Les Stéréotypes des 8 Introvertis du MBTI®

Hep les introvertis… culbutons quelques lieux communs 

Quel introverti ne s’est-il pas trouvé attifé d’un bermuda mal taillé ? Quiconque se démarque en paie la facture qu’une existence entière ne sait pas endosser. On n’a pas idée du nombre de ces dernières, reçues et réitérées par tous ; alors autant s’en amuser : petit florilège des clichés véhiculés à propos des 8 introvertis des 16 personnalités, issues de l’œuvre jungienne.

Les stéréotypes des 16 personnalités du MBTI ®

En réalité, il s’agit d’un outil adroitement conçu par un couple de psychologues mère-fille, Myers-Briggs  (introverties) qui permet notamment aux entreprises d’évaluer la pertinence d’un recrutement et aux praticiens formés d’orienter professionnellement un public concerné en consulting spécialement, ou bien dans la relation d’aide éventuellement. C’est en ressources humaines que le MBTI® est administré par des professionnels qui ne l’emploient en aucun cas à des fins d’évaluation comportementale, c’est une hérésie. Or d’aucuns tendent à s’identifier (à tort) à ces ‘personnalités’ au risque de commettre l’erreur d’envisager qu’il s’agit réellement d’attitudes et de comportements. Le MBTI® permet de comprendre la manière dont les individus sont facilités en leurs cognitions, leur savoir-faire et savoir-être. Inversement, certainement pas de réduire un individu en en prédisant les conduites conditionnées par son type cognitif. Ensuite, en effet, chez les extravertis, par exemple, un ESTP pourrait se sentir porté par des centres d’intérêt noradrénalinergiques, les ENTJ, personnalité rarissime, consumés par l’ambition et les ESTJ, particulièrement projetés par leur autorité abrasive, etc. Pourtant, la personnalité dans son entièreté demeure une structure composée d’éléments héritables et acquis, donc nettement plus singulièrement complexe.

À Lire Aussi : 20 Caractéristiques de L’Introverti Charismatique

Les 8 fonctions dynamiques

Ces fonctions sont assez simples à appréhender superficiellement : chez les introvertis, la première fonction désigne la manière dont on apprend en quelque sorte, cela, les lecteurs de ce site l’éprouvent et les néophytes comprennent qu’un questionnaire permet de définir si l’on appartient à un des 16 types cognitifs en choisissant la réponse qui correspond à soi. Forcément, ces fonctions sont ou introverties, ou extraverties et offrent donc ces 16 façons d’organiser la pensée, l’apprentissage et le procédé : on est droitier, gaucher ? C’est un peu ça le MBTI®, pas davantage : les systématismes que nous appliquons tous quotidiennement psychiquement par commodité. Forcément, si l’on extrapole la manière d’entreprendre d’un type, on en extrait un stéréotype ludique et dangereux, particulièrement si l’on omet la particularité de chacun, les transmissibilités à l’instar de l’hérédité, les facteurs sociaux-environnementaux, et les intelligences variables d’un individu à l’autre, les conditions de vie, les troubles psychiques, comportementaux ou encore la condition physiologique des individus appartenant à tel ou tel type des 16 personnalités.

Un outil psychométrique, pas divinatoire

Bien que la tentation soit grande de s’imaginer en caractère fictionnel, spécialement si la matérialité est plus décevante qu’envisagée, incarnant l’extrapolation d’un type puisque les adaptations scénarisées présentent des personnages à la personnalité contrastée à des fins identificatoires : on a tous à l’esprit les analyses des grandes figures de fictions incarnant l’essence d’une des 16 personnalités dont il est tentant de se sur-identifier à un personnage sombre ou lumineux, sur lequel on projette une part de soi asphyxiée ou encore mal identifiée. L’objectif du MBTI® n’est pas de pratiquer la géomancie collective en assimilant tous les INTP, par exemple, à la recherche fondamentale et aux sciences dites dures, nombre d’entre eux y sont même allergiques et inadéquats. On attribue à tort le trophée de la bonté à certains types alors que d’autres sont des altruistes authentiques ignorés. Les constructions sociales et la culture dans laquelle les individus baignent renseignent précisément sur les attentes observables au regard de la petite case à laquelle ils s’identifient et ont été cantonnés. Réductrice la culture web du MBTI®  ? Certainement excessivement, à en juger du nombre florissant de descriptions comportementales fatalement erronées.

