Introverti Sans Amour 🌘 20 Raisons

Un introverti est un cĂ©libataire pas comme les autres, il pense au fond, tout au fond, que le grand amour est destinĂ© aux autres : l’anuptaphobie*

On se lĂšve un matin et l’on s’aperçoit que des annĂ©es sont passĂ©es et qu’aucune prĂ©tendante ou prĂ©tendant notable a frappĂ© Ă  sa porte. Un destin commun partagĂ© par de nombreux introvertis conscients de leur dissemblance et prĂȘts Ă  confronter une rĂ©alitĂ© difficile Ă  accepter. Simplement, pourquoi certains introvertis sont-ils malchanceux en amour ? Supposition.

* Crainte pathologique de ne pas rencontrer l’amour, de demeurer cĂ©libataire.

Ce que n’est PAS l’amour (dit romantique)

ContrĂŽlant : l’affection vĂ©ritable ne cherche pas Ă  monitorer l’autre et ne le manipule en aucune maniĂšre. Ne menace jamais, ne domine d’aucune façon et ne se soumet pas non plus. L’amour ne fait pas montre d’incomprĂ©hension et n’observe pas l’opposition relationnelle ni les conflits. L’amour vĂ©ritable n’évite pas la sexualitĂ© de l’intimitĂ©, cependant abstient celle de l’autre sorte, pulsionnelle et frivole. Ne frustre pas ni d’affection ni de tendresse, et encore moins pratiquant la violence ou la dĂ©viance sensuelle. L’irrespect et l’absence de limite sont particuliĂšrement proscrits par des partenaires authentiquement amoureusement attachĂ©s l’un Ă  l’autre et ne nĂ©glige pas les besoins de son conjoint, volontairement ou non. La malhonnĂȘtetĂ© et la duplicitĂ© n’existent pas au sein d’une relation sincĂšre et la trahison encore moins. L’amour vĂ©ritable ne bouche pas les horizons, n’insulte ni en comportement ni en verbe, ne commet aucun geste brusque et ne calcule rien. Un amour authentique demeure un sanctuaire duquel dĂ©couvrir le monde, et Ă©videmment ni emprisonne ni Ă©touffe. Puis, la colĂšre n’est jamais une marque d’intĂ©rĂȘt, mais bien un indice avertissant qu’un partenaire projette ses ombres sans les accepter. L’amour ne fait en aucun cas souffrir, c’est un canular trompeur.

À Lire Aussi : CĂ©libat, Couple et Introversion : 20 Interrogations

Les introvertis sanctionnés par leur discrétion

Une rĂ©serve que les introvertis maudissent et chĂ©rissent autant et il ne s’agit pas lĂ  d’un trouble quelconque pathologisant. Les introvertis sont obligĂ©s par un tempĂ©rament qui dĂ©pend de leur facultĂ© Ă  se retirer, ainsi, les introverti se trouvent, en effet, sanctifiĂ©s par leur personnalitĂ© laquelle requiert des attentions particuliĂšres au quotidien. Les introvertis vivent en sociĂ©tĂ© et Ă  ce titre, comme tout un chacun, ressentent les mĂȘmes besoins affectifs, voire, charnels que les autres tempĂ©raments plus ambivertis cependant, les introvertis ne sont pas aussi motivĂ©s par les interactions que le sont les individus plus expansifs. Un introverti ne souffre pas en rĂ©alitĂ© de renoncer Ă  interagir socialement comme les autres, en revanche, le lien profond lui manque quelquefois cruellement et sans doute plus intimement que les tempĂ©raments plus extravertis.

Des introvertis condamnés par leur atypie

Une anormalitĂ© notable qu’elle soit sensorielle ou intellectuelle, frĂ©quemment les deux : les introvertis ayant dĂ©veloppĂ© une relation avec soi – et il faut bien l’admettre leurs occupations nombreuses – sont rĂ©primĂ©s de ce fait de contacts avantageant les rencontres et par consĂ©quent, sont moins exposĂ©s aux fortuites hasardeuses, factrices de chance, le cƓur du problĂšme. Puisque plus on multiplie les cercles sociaux plus augmente les concours de circonstances de croiser un partenaire potentiel. Et, bien que certains introvertis occupent une position professionnelle les collectivisant pleinement convenablement, ce sont leurs personnalitĂ©s uniques qui le met Ă  part, involontairement. C’est pourquoi, les individus ayant pour habitudes de se frĂ©quenter par affinitĂ©s – les opposĂ©s ne s’attirant en aucun cas, c’est une lĂ©gende – les vĂ©ritables introvertis statistiquement plus rares restent sous-reprĂ©sentĂ©s. Peu d’individus sont en rĂ©alitĂ© rĂ©ellement comme Soi, introverti-introverti : ni complĂštement timorĂ© ni fonciĂšrement anxieux social, tout simplement divergent.

