đŸȘ 7 Solitudes Intellectuelles d’Introverti

Quels sont les diffĂ©rents types d’isolements dont certains introvertis demeurent quelquefois sans cesse victimes ?

D’aucuns d’entre les introvertis passent leur existence entiĂšre – Ă  quelques exceptions prĂšs – Ă  s’Ă©prouver claquemurĂ©s entre deux hypothĂšses et trois raisonnements qu’il leur demeure inconcevable de faire partager, aboutissant Ă  une vĂ©ritable autarcie intellectuelle. Voici pourquoi.

« La capacité des personnes à modéliser des systématismes, à utiliser la logique pour résoudre des problÚmes et à établir des liens rapides entre les idées. »

PropriĂ©tĂ©s de l’intelligence

À Lire Aussi : 21 CaractĂ©ristiques des Introvertis SurdouĂ©s

Les intelligences multiples et les introvertis

L’on Ă©prouve sur ce site, et de nombreuses publications portant sur les typologies de personnalitĂ©s jungiennes en attestent ; que nous privilĂ©gions l’hypothĂšse en faveur des abondances en aptitudes et facultĂ©s d’apprentissage que toute la neurodiversitĂ© illustre non sans bienfaisance compte tenu du nombre de rĂ©sistances que rencontrent tous les porteurs (sans exception) de cerveaux neurodivergents. RĂ©sumons pragmatiquement ce que le psychologue Howard Gardner a modĂ©lisĂ© (Gardner and Moran 2006), Ă  savoir ; neuf prĂ©dispositions cognitives quelquefois cumulĂ©es par certains d’entre les neurodivergents ; puisque plus le quotient intellectuel s’Ă©lĂšve plus ces facultĂ©s se cumulent – en particulier d’individus porteurs du tempĂ©rament introverti. Ainsi, les personnes (introverties) associant les talents sauraient alors s’identifier comme douĂ©es, voire surdouĂ©es, c’est aussi simple que cela. NĂ©anmoins, chaque introverti s’Ă©prouve intimement prĂ©disposĂ© et attirĂ© par quelques-unes des intelligences suivantes : l’existentialiste, la linguistique et la musicale (que l’on pourrait associer chez certains sujets) la logique mathĂ©matique, la naturaliste, l’intelligence visuo-spatiale, l’interpersonnelle et l’autre, intrapersonnelle que les introvertis emploient aussi implicitement et puis les prĂ©dispositions kinesthĂ©siques. Ces voies inclineraient les individus Ă  une capacitĂ© d’apprentissage en particulier ; bannissant de ce fait toute forme d’Ă©litisme en la matiĂšre.

À Lire Aussi : 20 Signes Qu’Un Introverti Évite Qu’On le Touche

Les types usuels de solitudes

La plus notoire demeure l’Ă©motionnelle, quelquefois liĂ©e Ă  l’autre, plus cĂ©rĂ©brale, inĂ©vitablement. Subsistent ainsi les autres formes d’isolements, Ă  l’instar des carences conjoncturelles, comme lorsque l’on se trouve Ă  l’autre bout du monde, sans proches ni appui, y compris dialectal : l’isolement des nomades travailleurs, dĂ©racinĂ©s, etc. Sa comorbide, Ă©motionnelle, la plus courante Ă©videmment, l’isolement social risquĂ© des introvertis et bien connu de ces derniers et lisolation chronique, Ă©prouvĂ©e quelquefois toute une vie. Comment savoir de quel type d’exil l’introverti souffre-t-il ? Quelques signes indiquent que l’on se sent Ă©motionnellement Ă©loignĂ© mĂȘme si l’introverti est trĂšs entourĂ© au quotidien : l’absence d’intimitĂ©, la rĂ©elle difficultĂ© Ă  se sentir appartenir au groupe, un matĂ©rialisme exacerbĂ©, l’Ă©trange sensation d’Ă©loignement, le dĂ©sengagement, l’Ă©puisement, voire s’Ă©prouver rĂ©guliĂšrement endolori, malade, fragilisĂ©. En rĂ©sumĂ©, un introverti Ă©ternellement Ă©tranger, mĂȘme chez soi. Cet Ă©tat indique qu’il convient de s’interroger sur sa solitude intellectuelle pareillement.