Les 8 introvertis brossés en stéréotypes

LesISFJ

Dans les films, les introvertis ISFJ sont dépeints dans une tenue à la limite de la ringardise, Zzzz, dont la mise conventionnelle frôle l’asthénie aux spectateurs aptes à prédire les comportements de cet introverti, plus volontiers introvertie puisque ce sont les femmes introverties ISFJ qui supportent le lourd fardeau de la perfection domestique. Ces introvertis ISFJ sont supposés ne vivre que pour les traditions dites familiales, cuisiner abondamment en attendant sa famille en introvertie dépendante affective, dont l’unique talent réside dans la capacité à perpétuer les dîners de fêtes pantagruéliques, Zzzz, et la recette secrète du gâteau au chocolat de mamie.

À Lire Aussi : Introvertis : La Performance En Public

C’est en col Claudine, serre-tête sur une coiffure policée que l’introvertie ISFJ évolue en toute prédictibilité, Zzzz... Trop indulgents, voire sacrificiels, on les suppose incapables de remettre en place qui que ce fut. Ces introvertis ISFJ sont envisagés peu affirmés, pleurant sur leur sort en engloutissant un pot de Nutella passivement. Soi-disant faciles à vivre, on peut balader un introverti ISFJ en le manipulant, inopérant de discernement, puisque ces introvertis incarnent la bonté naïve, la femme ou l’infirmière gentillette, toujours de bonne humeur. C’est évidemment un tissu de boniments : des introvertis ISFJ, il en existe partout, à Sciences Po. ou Maths Sup., ces introvertis sont capables de glacer un échange d’un souffle de porte fermée au nez, puisqu’il semblerait que cet agencement de cognitions rumine et tient rancune en cas de dépassement caractérisé de limites.

LESINFJ

Les âmes sœusœurs des introvertis ISFJ, les introvertis INFJ seraient à ce titre les grands marabouts voyants médiums du MBTI®, aptes à lire et à déchiffrer les pensées les plus retorses, d’un coup d’œil. Ils seraient tous à ce titre, les introvertis-extravertis des 8 introvertis du MBTI® caméléons essentiellement doués dans l’art de mystifier le monde. Les introvertis INFJ seraient ainsi les plus empathiques et ultrasensibles des 16 personnalités, les ultra empathes qui savent tout, dotés de neurones miroirs plus abondants ou agissants Zzzz… puisque des pouvoirs surnaturels leur délivre un passeport vers les subconscients.

À Lire Aussi : Les Dirigeants et Pionniers Introvertis

Plus spirituels que les autres, les introvertis INFJ seraient engloutis en leurs émotions subissant celles des autres au point de s’en trouver handicapés, Zzzz... Les introvertis INFJ sont si altruistes et désintéressés qu’ils donneraient leur chemise pour aller cul-nu, tel le ver luisant après une bonne action, puisque les introvertis INFJ sont plus généreux que les autres. Ces super-empathes multitraumatisés seraient ainsi les superhéros du MBTI®, et la réalité ? Les INFJ ne sont pas si rares, c’est encore un poncif. En effet, les introvertis INFJ sont comme tout le monde, ils ne passent pas leur temps à sonder les gens qu’ils croisent, vont au supermarché sans ressentir la moindre émotion du voisin de caisse et sont parfaitement aptes à coller un bourre-pif ou dire leur façon de penser aux malotrus luxuriants. Il arrive même à ces introvertis de mentir et d’être méchants. Délibérément… eh oui.

LES ISFP

Ainsi, on attribue la palme de l’imprédictibilité aux introvertis ISFP alors que l’on vient de voir que les deux introvertis émotionnels ci-dessus peuvent manifester des attitudes foncièrement imprédictibles selon leur stéréotype. Ces introvertis ISFP seraient évidemment volages, aventureux et instables, Zzzz… En effet, ces introvertis ISFP sont décrits dans la littérature disponible sur l’internet comme flemmards, tire-au-flanc, évaporables et inconsistants, et pis encore, associés invariablement à la créativité.