Des introvertis punis par leurs sélectivités

Une exigence louable et pourtant refoulant les introvertis qui souhaitent vivre une relation de toute leur Ăąme, une aspiration humaine parfaitement banale nĂ©anmoins, ces introvertis ne souscrivent pas pour autant Ă  leurs pulsions, bien au contraire : les introvertis se mĂ©fient de leurs dĂ©sirs et privilĂ©gient rĂ©guliĂšrement un systĂšme de rĂ©compense diffĂ©rĂ©. Les compilations relationnelles sont peu affectionnĂ©es par les introvertis qui font de leur vie sentimentale un thĂšme sĂ©rieux qu’ils traitent avec le plus grand soin et attention. Les introvertis ne cĂšdent pas Ă  l’impulsivitĂ© sexuelle Ă  moins qu’ils le dĂ©cident sciemment. L’on sait que les extravertis font nettement plus l’amour que les introvertis, et que la sensualitĂ© de ces derniers si discrets, est nettement plus Ă©tablie sur l’attraction sentimentale que purement charnelle.

À Lire Aussi : 8 Raisons Introverties De Choisir le CĂ©libat

Des introvertis rĂ©primĂ©s par leur manque d’énergie

Une nĂ©cessitĂ© de retrait qui commet l’irrĂ©parable : la perte de temps qui file et que de nombreux introvertis regardent passer, inĂ©luctablement inquiets. Nettement moins encouragĂ©s par leur biochimie, leur systĂšme nerveux particuliĂšrement lent incite Ă  l’hĂ©sitation, c’est ainsi que l’introverti particuliĂšrement sensible Ă  son tempĂ©rament fait en sorte de se respecter
 excessivement quelquefois ? Comme ça s’instaure une habitude de vie excluant une socialisation utile dans le cadre de la recherche d’un partenaire affectif. La solitude amoureuse ne suffit parfois pas aux introvertis Ă  les inciter Ă  bouleverser des coutumes de vie isolantes. Un amour infini envers la solitude finit par prendre toute la place qui devrait revenir Ă  un partenaire de vie.

Des introvertis entérinés par leur choix de vie

En effet, tous les introvertis ne sont pas ostensiblement des artistes taciturnes un peu maudits et misanthropes : des humains comme les autres ayant simplement dĂ©veloppĂ© leur cerveau diffĂ©remment. Une divergence liĂ©e, on le sait dĂ©sormais, Ă  un influx nerveux plus invalidant puisque les introvertis sont davantage stimulĂ©s, voici que les introvertis cĂšdent Ă  l’appel du calme et des fins de semaines rĂ©gĂ©nĂ©rantes loin des tumultes usuels. Les introvertis sont autant divers que variĂ©s nĂ©anmoins, leurs entrains Ă©tant ce qu’ils sont, sporadiques, ils font en sorte de subir le moins possible leur quotidien et entretiennent une routine leur permettant de prendre le temps du souffle rĂ©cupĂ©rateur. C’est comme cela que l’introverti s’aperçoit que les annĂ©es passant, son existence se transforme progressivement en ermitage sans que ce discret puisse, en effet, y changer une information : l’introverti ne sachant plus faire, l’introverti accepte, en rit bien des fois, doute sans arrĂȘt et flĂ©chit en rĂ©signation.

Introverti et célibataire anuptaphobe ? Voici 20 loyales explications

Des attentes irréalistes

Des penchants trop prĂ©cis, un idĂ©al excessif ? Cela circonscrit considĂ©rablement le nombre de partenaires potentiels notamment si l’introverti ayant dĂ©cidĂ© qu’il en serait ainsi et que son futur conjoint nĂ©cessite de prĂ©senter certaines caractĂ©ristiques engluĂ©es sur un cahier des charges peu pragmatique. Qu’il s’agisse de statut social, intellectuel, ou bien une anatomie particuliĂšre : empĂȘchant de se laisser surprendre.

À Lire Aussi : Les DifficultĂ©s des CĂ©libataires Introvertis

L’amour non prioritaire

Un tue-l’amour, qu’il s’agisse d’un art de vivre que l’on cultive depuis trop longtemps pour cĂ©der Ă  un dĂ©sir lĂ©gitime d’intimitĂ©, ou bien d’un systĂšme de valeurs que l’on cultive ne concĂ©dant pas de valeur ajoutĂ©e Ă  la vie affective au couple. Les introvertis qui ont toujours perçu l’amour comme secondaire se trouvent parfois surpris de ne pas avoir cultivĂ© un terrain permettant de partager son territoire psychique avec un autre.

