💹 25 Mensonges Entendus Par Les Introvertis

Humeur : mentirait-on davantage aux introvertis ?

Quelles sont les pires contre-vĂ©ritĂ©s allĂ©guĂ©es aux introvertis ? Un petit pot-pourri des rĂ©ponses glanĂ©es sur l’internet expliquant pourquoi les introvertis paraissent pessimistes bien qu’ils soient simplement rĂ©alistes. FlorilĂšge.

Conditionnement : le mensonge social appris

Du latin oral, mentionica assemblage de mentio (mention) et mentior (mentir), signifiant ‘discours contraire Ă  la vĂ©ritĂ© avec pour dessein de tromper’ selon LittrĂ©. En psychologie sociale, les grandes causes qui motiveraient d’user de duperies relĂšvent de la valorisation de soi, de l’Ă©vitement de conflit, de la tromperie pour en tirer avantage et/ou de dissimuler un manquement, ou bien de le justifier. L’on dĂ©plore ainsi quelques mensonges usuels que les introvertis entendent sans relever : la dissimulation, l’omission et la feinte, la malversation et la trahison, l’excuse et le masque, l’invention et la sublimation abusive. La franchise exagĂ©ratrice et la projection entrent donc dans la catĂ©gorie de l’arsenal mensonger au mĂȘme titre que l’arnaque aux sentiments que de nombreux introvertis rapportent dĂ©plorer. La crĂ©dulitĂ© tient un rĂŽle tout Ă  fait particulier que les bonimenteurs emploient, fournissant un heurtoir ou un scĂ©nario hors-sol sans Ă©vidence tangible. Au registre des grands boniments humains, l’on dĂ©plore les abus collectivement imposĂ©s par doctrine, ou bien idĂ©ologiques que de nombreuses croyances permettent l’Ă©tayage coercitif ; en camisole psychique que les introvertis taisent en s’isolant de leurs prophĂštes aux comptes bancaires bien nantis d’influenceurs, coachs et autres personnalitĂ©s en vue, banniĂšres publicitaires vivantes arguant ambitionner l’intĂ©rĂȘt gĂ©nĂ©ral et le bien commun.

À Lire Aussi : Selon la Science, les Extravertis Mentent Plus Que les Introvertis

La psychophobie contre les introvertis

Les introvertis et les porteurs de troubles autistiques restent les personnalitĂ©s subissant rĂ©guliĂšrement un flot d’insultes dĂ©plorables ; il est volontiers inutile d’en citer une liste nĂ©anmoins, les introvertis, comme tout un chacun, dĂ©clarent subir les stigmates de leurs compĂ©tences en diversitĂ© de tempĂ©rament. Des agressions verbales et pas que : cibles d’agressions psychiques et physiques, les introvertis adultes rapportent massivement leur petite enfance, voire plus tard, thĂ©Ăątre de menaces quelquefois menĂ©es Ă  exĂ©cution. Cette forme d’apartheid, les introvertis forcĂ©s Ă  capituler n’en oublient ni les tenants ni leurs aboutissements infertiles. Toutes ces micro-exclusions voire ce racisme psychique, s’adressent par sublimation et se transcendent par nomination dĂ©nonçant ces injustices que trop d’introvertis accusent en culpabilitĂ©. Pourtant innocentĂ©s formellement par les sciences dites dures, explorant les divergences des diversitĂ©s humaines ; les introvertis demeurent toujours aussi stigmatisĂ©s et il se peut ainsi, que leur discrĂ©tion apparente autorise implicitement une forme d’abus systĂ©mique. D’autant que l’on sait aujourd’hui que les extravertis mentent significativement plus que les introvertis, au circuit de rĂ©compense qui rĂ©fute la gratification court-termiste que le mensonge promeut tacitement.

