Introverti Au Cœur Brisé : 10 💔

Quels sont les indices gémissant à l’introverti qu’il renferme un cœur amoché : une condition dangereuse et sous-estimée ?

Les introvertis aux sensibilités aussi diverses qu’exacerbées risquent de se réveiller un matin, conscients qu’une information s’est disloquée en soi sans pour autant en comprendre les tenants ni les aboutissants. Revoici un descriptif d’une affection qui n’est ni symbolique ni bénigne. Attention.

Un monde briseur de cœur

Lors d’une conversation anodine avec un coparticipant lors d’une séance en relation d’aide, le subconscient d’un intervenant rétorqua trivialement à un questionnaire collectif ; que s’il disposait de fonds illimités, il achèterait la capacité à aimer parce qu’il se savait porteur d’un cœur brisé. Désorientée, la suite de cette session s’est terminée avec la désagréable sensation qu’une vérité venait d’être distinctement prononcée sans que quiconque relève l’étendue d’un tel propos à priori anecdotique. Se peut-il qu’une société rejetant l’altérité induise ainsi d’innombrables individus qui se savent cassés, loin dedans, sans accroche, en dehors d’une affliction intériorisée que rien ne soulage ni apaise. Quel introverti ne se sait-il pas profondément édifié sur cette faille sismique clandestine ? Qui envoie des secousses mal identifiées à son hôte, l’introverti détaché de ses émotions, dont les sentiments provoquent en soi et tout autour, des glaciers détrempés. Une ère glaciaire augmentée en surface temps.

À Lire Aussi : 16 Signes Que l’On Est Introverti et Traumatisé

La science du cœur brisé : le syndrome de Tako-tsubo

Une condition mieux connue pour ses méfaits auprès d’individus désespérés, dont le stress réactionnel post traumatisme nerveux, forcément, se trouvent passagèrement malades : une cardiomyopathie transitoire, une inflammation du cœur allégorique qui ne le serait pas autant que l’on envisagerait communément. Le cœur empoigné, pesant, menaçant d’arrêt, hypertrophié de douleur, prêt à éclater… ces allégories que les introvertis éprouvent trop bien décrivent parfaitement les symptômes d’une cardiomyopathie de Takotsubo, post trahison… post abysse d’incompréhensions. Après un trauma que la science explique en niveau de cortisol exposant l’organisme dont le cœur, viscéralement atteint lors d‘une douche hormonale notamment noradrénalinergique, ce neurotransmetteur d’adrénaline : ces effluves toxiques à moyen terme, lors d’expositions prolongées, conduisent au syndrome du cœur brisé et au service de cardiologie des urgences.

Réparer son cœur en donnant

Un introverti constate que quelques individus dénués d’amour furent placés sur son chemin de vie, laquelle contre-réaction génère une dissociation émotionnelle factuelle, n’est ni une victime ni son propre bourreau. Uniquement réaliser que certaines situations que l’introverti accuse solitairement, aboutissent à amputer psychiquement l’aptitude à ressentir quoique ce soit d’autre qu’une immobilité comparable au venin reptilien paralysant : l’introverti se meut et pourtant, demeure figé. Un article du Mid America Heart Institute Cardiovascular Consultants publié au Comprehensive Therapy, une revue médicale, proposant aux patients présentant des pathologies cardiovasculaires liées au stress de se soigner par allocentrisme. Donner, selon les travaux de ces chercheurs, répondrait à une nécessité que les introvertis appréhendent pleinement, mettant au second plan l’égo souffreteux afin d’exalter le soi authentique, probablement intacte qui s’épanche de bienfaits en les distribuant. Partager, panse, fait accueillir en récompense, une gratitude optimiste, sans laquelle l’essence dessèche inéluctablement.

10 Signes qu’un introverti traîne un cœur brisé

À Lire Aussi : 6 Signes qu’un Introverti Souffre de Solitude ?