À Lire Aussi : Introvertis ⚕ Trouver et Garder des Amis

Les solitudes intellectuelles d’introvertis

Seulement, il semble que la littĂ©rature scientifique impose un dĂ©bat mettant en Ă©vidence l’absence de circuit neural d’intelligence Ă©motionnelle et du fameux Quotient Émotionnel, Waterhouse, L. (2006). Interrogeant de la sorte la validitĂ© des conclusions de H. Gardner et de l’exactitude de ses publications ; ainsi que toutes les hypothĂšses portant sur l’Effet Mozart, les Intelligences Multiples et l’Intelligence Émotionnelle. En revanche, la solitude subsiste bien sous des formes modulĂ©es que les introvertis expĂ©rimentent quelquefois, inconsciemment, c’est-Ă -dire, ignorant leur Ă©tat psychique, dans une forme de dĂ©tachement proche d’une dissociation involontaire. DĂ©jĂ , la petite enfance induit un dĂ©ni de soi, notamment si l’introverti Ă©volue au sein d’un environnement peu enclin Ă  encourager ses curiositĂ©s existentielles. Or, l’on sait bien que plus un enfant introverti se conforme, moins sa capacitĂ© Ă  ouvrir ses mondes internes s’accomplit en compagnie d’un revers de mĂ©daille permanent : l’isolement intellectuel prĂ©caire. Nous cherchons ainsi ici Ă  rĂ©soudre l‘hypothĂšse la plus probable en matiĂšre de sĂ©paratisme, Ă  savoir, restreindre son intellect, encellulĂ© dans une quarantaine usuelle : celle d’une vie… d’introverti.

À Lire Aussi : Introverti Au CƓur BrisĂ© : 10 💔

Sept Ultras (Pas Si Modernes*) Solitudes Déplorées Des Introvertis

La Solitude Philosophique

Tous les introvertis auteurs des courants en « Isme » Ă  l’instar du stoĂŻcisme, de l’existentialisme, du pessimisme, de l’utopisme, du communisme ou du cynisme, etc. ont demeurĂ© et substituĂ© dans une solitude presque opprimante ; en particulier si l’on s’en fie Ă  certaines biographies que ces intellectuels neuroatypiques lĂšguent Ă  leurs successeurs. Ces ainĂ©s penseurs isolĂ©s le demeurent, malgrĂ© leur volontĂ© de transmission transcendant toute condition. Comme ces introvertis d’aujourd’hui supportant les quasi exactes identiques prĂ©occupations en successeurs lĂ©gitimes s’Ă©prouvant forcĂ©ment et significativement, dĂ©shĂ©ritĂ©s. Ces orphelins spirituels et introvertis pĂątissent de cette autre forme d’isolation mentale qui suit, cet isolisme que l’absence d’interaction digne de leurs attentes aboutit Ă  abattre : cet introverti progressivement de plus en plus nihiliste.

À Lire Aussi : Pas RĂ©ellement Introverti INTJ ? 20 Avis

La Solitude Spirituelle

Proche de la prĂ©cĂ©dente, davantage mentale, la viduitĂ© spirituelle demeure intrinsĂšquement liĂ©e Ă  l’essence et, de la mĂȘme maniĂšre, Ă  l’intellect. Les introvertis, nous l’Ă©prouvons rĂ©guliĂšrement sur ce site, s’Ă©prouvent invariablement dĂ©calĂ©s des lĂ©gĂšretĂ©s humaines, si sociables, consignĂ©s en des questionnements prĂ©coces existentialistes. Les questions pas si naĂŻves des sens de l’inhĂ©rence visant une Ă©volution psychique Ă  laquelle l’introverti aspire dĂšs ses plus jeunes annĂ©es ; expĂ©rimentant continuellement l’intime conviction d’une sĂ©paration mentale, accrue en ces pĂ©riodes ultimes d’extraversion, lesquelles achĂšvent de confiner plus avant des introvertis questionnant l’Être du Faire. Tous les psychophobes renvoient la quasi-totalitĂ© des neurodivergents, introvertis inclus, Ă  une inĂ©narrable ultra-spirituelle solitude, regrettable Ă  terme.

À Lire Aussi : 10 Points : SurdouĂ©es Introverties CachĂ©es

La Solitude Associationniste

Un isolement certain conduit de multiples introvertis Ă  produire de la matiĂšre intellectuelle sur les internets : la meilleure lutte contre le stress de l’isolement profond demeure de concevoir du contenu destinĂ© Ă  un public au moins aussi introverti et surtout partageant un point de vue, concluant une ou des hypothĂšses communes. Ces derniĂšres, rarement concevables du plus grand nombre et continuellement condamnables, Ă  l’instar du conspirationnisme, ou bien du complotisme en vogue, aux populaires dĂ©viationnistes niant l’Ă©vidence de connivences non alĂ©atoires, dĂ©plorablement. Certains types d’introvertis, accompagnĂ©s rĂ©guliĂšrement d’extravertis, que l’on saurait attribuer dans une certaine mesure aux INTJ, aux INTP, en compagnie des ENTP ; et, tout aussi surprenant qu’il conjure, des INFJ n’Ă©tant absolument pas en reste en matiĂšre de postulats posant la question de connivences ombrageuses prĂ©judiciables. Puis, sur ce site, l’article intentionnellement rĂ©fractaire concernant l’introverti Vladimir Poutine tĂ©moigne de cette Ă©ternelle claustration.