25 Boniments Balancés Aux Introvertis

« Change ! Â»

D’apparence, de physionomie, de systĂšme de valeurs : socialiser encore et encore, avoir l’air plus ou moins n’importe qui ou quoi sinon soi, l’introverti. Pas Ă©tonnant, car si l’on tape l’occurrence « change » dans un moteur de recherche (anglophone) l’on obtient 16 milliards de rĂ©sultats en moins d’une seconde. Tous les introvertis du monde ont dĂ» affronter l’indignitĂ© de cette phase : – « tu devrais ou dois changer ». L’intĂ©gritĂ© mentale en jeu, l’introverti biaisĂ© par le prisme extroverti accuse le coup, humiliĂ© en sponsor.

« Nous sommes pareils Â»

Vous ou toi et moi, malgrĂ© des dissemblances impossibles Ă  ignorer. Cette manipulation habile s’emploie contre l’introverti rĂ©ticent Ă  agrĂ©er : une identification permettant de souscrire Ă  un agenda divergent des intĂ©rĂȘts Ă©vidents de l’introverti abritĂ© par sa propension Ă  l’introspection et peu dupe de ce type de manƓuvre, si couverte soit-elle. Pourtant, l’introverti ruminant aboutit Ă  se remettre en question bien que parfaitement Ă©tranger de cette circonstance.

« On peut vivre sans argent Â»

Une fadaise validĂ©e d’abrutissements de prophĂštes psittacidant – psalmodiant des sottises en mantras successifs mensongers que certains introvertis, utopistes, risquent fort d’embrasser par idĂ©alisme rĂ©actionnel. Perte des valeurs, transcendance d’apparat et superficialitĂ©s polymorphes conduisent certains introvertis Ă  joindre des courants bĂ©nĂ©ficiant pĂ©cuniairement de l’attention d’individus, notamment introvertis qui subissent la dĂ©crĂ©pitude d’une culture ultra-individualiste saturĂ©e en dĂ©shumanisation.

À Lire Aussi : 5 Introvertis BlessĂ©s Par Leur Introversion

« Je t’aime Â»

Universelle, cette dĂ©claration contre le droit humain, spĂ©cialement Ă  sa dignitĂ©, vulgairement employĂ©e Ă  des fins utilitaires : obtenir la faveur indue d’un introverti mĂ©fiant et pour cause, ou bien apaiser une tempĂȘte inĂ©vitable, que noyer comme un poisson diffĂšre simplement une vĂ©ritĂ© qu’une promesse au rabais sous-entendue ne parvient pas Ă  endiguer. Cet artifice, courant, demeure certainement le plus blessant d’entre tous et un aveu de dĂ©testation sincĂšre puisque que les faits indiquent l’absolu contraire ?

« Tout ira bien Â»

Tout s’Ă©croule, s’aggrave et, le moins que l’on puisse constater, n’Ă©volue pas, en tout cas, pas favorablement : un introverti disposant d’une mĂ©moire moins visuelle que conceptuelle Ă©prouve bien, quand un parent inventait une rĂ©mission ou la rĂ©solution d’une condition invalidante. Une rĂ©assurance en aveux insincĂšres n’ayant pour objectif que le gain d’un temps que ce mensonge, par omission, voire par dissimulation, conditionne.

Tendre l’autre joue

« Pas de surenchĂšre, la violence ne rĂ©sout rien, ne pas rĂ©pondre, faire profil bas, se faire oublier Â» : les introvertis qui ont encaissĂ© des couleuvres au kilomĂštre et quelques coups en passant, ou bien du harcĂšlement Ă  peine masquĂ©, savent bien que laisser passer l’orage encourage l’offenseur. Alors, oui, se dĂ©fendre, a rarement bonne presse, cependant reste l’unique solution en cas de rĂ©itĂ©ration. Les introvertis qui bĂ©nĂ©ficient d’un entourage bienveillant pour leur part, s’y appuient.

À Lire Aussi : CAMÉLÉON : L’Introvertie Autistique : 27 

Et pardonner

Pardonner un assaillant qui ne l’invoque ni ne le mande ? Étonnant, cette maniĂšre commode d’induire une dissonance cognitive qu’un corps d’introverti rejette, par somatisation, prĂ©visiblement. Le pardon s’octroie toutefois Ă  soi alors que l’introverti Ă©prouve que la situation indigne aurait pu ĂȘtre Ă©vitĂ©e ou bien que l’introverti d’alors, impuissant, culpabilisĂ©, ne parvient pas Ă  comprendre un Ă©vĂ©nement : le pardon, envers soi, intercĂšde, salutaire. En dehors d’excuses prĂ©sentĂ©es Ă  soi, le pardon non sollicitĂ© ne bĂ©nĂ©ficie qu’aux profiteurs.