Une sexualité tardive

Plus on recule, moins on saute – sans trivialitĂ© aucune. La sexualitĂ© sur le tard prĂ©dit Ă©videmment une voluptĂ© moins avide que les individus ayant physiquement cumulĂ© davantage de partenaires sexuels. ConsĂ©quemment, un introverti qui a hĂ©sitĂ© avant de franchir le premier pas, est en effet, largement conditionnĂ© par cette retenue, admirable, faut-il le rappeler. Un introverti prĂ©cautionneux sexuellement fait par consĂ©quent grand cas de son corps involontairement ou non, cherchant pareillement un partenaire aussi hĂ©sitant en une relation intime confiante, donc rare.

Un physique distinct

Que l’on soit gros ou maigre, porteur d’une ‘anomalie’ comme trop ceci ou cela : les complexes des particularitĂ©s physiques fabriquent amplement leur nid au sein d’esprits d’introvertis prompts Ă  atermoyer. Bien qu’aucun prĂ©texte liĂ© Ă  l’apparence soit en rĂ©alitĂ© complĂštement recevable ou factuel, il s’agit de perception : les introvertis qui se sentent en dĂ©calage face aux masses s’empĂȘchent une libertĂ© qui leur revient pourtant de plain droit. Reste Ă  comprendre pourquoi et comment en Ă©maner.

À Lire Aussi : Introvertis CĂ©libataires : l’Amour se PĂȘche en Ligne

La philophobie

Une phobie bien rĂ©elle, apparentĂ©e Ă  l’anxiĂ©tĂ© sociale. De nombreux introvertis souffrant d’anxiĂ©tĂ©, qu’elle soit fonctionnelle ou plus envahissante, endurent peut-ĂȘtre cette phobie en l’ignorant. La philophobie se traduit naturellement par la fuite du lien affectif, que l’on entame ou non des relations intimes. Les introvertis philophobes Ă©vitent l’attachement. Et, ils sont multiples. Un thĂšme mĂ©ritant un article plus exhaustif puisque les introvertis concernĂ©s perdureraient en cohortes.

L’indĂ©pendance valorisĂ©e

Tout introverti a cultivĂ© son systĂšme de valeurs, lequel comprend ou non l’attachement sentimental. Si l’introverti a conclu qu’il en Ă©tait autrement pour ce qui le concerne, c’est involontairement qu’il rendra caduc toute tentative sĂ©rieuse d’intimitĂ©. Puisque l’amour invite au lien intime que de nombreux introvertis n’identifient pas comme tel. Un introverti de ce type serait de ce fait indisposĂ© par une interdĂ©pendance vĂ©cue comme dĂ©naturant.

Une neurodivergence

Bien qu’à la mode et revendiquĂ©e Ă  tort par des sujets peu concernĂ©s, les introvertis neurodivergents comme le sont les hauts quotients intellectuels, les autistes Asperger, TDAH, H ou non, les troubles dys etc, sont rarement identifiĂ©s de prime abord comme porteurs d’une diffĂ©rence : un handicap sectoriel et invisible qui, Ă  l’instar d’une distinction physique, incite Ă  tergiverser. Les introvertis distincts physiquement et cognitivement sont certainement autant lĂ©gions.

À Lire Aussi : Amour Introverti Extraverti : 16 ClĂ©s

Un handicap

Le handicap couplĂ© Ă  l’introversion, et que ce handicap soit physique ou non demeure identiquement alourdissant sur la balance sentimentale : bien que ces dĂ©tails ne soient en rĂ©alitĂ© qu’infimes confrontĂ©s au lien affectif et sa capacitĂ© Ă  transcender n’importe quelle condition, les introvertis concernĂ©s surinvestissent cet aspect Ă  leurs dĂ©triments. Les introvertis handicapĂ©s sont doublement irremplaçables et aimables, cependant il est dĂ©plorable qu’ils n’en soient pas encore pleinement persuadĂ©s. ComprĂ©hensible en ces sociĂ©tĂ©s valorisant prĂ©tentieusement la pĂ©riphĂ©rie.