À Lire Aussi : 10 Points : SurdouĂ©es Introverties CachĂ©es

La Solitude DĂ©ontologique

La dĂ©ontologie des rĂšgles, l’Ă©thique des valeurs, c’est aussi simple et complexe que cela. Ainsi, les introvertis coupables et condamnĂ©s multirĂ©cidivistes en questionnements structurels invitent toute action Ă  sa rĂ©action autant qu’en mobiles. Les dynamiques introverties incitent leurs entourages Ă  viser une hauteur rarement populaire en ces temps promouvant les facilitateurs facilitant la facilitĂ©. Une complexification psychique que les introvertis, motivĂ©s par des moteurs internes Ă  finalitĂ© d’Ă©lĂ©vation communautaire, perdent leur essence propre en doutes, en l’absence d’opportunitĂ© de communion. Évidemment, la psychorigiditĂ© de façade, comprise par une forme d’exactitude psychique, complique davantage le rapport de l’introverti aux mondes l’environnant.

À Lire Aussi : Ces 25 Traits Ne Sont Pas Introvertis

La Solitude Intellectuelle

Autrement homologuĂ©e, isolement psychologique puisqu’il s’agit autant de retrait conceptuel, Ă  l’instar de l’introverti ouvert et curieux, apte Ă  produire une pensĂ©e que faire partager Ă  un niveau passionnel devient improbable. La connivence entre des esprits aboutissant Ă  des conclusions analogues ou opposables rĂ©jouit le cƓur des introvertis isolĂ©s intellectuellement, assĂ©chant graduellement leurs capacitĂ©s Ă  tisser du lien social, psychique, voire amical, couronnant une rĂ©clusion sans objet. Les joies simples des esprits, notamment introvertis, rĂ©clament autant que les autres l’appartenance Ă  une communautĂ© Ă  laquelle s’ouvrir, terminant, dans le cas contraire, Ă  une asthĂ©nie certaine et prĂ©dictible. Les introvertis, enfermĂ©s dans leur tĂȘte, nĂ©cessitent de chercher un moyen de formuler ouvertement leurs idĂ©es, quoi qu’il en coĂ»te, il en revient de leur survie mentale, voire vitale.

À Lire Aussi : 16 DiffĂ©rences ClĂ©s Entre Introvertis et Extravertis

La Solitude Idéologique

Proche des retraits idĂ©ologues, les introvertis, supprimĂ©s de leurs convictions ; les libertĂ©s d’expression ayant progressivement disparu en faveur d’une uniformitĂ© confondante et aliĂ©nante ; s’estompent au prix d’une santĂ© mentale altĂ©rĂ©e, dans un malheur interne ardu Ă  dĂ©crire, tant ce type d’isolement se soustrait aux usuelles descriptions des dĂ©chirements psychiques ordinaires. Les introvertis, seuls Ă  table, rĂ©guliĂšrement, Ă©touffent leurs Ă©vidences intimes, que des recoupements invitent bientĂŽt ; des certitudes ignominieusement balayĂ©es d’un revers d’ignorance, par une assemblĂ©e monosodique, unicorde, hurlant Ă  l’unisson de se taire ; Ă  cet introverti de plus en plus claustrĂ©, mentalement, prisonnier d’une luciditĂ© malheureuse, puisque ni paranoĂŻaque et encore moins altĂ©rĂ© moralement.

À Lire Aussi : L’introverti IndiffĂ©rent Ă  La Socialisation en 20 Points

La Solitude Morale

Des valeurs constamment dĂ©prĂ©ciĂ©es que des introvertis cultivent, en un Éden piĂ©tinĂ© de talons aiguilles, aux grossiĂšres visĂ©es : les introvertis dont on Ă©prouve constamment l’Ă©nergie psychique dĂ©ployĂ©e Ă  Ă©chafauder des Ă©chelles aux mƓurs prosaĂŻques ; menant une voie d’introvertis, jalonnĂ©e de garde-cĂŽtes ou fous, que d’aucuns dĂ©valorisent sans envisager une minute les dĂ©gĂąts psychologiques que le doute promeut en cas d’isolement en moralitĂ©. Se trouver face Ă  des proches dont on ne sait plus comment envisager l’attache, tant les disparitĂ©s, surtout en choix, sĂ©parent encore et plus avant. Des introvertis entourĂ©s d’apparentĂ©s, Ă©loignĂ©s ; ne disposant mĂȘme plus du lexique permettant au lien de s’Ă©panouir, avec Ă  la clef, un isolement de fait, que tout introverti cultivant une morale Ă©levĂ©e, sait.

T♟S

*Alain Souchon – Ultra Moderne Solitude + Paroles

Waterhouse, L. (2006). Inadequate Evidence for Multiple Intelligences, Mozart Effect, and Emotional Intelligence Theories. Educational Psychologist, 41(4), 247–255. https://doi.org/10.1207/s15326985ep4104_5

Li NP, Kanazawa S. Country roads, take me home
 to my friends: How intelligence, population density, and friendship affect modern happiness. Br J Psychol. 2016 Nov;107(4):675-697. doi: 10.1111/bjop.12181. Epub 2016 Feb 4. PMID: 26847844.

 G. N. Sharma and A. F. Shaikh, “Philosophical Loneliness: A Meaningful Silence”, IJRESM, vol. 4, no. 3, pp. 176–179, Apr. 2021.  

Images, merci Ă  Pexels

error: Content is protected !!