Un masque endurci

Involontairement puis commodément : l’introverti au cœur morcelé ne se rend peut-être plus compte qu‘en dehors de sa mâchoire serrée et de sa crainte de l’intimité, il existe encore des semblables épanouis dont le quotidien n’est pas conditionné par une amertume réactionnelle. Même si quelquefois, l’introverti en question ne sait pas se souvenir d’un quelconque événement traumatique auquel rattacher ces états de choses internes. Les introvertis qui traînent une cardiomyopathie métaphorique, se closent aux émotions, aux sentiments, mais rient et vivent presque normalement. Puisque internement, l’introverti se devine touché et que, s’il se met à pleurer, son abattement occulté verserait des larmes qu’un océan saurait contenir.

Une confusion interne

Ne plus savoir qui l’on était avant, perdre un bout du Soi précédant, cet introverti irrécupérable apte à butiner un brin de joie sans pesanteur. Une perte des priorités, qu’un système de valeurs cabossé n’arrange en rien, une absence d’aptitude à comprendre les causes d’un état intérieur inconnu, chroniquement malaisant. Parce que les relations interhumaines restent opaques en bien des aspects, les introvertis au cœur cassé sont comme perdus, ruminant des bribes incompréhensibles, cherchant à prendre sens, là où manifestement, rien n’explique ni s’élabore ou s’énonce.

À Lire Aussi : Les Introvertis Avec Trouble de l’Alimentation

Une colère motrice

Comme bouclier, une couche protectrice admettant un répit à l’instar du mammifère blessé contraint à l’agressivité survivante. Mauvaise ou bonne conseillère, la colère fauche l’existant en reproches et rancœurs de ressentiments. Un cœur cassé tue, une condition létale que l’organisme anesthésie en sécrétant de quoi soulever un poids lourd de l’auriculaire. À l’instar du loup angoissé montrant les crocs, l’introverti au cœur glacé se surprend quelquefois à ressentir des bouffées d’aigreur que l’injustice motive. Une amertume que nos constructions sociales asphyxient, risquant de somatiser l’introverti refoulant cette compagne salvatrice, qu’il nécessite d’accueillir et d’adresser sainement.

Un détachement émotionnel dissociant

Une dissociation pansement, davantage fusionnable à un détachement émotionnel, admettant à l’introverti affligé de quitter un état interne insurmontable, évitant d’en raviver les brûlures. Ainsi, les introvertis au cœur en miettes s’interdisent toute manifestation incontrôlée et voient le monde au travers du prisme d’un comptable balançant des comptes sans affect. Une situation émouvante ou un film trop larmoyant ? L’introverti refroidi oscille du sarcasme à l’évitement, éludant du revers de manche une douleur inénarrable.

À Lire Aussi : 16 Signes : Anxiété Chronique Introvertie

Une vie bloquée

Un cercle vertueux que les introvertis concernés par le givre intime, constatant quelquefois tardivement qu’ils tournent en rond. Dans une identique situation analogue, présentant les exactes similitudes apparentées, indiquant ainsi que l’introverti au cœur figé diffère le traitement d’un traumatisme que dépasser immobilise ouvertement. À l’instar d’une leçon mal apprise qu’il faut reprendre à des fins d’achèvement, les introvertis coincés en un paradigme restent immobilisés en une impasse qu’adresser nécessite d’accepter malgré une réalité inconcevable.

Une ou des addictions

Diverses autant que variées qu’inavouables ou invisibles, les introvertis au cœur broyé cultivent une série d’habitudes aboutissant parfois à un comportement de compensation anxieuse. L’alcool ou la cigarette ne sont pas les uniques déviants en vente libre : les anxiolytiques prescrits, l’alimentation troublée, le jeu, les multiples relations, ou au contraire, l’abstinence totale, ou bien encore les conduites à risque. Les rituels rassurants deviennent quelquefois des dérivatifs anodins se muant en addiction empêchant l’individu notamment introverti d’entreprendre une résiliation indispensable.