À Lire Aussi : MBTI© : Secourir les Introvertis En Amour

Seulement, de nombreux introvertis appartenant au type ISFP ne créent rien d’autre qu’une liste de course à retirer au drive du supermarché du coin, d’accord, l’introverti ISFP avait bien dessiné un doodle, simplement de là en faire les compositeurs ou artistes du MBTI®, c’est mal éprouver la typologie jungienne. Les introvertis ISFP sont capables dans toutes les industries, les préférences cognitives ne sont pas des préférences posturales, c’est insensé. Et des introvertis ISFP qui sont fidèles et stables, voire tâcherons acharnés, il en existe pléthore… et l’on peut ainsi en déduire que statistiquement, certains introvertis ISFP abhorrent ‘l’aventure‘ (un terme nébuleux, parce qu’on transhume par l’esprit), c’est manifeste. Encore un cliché à la benne, dont ces introvertis accolés aux 7 péchés capitaux dont l’estime doit régulièrement se trouver entamée au risque de renoncer à identifier pleinement leurs fonctions cognitives, une aberration.

LES INFP

Les introvertis INFP seraient des insensibles hypersensibles, Zzzz… : en effet, peu sentimentaux, ces introvertis n’aimant pas ou aimant peu, demeureraient pourtant des sensitifs idéalistes dont le mandat d’incarnation les contraints à défendre leur prochain, ou bien la planète et ses animaux, espèce à laquelle l’humain appartient. On les réduit à leur errance émotionnelle et leur incapacité à instaurer un lien. Ces introvertis de type schizoïde dépressif seraient habités par une âme torturée et masochiste dont le pessimisme mélancolique en ferait des artistes-nés, Zzzz…

À Lire Aussi : 10 Signes Qu’Un Introverti N’Est Pas Hypersensible

Les introvertis INFP sont invariablement représentés en compagnies d’animaux, accoutrés de nippes beatniks jouant de la guitare en un rassemblement d’écolos pieds-nus. En réalité, il existe nombre d’introvertis INFP qui occupent un emploi stable, supportent leur tailleur-costume-cravate à cause de leur expertise comptable, de la médecine, ou encore des métiers en relation d’aide. Les déterminismes concernant les introvertis INFP les abrègent à une ou deux figures de l’industrie du divertissement et dont il n’est même pas avéré qu’ils appartiennent réellement à cette typologie cognitive… voire s’ils sont ne serait-ce qu’introvertis, même un fétu. Eh oui, bis.

LESISTP

Parmi la communauté MBTI®, on recense un ou deux boucs émissaires dont les introvertis ISTP connaissent quelques embarras réducteurs : l’archétype de l’introverti asocial, désagréable, et même agressif, associé invariablement aux travaux manuels ou d’ingénieries alors que de nombreux artistes appartiennent à ce type. Les introvertis ISTP sont identifiés comme indifférents sentimentalement et déconnectés de leurs émotions, Zzzz… Durs, voire franchement misanthropes, les introvertis ISTP seraient ainsi inefficaces en bons mots et dépossédés de romantisme.

À Lire Aussi : Peut-On Être Acteur et Introverti ?

Accolés invariablement aux sports extrêmes, on borne ces introvertis à une fonction d’électron libre bourru, indifférents aux sentiments amoureux, incapables de tisser un lien avec autre chose qu’une tondeuse à gazon, Zzzz… Les introvertis ISTP sont en réalité des individus délicats dont la sensibilité se décuple comme tout un chacun en certaines circonstances. Leurs manières cognitives ne prédisent en aucun cas le type de carrière qu’ils décident d’embrasser ni le type d’attachement qu’ils développent avec leur partenaire. Un introverti ISTP sait se muer en complice de vie attentionné, plein d’humour, versé dans la philosophie ou les arts et possiblement tout ceci à la fois et même bien davantage. Eh oui, bis final.

LESINTP

Le cliché du matheux maladroit a la dent dure et longue, puisque de nombreux introvertis INTP femmes et hommes confondus ne se retrouvent pas nécessairement dans ce portrait. En effet, si leurs fonctions cognitives supposent des difficultés avec la motricité, ou bien l’esthétique, on ne peut pas affirmer que toutes les introverties INTP se promènent fagotées comme des sacs et que leurs pendants masculins trimbalent leurs incapacités organisationnelles en un capharnaüm domestique ahurissant, Zzzz (ronflements)… Des lapalissades récurrentes continuent d’être véhiculées concernant la légendaire naïveté de ces introvertis INTP affublé d’une réputation de Calimero savant un peu fou, promis au célibat éternel.

