MBTI© : Secourir les Introvertis En Amour

Comment l’outil MBTI© aide-t-il les introvertis à le trouver et le garder ?

Les rencontres sont facilitées aujourd’hui, assistés de toutes ces applications utilisables, bien qu’un introverti peut passer son existence entière à contempler l’idée de s’inscrire sur un site de rencontres sans jamais franchir le pas. Quant aux introvertis qui manquent d’allant, canal de l’insigne verrou dopaminergique, ce fidèle complice, il se peut que les introvertis négligent leur vie affective durant de longues années, sans initier le moindre badinage.

Des revers indélébiles

Relativement aux introvertis qui ont expérimenté un ou plusieurs échecs sentimentaux, la probabilité est élevée qu’il leur soit inconcevable de se faire confiance à nouveau, en son discernement et en sa capacité à dévouer. De recouvrer une vision nouvelle et émerveillée à l’idée d’entrer dans des jeux de séductions imposés par la prescription populaire, duperie déplaisante dont les introvertis bannissent les lois. Les égos introspectifs n’ont rigoureusement aucune affinité avec ces bouffonneries desquelles les extravertis sont les illusionnistes déifiés en matière de charme superficiel, ayant su tromper certains introvertis novices, brutalement anéantis quand la bise fut venue. Au sein du monde introverti, les apparences, le statut social et toute cette fébrilité jetée en pâture à des fins d’enfumage ne demeure qu’une parade qui abandonnera cotillons et confettis au sol, en faveur d’une ruine qu’il faudra reconstruire post-cérémonie. En tentant de ne pas masquer les salissures et fumets méphitiques, savonnant à coup de grandes eaux javellisées tentant de récupérer son blanc immaculé.

À Lire Aussi : Introverties-Penseuses Versus Émotionnelles

Les tribulations des introvertis

Les introvertis qui lisent ces quelques mots savent qu’ils ont enduré silencieusement quelquefois toute leur vie des liens fragiles de lin arachnide qui se rompent au moindre coup de vent. Néanmoins, qui annexent les esprits introspectifs de fausses données, corrompues par des consentements piratés, puisque les introvertis sont des visionnaires qui savent bien vers quel destin aboutissent des approximations.

Les penchants dévoyés

La pensée magique est impuissante envers les cerveaux performants des introvertis et on pourrait presque le déplorer, parce que tous les discrets profiteraient d’un shoot de dopamine-adrénaline-sérotonine, qui motiverait les introvertis à entrer dans la danse séductrice au sein d’établissements consacrés à la pêche à la morue très prisée les fins de semaine, faune désertée par les introvertis trop bienheureux de se retrouver avec soi. Le désert s’étend du nord au sud et aucune palmeraie en vue, il va falloir prévoir une assistance, parce qu’il apparaît que la vie n’attend pas les introvertis démotivés et que rien ne sait bouleverser cet abus : pas de cénacle où commander une variation temporelle élastique à étirer durant les trous noirs et évidés.

L’atypie isolante

Si les introvertis – dont on rappelle que le potentiel intellectuel se développe plus volontiers, car très sollicité – admettent simplement l’idée qu’un support permet de s’orienter dans son Sahara personnel, afin d’envisager de rallier les autres introvertis qui y cohabitent, perdus et hasardeux, néanmoins doutant assidûment.

À Lire Aussi : Contrôler le Stress Des Introvertis

L’apostrophe

Il est dû à la bévue dont les introvertis pâtissent, cette conviction que tous les humains sont compatibles, et qu’assisté d’un peu de bonne foi, on sait sortir victorieux d’une voie sentimentale sans-issue. Les introvertis bienveillants commettent une méprise et assimilent leurs intentions à la réalité des autres, ainsi il se peut que les discrets ne sachent tout simplement pas quels sont les codes régissant les relations sentimentales, puisque cette construction sociale est bouleversée par des mœurs ayant considérablement muté.

Les contraires ne s’attirent pas : les opposites ne se sont jamais aimantés et ne se magnétiseront jamais. Si le traumatisme engendré par ces quelques mots reste endurable, en voici les raisons et une solution simple afin de ne plus se réfugier en son Gobi familier, parce qu’en plus, c’est une cachette peu efficace, il y subsiste peu de coins où se réfugier.

L’escroquerie du romantisme

L’amour n’est pas un microbe que l’on attrape par chance : l’amour se construit sur un modèle conscient, et exige du temps, loin des passions cyclothymiques et des niaiseries des films vulgaires qui bradent des amourettes à des naïfs. On peut mentionner la tranche d’âge des 16 – 25 ans, ciblée par cette industrie, puisque ces esprits trop manœuvrables sont embryonnaires et dont les hormones – cicérones suprêmes de l’adulte en mutation – représente une part de marché considérable. Non sans corruption.