« Nous sommes sur le mĂȘme bateau Â»

Un arracheur de dents passe sa journĂ©e Ă  rĂ©pandre du boniment Ă  l’envi. De nombreuses dĂ©clinaisons existent de cette parabole de l’Ă©goĂŻste mal dissimulĂ© : le chef asservissant l’introverti Ă  merci, le partenaire je-m’en-foutiste opportuniste, l’ami dĂ©loyal, le client voleur, le vendeur bonimenteur, bref : ce truc de prestidigitateur Ă©motionnel se pratique en politique autant, observer simplement ces clowns qui prĂ©tendent gouverner.

« Sans confiance en soi, c’est impossible Â»

« HA Ha ha Â», rĂ©pondrait n’importe quel introverti traqueur, Ă  l’instar des lĂ©gendaires, Louis de FunĂšs le rĂ©servĂ© et Jacques Brel ; l’introverti qui respectivement ruminait d’anxiĂ©tĂ© et vomissait avant d’entrer en scĂšne. Et, d’ajouter que toutes les figures mondiales, en toutes disciplines confondues, dĂ©pendent indubitablement du tempĂ©rament introverti. Pas confiance en soi ? Peaufinage + persĂ©vĂ©rance = succĂšs assurĂ©. La chance et ses probabilitĂ©s, auteures de nos destins, accomplissent le reste
 Outrageusement.

À Lire Aussi : J’Aime Être Introverti : 10 Signes

« Je serai toujours lĂ  pour toi Â»

Force est de constater que c’est rarement le cas
 Quel introverti n’a-t-il pas dĂ©comptĂ© la dĂ©bandade Ă  la premiĂšre bourrasque ? Les amis se dĂ©couvrent dans l’adversitĂ©, ou bien dans l’erreur, attribuant Ă  tort le don amical Ă  des accointances frivoles. L’affection de ses proches se mesure en plus dans la douleur en apocalypse, dĂ©flagration sur les illusions candides, bientĂŽt lamentĂ©es, dans l’amertume. Et si l’humanitĂ© avouait enfin qu’elle en est peu capable, en vĂ©ritĂ© ?

L’argent fait le bonheur 

Sous-entendant que l’on ne saurait pas exister autrement, sans ce papier sale, spĂ©culatoire ? L’on pourrait humainement se passer de lignes comptables, c’est une question de volontĂ© dite politique. En dehors de cette circonstance chimĂ©rique, hĂ©las, impossible de subsister sans cette fausse monnaie, fiducie violant arbitrairement les droits humains, dĂ©gradant cette condition extraordinaire. Les introvertis, ostensiblement moins matĂ©rialistes que les autres, rĂ©ussissent nĂ©anmoins massivement dans les disciplines financiĂšres… naturellement.

C’est bien d’ĂȘtre introverti 

De l’anglais, « it’s okay to be an introvert Â», sophisme erronĂ© et regrettable que de nombreux introvertis lisent sans en apprĂ©hender l’essence, forcĂ©ment. Bien que l’intention soit certainement dĂ©sintĂ©ressĂ©e, l’on sait toutefois qu’une dĂ©claration politiquement correcte rapporte davantage qu’une posture polĂ©miste, interrogeant le lecteur, incommodĂ©. Non au clientĂ©lisme, oui Ă  la sincĂ©ritĂ© ! Non, ce n’est pas « ok Â» d’ĂȘtre introverti ou diffĂ©rent, mais on y travaille. VoilĂ , c’est Ă©crit.