Une relation abusive passée

Une toxicitĂ© rendant quelquefois phobique comme ci-dessus, ou bien une parentĂ© qui a usĂ© de malice afin de contrĂŽler un introverti qui une fois affranchi d’une influence ou bien du regard biaisĂ© en un lien abusif, Ă©vite le risque de perdre son intĂ©gritĂ© Ă  nouveau. La perte de dignitĂ© induite par une relation toxique est trop continuellement sous-estimĂ©e et l’introverti brĂ»lĂ© craindra l’eau froide incessamment toujours. Un introverti Ă  amadouer patiemment…

Une sexualité divergente

Que l’on soit introverti attirĂ© par son genre ou par les deux, voire davantage, fait ainsi statistiquement une rĂ©duction catalogue des partenaires partageant son orientation sexuelle (et affective, n’omettons pas cet aspect basal). Les introvertis sont de ce fait plus rarement au contact d’individus avec lesquels entrer en intimitĂ©, et si ces introvertis sont de surcroĂźt porteurs d’une autre spĂ©cificitĂ© rĂ©duisant de cette façon leurs options, notamment psychiquement : cela n’est pas un dĂ©tail, c’est en rĂ©alitĂ© le nerf d’une guerre contre des croyances intimes, ces introvertis doublent leur affliction.

À Lire Aussi : Solo Dating* Introverti : Rendez-vous galant avec soi

Un métier trop accaparant

Se livrer corps et Ăąme Ă  une activitĂ© professionnelle est sĂ»rement comprĂ©hensible aujourd’hui, Ăšre survalorisant la carriĂšre et sa rĂ©ussite personnifiant. Et, bien que de nombreux individus sachent conjuguer famille Ă©panouie et vie professionnelle florissante, les couples aspirants sont en rĂ©alitĂ© peu nombreux. Les introvertis carriĂ©ristes sanctionnent de fait leur vie privĂ©e.

Une inclination envahissante

Pire et plus grave que le mĂ©tier empoignant, la passion risque d’isoler un peu plus, notamment si cette derniĂšre est une activitĂ© professionnelle, qui s’empare et vole toute l’énergie de l’introverti lequel ne sait plus comment en crĂ©er davantage afin de combler ses besoins affectifs, que l’introverti place en deçà de ses ardeurs platoniques. Une vĂ©ritable obsession peut emplir l’espace et le temps d’un introverti au point de ne plus permettre d’autres Ă©panouissements.

Un agenda surchargé

À l’instar des introvertis passionnĂ©s et carriĂ©ristes, une vie trop remplie quelquefois longtemps Ă  l’avance radicalise l’inaccessibilitĂ© : l’on connaĂźt ces introvertis dont les journĂ©es laissent Ă  peine de quoi dormir et qui apparient des jours sans qu’ils puissent y glisser quoi qu’il soit en supplĂ©ment. Un introverti dĂ©bordĂ© n’est plus en mesure de trouver l’espace temps et l’énergie d’en dĂ©gager. Un cercle vertueux.

À Lire Aussi : 10 Signes : L’Introvertie N’Est Pas/Plus IntĂ©ressĂ©e

Un célibat trop prolongé

Un introverti peut se trouver en couple avec sa solitude, une amie avide laissant peu de lest Ă  son introverti fidĂšle. Les introvertis solitaires remettent en cause leurs capacitĂ©s Ă  accepter de quitter une existence confortable notamment envers leur systĂšme nerveux rĂ©clamant des Ă©gards particuliers. Bien que la vie Ă  deux ne soit absolument pas synonyme d’empiĂ©tement, l’introverti cĂ©libataire endurci, doute de sa disposition Ă  chambouler.

Ne pas Ă©prouver qui l’on est fidĂšlement

Un obstacle Ă  la rencontre favorisant davantage les relations nuisibles ou de passages, puisque Ă©difier sur des bases friables reste ardu. Les introvertis qui ne savent pas identifier leurs personnalitĂ©s et besoins clairement font ainsi le lit de messages contradictoires Ă  leurs partenaires potentiels. Des malentendus en Soi gĂ©nĂ©rant une aptitude au lien, diffĂ©rĂ©e. Un introverti n’est pas obligĂ© de pratiquer le dĂ©veloppement personnel pour se comprendre suffisamment. L’introspection y suffit considĂ©rablement.

Une crainte de l’engagement

Involontaire : terme employĂ© ici pour ne pas faire allusion Ă  la nĂ©vrose de l’inconscient dit freudien, la psychanalyse ayant confirmĂ© son incompĂ©tence et haute nocivitĂ© Ă  la lumiĂšre de la mĂ©thode. Un introverti est un humain comme les autres qui aussi, fuit quelquefois l’engagement au point de renoncer Ă  envisager la vie de couple traditionnelle, rĂ©clamĂ©e par la plupart des partenaires virtuels, puisque c’est une norme admise : la monogamie hypocrite et chimĂ©rique.

À Lire Aussi : Comment SĂ©duire Une Femme Introvertie ?

