingences des deux univers qu’il Ă©prouve dorĂ©navant. Outrepassant sa prĂ©sence terrestre, notre nouvel introverti hĂ©roĂŻque se lance dans ce combat victorieusement et s’impose en y ajoutant du sens, en embrassant une mission de service en faveur du collectif. L’existence ancienne est dĂ©sormais enterrĂ©e, notre hĂ©ros introverti saisit sa vie comme son Ɠuvre, acteur d’une cause plus grande que lui.

À Lire Aussi : Introversion Ou AnxiĂ©tĂ© Sociale ?

12 đŸ—Ąïž L’Ă©mancipation : l’Introverti Libre Ă©clot

De quelle libertĂ© est-il question ? Cette licence factice hĂ©donique-Ă©gocentrique des voyageurs apocryphes prĂ©sentĂ©s ainsi pour leurs prouesses gĂ©ographiques ? RĂ©solument pas, la sagacitĂ© vaincue et l’expĂ©rience vĂ©cue par notre hĂ©ros introverti lui confĂšre une souverainetĂ© intime qu’aucune dĂ©pendance, interdĂ©pendance ou quelconque relation sait corrompre. Une conviction intĂ©rieure que rien ne peut Ă©branler, l’introverti en a terminĂ© avec les attentes irrĂ©alistes, les besoins caduques et les identifications altĂ©rĂ©es. Manifeste en son moi original, assurĂ© de son identitĂ© intime, notre hĂ©ros introverti a tuĂ© son Ă©go : son opposant, c’était lui, ce bref laideron influençable, c’était encore lui. L’introverti libre sillonne ce que son libre-arbitre dĂ©cide et se gausse dĂ©sormais des Ă©gos des autres, en les abandonnant Ă  leurs viles passions. Un Humain purifiĂ© apparaĂźt. Introverti.

TheIntrovertSinger

Archétype (philosophie) : Carl Gustav Jung

Le HĂ©ros aux mille et un visagesThe Hero with a Thousand Faces : John Campbell

Illustrations : Engin Akyurt, Mikhail Nilov, cottonbro, Erik Mclean, Daisa TJ, Victoria Borodinova

Ű§Ù„ŰčŰ±ŰšÙŠŰ©çź€äœ“äž­æ–‡NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguĂȘsРуссĐșĐžĐčEspañol
error: Content is protected !!