À Lire Aussi : La Consommation d’Alcool des Introvertis

Une peur, anxiété et angoisse persistantes

Si l’on s’injecte du curare tout du jour, on s’attend, à juste titre, à l’issue fatale admissible communément. Ainsi va l’introverti au cœur moulu qui trimballe une misère interne d’anxiété lancinante, témoignant d’une crainte d’un danger imaginaire imminent, qu’il est impossible d’endiguer hors compensations dérivatives induisant un comportement addictif ci-dessus cité. Subsister la peur au ventre expose à des conditions tantôt délicates.

Une hyperactivité mentale, professionnelle ou sociale

Relevant bientôt de l’addiction, ces comportements relèvent des conditionnements compensateurs, que l’introverti réserve singulièrement en dérivatifs commodes. Les introvertis restent susceptibles de développer des addictions liées aux antidépresseurs psychotropes accessibles en vente libre, à l’instar de l’alcool, relativement à la voie acétylcholine préférée des introvertis, versus la voie dopaminergique expansive. Une posture induisant une fragilité au surinvestissement en des activités figeant une souffrance intérieure évitée : travailler déraisonnablement, lancer une entreprise démesurée, se laisser envahir en obligations insensibilisant une réalité que l’introverti abstient de saisir.

À Lire Aussi : Célibat, Couple et Introversion : 20 Interrogations

Une perméabilité aux sentiments

Impossible de traiter l’affect, l’introverti au cœur émietté ne sait plus faire : l’amour demeure un objet quasi corrupteur que l’introverti en souffrance rejette involontairement, fâcheusement. Qu’il s’agisse d’une angoisse du trauma initial ou d’une présomption d’un scénario revisité identiquement, l’introverti ne discerne plus l’amour, ne le devine plus, ne le remarque pas, ne l’entend pas. Ce glacier interne, pourtant, fondrait volontiers, n’en demeurant pas moins que l’introverti amoché a perdu la fonction affective, celle qui permet de tisser le lien d’amour, celui de rattachement sentimental.

Une somatisation diffuse

Des troubles gastro-intestinaux ou dermatologiques chroniques, des dépressions lancinantes aux attaques de panique, des insomnies ou troubles alimentaires que les addictions comprennent, et évidemment, la cardiomyopathie du cœur brisé, objet de cette publication. Les introvertis dont on a broyé le cœur, ont désappris l’amour. Comme ces douleurs dont le corps exulte la colère en la pathologisant de fait, admettant à l’introverti d’ajourner de rencontrer un mal, une trahison interne, un retournement contre soi de ce que ces nations astreignent. Le risque demeure que le cœur parabolique brise l’autre, en syndrome de Takotsubo, le cœur inflammé de douleurs menaçant d’abandon un corps épuisé d’essuyer le déluge hormonal des stress : « Le chagrin qui ne parle pas murmure en secret au cœur surchargé de se rompre. » William Shakespeare.

TheIntrovert🖤Singer

Fisher HE, Brown LL, Aron A, Strong G, Mashek D. Reward, addiction, and emotion regulation systems associated with rejection in love. J Neurophysiol. 2010 Jul;104(1):51-60. doi: 10.1152/jn.00784.2009. Epub 2010 May 5. PMID: 20445032.

Amin, H. Z., Amin, L. Z., & Pradipta, A. (2020). Takotsubo Cardiomyopathy: A Brief Review. Journal of medicine and life, 13(1), 3–7. https://doi.org/10.25122/jml-2018-0067

O’Keefe, J.H., Carlos Poston, W.S., Haddock, C.K. et al. Psychosocial stress and cardiovascular disease: How to heal a broken heart. Compr Ther 30, 37–43 (2004). https://doi.org/10.1007/s12019-004-0022-2

Images, merci à : Cottonbro, Designecologist, Karolina Grabowska, Clara, Jessica Lewis Creative, Magdaline Nicole, Revac film’s&photography

العربية简体中文NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsРусскийEspañol
error: Content is protected !!