À Lire Aussi : L’Introverti Sociable En 10 Signes

Le distrait de service dont on ne se moque pas si gentiment serait de toute façon immature, puisque ces très hauts quotients intellectuels (!) seraient inaptes au quotidien : l’asynchronie de ces surdoués empêchant un développement typique des affects de ces introvertis qui sont largement sous estimés en leurs capacités à susciter l’intérêt (vif) sentimental, destitués de séduction. Ces introvertis jouissent d’une réputation robotique fictive, puisque ces grands sensibles sont encore et toujours incompris en la matière, à l’instar de leurs voisins introvertis INTJ, leurs jumeaux sataniques soi-disant super-rationnels néanmoins dizygotes, Zzzz… (mort cérébrale).

LESISTJ

Tous les introvertis penseurs sont assimilés à des individus automatisés, car leur introversion cumulée à une fonction rationnelle extravertie chez les ISTJ, induit une distance émotionnelle, Zzzz… En apparence du moins. Les introvertis ISTJ seraient psychorigides, barbants, conservateurs et capables d’organiser n’importe quel bilan de comptabilité policé en client parachevé du contrôleur des impôts, quand le ISTJ n’est pas lui-même le fonctionnaire d’administration fiscale emblématique, Zzzz… On campe ces introvertis ISTJ à des rôles subalternes – et surtout ternes – qui achève de tisser un portrait peu avantageux envers ces introvertis souvent brillants et contre toute attente, autant créatifs que les autres. Il existe nombre d’acteurs ou de créateurs littéraires qui appartiennent au type introverti ISTJ : et leur quotient intellectuel, n’a rien à envier aux trois autres introvertis penseurs (vertige) – et quelques autres – qui plafonnent en haut d’un classement (peu méthodique) Zzzz…

À Lire Aussi : Billet : L’Introverti Bavard ou Expressif en 15 Points

Ces réputations aboutissent à ternir l’estime des porteurs de types moins sociables, or donc on sait que les introvertis ISTJ sont cognitivement éprouvés par le souci du collectif, leurs aptitudes organisationnelles ne sont pas l’unique prédisposition dont ils disposent supposément. Ces introvertis savent autant trouver et concevoir que les autres, des solutions originales, et pourquoi pas embrasser une carrière d’acteur ? De nombreux introvertis ISTJ ne se sont pas gênés de démentir quelques platitudes aussi sinistres que leur réputation de rabat-joie poussiéreux. Combien de ces introvertis ISTJ n’ont que faire des traditions et vivent une partie de leur journée à tirer au flanc, en bon flemmard introverti, contrairement à leur aura d’hyperactifs du classement ?

LES INTJ

Cyborgs dénués d’affects, machiavels vengeurs ruminant la fin du monde dont ils ont fomenté chaque détail motivé par une aversion implacable du genre humain, Zzzz… Les introvertis INTJ seraient des pitbulls sans cœur ni délicatesse, froids à la limite du végétatif n’ayant pas d’autre funeste dessein que de s’abréger à conspirer ou à compiler des complots sur l’internet, ou bien de chercher à monter une start-up ayant pour objet de coloniser quelque planète inexplorée.

À Lire Aussi : Rencontre : Les Introvertis Ne Font Pas 10 Choses

Visionnaires, ils savent et prévoient tout, ces introvertis INTJ dont les membres féminins démoniaques seraient, à l’instar de leurs camarades échevelées introverties INTP, Zzzz… trop préoccupées à annexer le monde pour prendre soin de leur mise, parce qu’il semblerait que toutes les introverties appartenant au type ‘Thinking’ penseur soient trop intelligentes, voire masculines (misogynie) pour envisager de porter une petite robe bien coupée (ultime mort cérébrale). Les introvertis INTJ personnifient la misanthropie couplée à des aptitudes cognitives pronostiquant des aspirations inavouables. Et puis leur mauvaiseté les astreint ainsi à une existence monacale, sans amour ni affection, puisque ces introvertis INTJ représenteraient de ce fait les introvertis les moins recommandables du MBTI®, cumulant les mandats effrayant le chaland, développant des logiciels accordant à ces introvertis infréquentables de quoi sustenter plusieurs vies à maudire la planète et ses habitants, confinés en une tour tout au fond d’un bois inquiétant, veillé par un irascible. Son unique allié.

TheINTJ IntrovertSinger

Images :  Andrea Piacquadio, KoolShootersKelly Lcottonbro, Magnetme 

العربية简体中文NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsРусскийEspañol
error: Content is protected !!