Avoir mal choisi son ex-partenaire

Comme une malĂ©diction que l’on redoute, les introvertis ayant juste vĂ©cu une relation mal engagĂ©e, pas fatalement abusive, bien que les piĂštres assortiments fassent quelquefois des dĂ©gĂąts notamment si une sĂ©paration laisse une cicatrice que l’on apprĂ©hende de ranimer en choisissant Ă  nouveau un partenaire s’avĂ©rant calamiteux. Les introvertis qui craignent de se berner Ă  nouveau circonscrivent leurs besoins affectifs perçus comme impraticables.

Manquer d’expĂ©rience

L’on envisage aisĂ©ment que de nombreux introvertis se trouvent dans quelques configurations, cumulant ainsi plusieurs conditions entravant leurs dĂ©sirs lĂ©gitimes Ă  partager leur quotidien en compagnie d’un partenaire de vie tendre et affectueux. Les introvertis qui n’ont que peu d’expĂ©riences sentimentales sont par consĂ©quent peu familiers des usages en enjĂŽlement. SĂ©duction dont le synonyme, il faut le rappeler, demeure domination. La vie affective Ă©tant trop continuellement assimilĂ©e Ă  la capacitĂ© Ă  influencer l’autre. Une aberration.

Faillir d’argent

Ou bien dans l’autre sens, disposer d’une capacitĂ© bancaire Ă©levĂ©e, c’est la mĂȘme sujette : l’on envisage que le statut social interfĂšre or, rien n’est plus faux. La situation financiĂšre ne suppose pas intervenir dans le choix du partenaire affectif, puisque c’est davantage le respect qui prĂ©dit une relation Ă©quilibrante et l’aptitude des partenaires Ă  s’en manifester conjointement. Un introverti peut se sentir amoindri par une incapacitĂ© pĂ©cuniaire, toutefois la fertilitĂ© pĂ©cuniaire est un faux problĂšme et surtout un moyen d’assujettir. Autant en avoir conscience, l’argent n’existe pas rĂ©ellement en soi. C’est la valeur que l’on lui accorde qui le fait subsister en ce que tout ce qui s’achĂšte… n’en a strictement aucune.

À Lire Aussi : La SexualitĂ© des Introvertis En 10 Points

Ne pas avoir connu de relation

Les introvertis sont nombreux dans cette situation : une vie sentimentale qui a peinĂ© Ă  dĂ©marrer et qui, malgrĂ© quelques tentatives avortĂ©es, continue en un dĂ©sert affectif dĂ©courageant. Ces introvertis dĂ©veloppent ainsi des anxiĂ©tĂ©s et craintes (anuptaphobie) quant Ă  leur avenir sentimental, et c’est aussi une des raisons qui entretiennent une croyance difficile Ă  contredire, les faits Ă©tant bien prĂ©sents et le temps ayant fait son Ɠuvre en manies illusoires Ă  dissiper. Sans omettre la honte que certains introvertis Ă©prouvent cherchant Ă  cacher leur embarras Ă  entrer en lien comme la majoritĂ© de leurs contemporains. Puis, les applications de rencontre ne sont pas forcĂ©ment les mieux adaptĂ©s aux introvertis, curieusement.

L’Ă©rotisme, c’est l’humiliation en soi ou chez l’autre, […]

André Malraux

Post-scriptum : Rejeter la sĂ©duction, l’Ă©rotisme, les stĂ©rĂ©otypes (fuis-moi je te suis, suis-moi je te fuis)

Les introvertis balbutiants en la matiĂšre ou se refusant Ă  cĂ©der Ă  ces jeux dupant, sont Ă©videmment en dĂ©calage relativement aux coutumes en matiĂšre de rencontres. Bien qu’évitant traditionnellement la premiĂšre personne sur ce site, j’avoue abhorrer la notion sĂ©ductrice : les synonymes du mot sĂ©duction invitent Ă  la mĂ©ditation : emprise, influence, minauderie, corruption, dĂ©tournement
 le terme manipulation dĂ©pend de la mĂȘme sĂ©mantique et c’est comme cela que l’on se dĂ©cĂšle Ă  manƓuvrer ou Ă  se laisser manier. Comment envisager, en fondant sur une telle base, une relation harmonieuse bĂątie sur le respect et la complicité ?

TheIntrovertSinger

Images, merci Ă  : Andrea PiacquadioLarissa FarberVlada KarpovichGeorge Milton, Danielle Reese, Marcus Aurelius, Quang Nguyen Vinh 

Ű§Ù„ŰčŰ±ŰšÙŠŰ©çź€äœ“äž­æ–‡NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguĂȘsРуссĐșĐžĐčEspañol
error: Content is protected !!