Le romantisme subsiste cependant, c’est l’épreuve du temps au romantisme inconditionnel, de ceux qui ont le privilège de se regarder avec tendresse, passées les noces et autres lunes de miel étincelantes de méprises. Dans le désert, on est constamment témoin d’apparitions, ces mirages qui dépeignent nos expectatives oscillantes, disparaissant alors qu’on s’en approche.

Rien n’est vain à qui sait admettre

La confusion vient d’un élément trouvé par Isabel Briggs Myers et Katherine Cook Briggs, qui ont livré un mode d’emploi accessible, néanmoins dont nous revient la charge d’accorder à sa condition. En l’occurrence l’introversion nécessiterait de pousser son détenteur à s’interroger au sujet de son niveau d’introspection, afin de déterminer s’il est élevé ou tolérable : toutefois la clé, ce sésame, c’est la deuxième lettre de son acronyme en typologie jungienne, le MBTI©.

.

Tous les acronymes des introvertis commencent par le ‘I’ d’introversion, la façon dont notre énergie est récupérée et se produit. Limpide. La seconde lettre indique la fonction dominante toujours extravertie… c’est là que cela se complique un peu : les fonctions sont extraverties ou introverties en alternance, ainsi les lettres des acronymes ne sont pas nécessairement celles que l’on emploie préférablement.

On découvre quelquefois chaussure à son pied, en y unissant une semelle…

Sensoriels ou Intuitifs ?

Si on raccourcit dynamiquement, la seconde lettre, des ‘IS’ indique qu’ils déchiffrent les données en une vision matérialiste. Les autres, les ‘IN’ récitent leur partition en compagnie de leur intuition.

La troisième lettre IST ou INT évoque que ces introvertis prennent leur décision en fonction de données factuelles.

Les autres, ISF ou INF décident en fonction de leurs ressentis.

Enfin, la quatrième fonction désigne de quelle manière les introvertis exécutent, y compris leur attitude et leur mise : les IS-J et IN-J sont plus planificateurs que les IS-P ou IN-P davantage improvisateurs.

4 lettres = 8 fonctions

À cela s’adjoint un autre segment : ces fonctions introverties ou extraverties alourdissent un peu l’équation dans la mesure ou un intuitif dont l’intuition est introvertie ou un sensoriel dont le sensoriel est extraverti, se traduira par des tempéraments totalement antagonistes. Commenter superstitieusement l’outil MBTI© qui est franchement plus complexe qu’il y paraît, exige un peu de travail, d’autant que ce ne sont pas les traits de personnalité qui y sont décrits, exclusivement les préférences dans les cognitions. Ce sont les savoir-être et savoir-faire hérités et acquis, les histoires conscientes et inconscientes et les lignées familiales qui conditionnent incontestablement notre personnalité, et sûrement pas comment on choisit de tenir son stylographe.

À Lire Aussi : Introvertis Célibataires : l’Amour se Pêche en Ligne

Il y a un mais… la semelle

Les introvertis qui tentent à considérer un partenaire par l’outil MBTI©, s’aventurent dans une démarche de développement en conscience de ses mécanismes comportementaux et automatismes asservissants, démarche aboutissant de permettre de se comprendre intimement et de ce fait, de ce que l’on est en mesure de permettre ou non. Néanmoins, cet outil de définit pas la personnalité, c’est une hypothèse contrefaite. Quant à établir que cet accessoire est plus opérant que l’horoscope, rien n’est moins exact.

Les introvertis qui envisagent de s’autoriser à rencontrer le grand amour, nécessitent de permettre que c’est quelquefois la chance – et c’est une donnée arbitraire – avec laquelle il demeure impératif de compter. Une aubaine enchanteresse qui sera en réalité peut-être en conséquence le fruit d’une requête déterminée. Déposant sur le chemin de l’introverti une belle âme admirablement introspective qui lui ressemble vraiment. Secondés de sérendipité avantageant de concevoir un univers à deux, fait de concessions. Deux individus entiers qui s’évaluent convenablement, matures et prêts à sacrifier par amour et par attachement, leurs égos. L’amour observable, c’est infiniment d’intimité sans artifices ni hermétisme, communiant des arbitrages sans déconsidération.

TheIntrovertSinger

Photos : RODNAE Productions, Susanne Jutzeler, picjumbo.com, Monstera

TheIntrovertSinger

Learn More →
العربية简体中文NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsРусскийEspañol
error: Content is protected !!