A Lire Aussi : Introverti Autoritaire Vs Tyran ContrĂŽlant

Travailler paie toujours

Pourtant, la duplicitĂ© et la malice, rĂ©munĂšrent au centuple. Pourquoi ? Une nature humaine que l’imperfection caractĂ©rise, Ă©lit la facilitĂ© aux idĂ©aux, le simple au complexe et le mensonge Ă  la vĂ©ritĂ©. Les introvertis qui travaillent dur et ne rĂ©coltent qu’insuffisamment sont nombreux et justement frustrĂ©s.

Dire la vérité aussi

Toutes les vĂ©ritĂ©s s’entendent conditionnellement, par consĂ©quent, il vaut mieux mentir : voilĂ  ce que suggĂšrent les psys Ă  une clientĂšle ou patientĂšle naĂŻve avalant un boniment pour dessaisir leurs consciences des leurs. Un introverti ment moins qu’un extroverti, et de la mĂȘme maniĂšre, absorbe moins leurs canulars soutenant leur profit, pour une fois.

« J’adore rester Ă  la maison »

D’un dĂ©but de romance prometteur mentant ostensiblement Ă  l’introverti, engageant une belle histoire retirĂ©e ; cachant un ennui bientĂŽt reprochĂ© Ă  ce pauvre introverti Ă  qui la narration de cette fadaise piĂšge, blĂąme une existence ennuyeuse puisque loin des foules et de leurs usages groupusculaires. Quel introverti n’a-t-il pas Ă©tĂ© indirectement injuriĂ© de cette maniĂšre, aprĂšs usage, indubitablement ?

À Lire Aussi : Parent Narcissique d’Introverti 25 Signes

« On peut me faire confiance Â»

« Regarde-moi dans les yeux Â» Ă  Mowgly, hypnotisĂ© : c’est Ă  cela que rapporte cette sentence affirmĂ©e dans des tonalitĂ©s diversement ĂąnonnĂ©es, Ă  des publics aux vertus innocentes, Ă  l’instar du garçonnet, hĂ©ro du livre de la jungle. Les criminels abusent leurs victimes de la mĂȘme maniĂšre que les trompeurs, les tueurs, les tyrans. Les introvertis qui ont fait confiance le regrettent encore et peinent Ă  s’en pardonner les dĂ©gĂąts.

L’amitiĂ© est indispensable


Qui peut vivre sans amis ? L’amitiĂ© est nĂ©cessaire Ă  l’humain. Faux, archi-faux, rien n’est moins vrai, c’est coopĂ©rer et dĂ©velopper son potentiel qui admet Ă  l’humain de transcender. Aider, donner, rĂ©munĂšre autant les introvertis qui souvent se contentent de leur partenaire de vie, quelquefois du chat, et de passions partagĂ©es ou d’un mĂ©tier contributeur leur assurant un Ă©quilibre psychoaffectif de qualitĂ©. Pas les soirĂ©es au bar branchĂ© en ville samedi soir ni les pouces en l’air d’une plateforme narcissĂ©enne.

L’amour existe partout

Avant d’ajouter en totale dĂ©connexion des rĂ©alitĂ©s qui infirment sans nuances cette assertion agaçant les introvertis rĂ©alistes : l’amour est partout oĂč l’on dĂ©cide de le voir. Un boniment que toute l’histoire humaine dĂ©ment formellement, y compris aujourd’hui, en ces Ăšres hautement nombrilistes promouvant la survalorisation de soi comme valeur cardinale, abandonnant peu d’espace Ă  l’introspection authentique permise en retrait des narratifs matraquĂ©s Ă  nos subconscients ; et encore moins au collectif essentiel. En revanche, c’est la violence qui subsiste dans diverses expressions.

À Lire Aussi : 11 Attributs de l’Introverti Cible des Bullies

Il existe une part de bonté en tous

Que nenni, rĂ©vĂ©ler uniquement les hĂ©rĂ©sies en deux poids deux mesures, des injustices patentĂ©es licenciĂ©es en non-assistance Ă  ceux en danger : les introvertis, spĂ©cialement lecteurs de ce site, porteurs d’une neurodiversitĂ©, savent que bien des ombres empĂȘchent une lumiĂšre peinant Ă  Ă©clairer l’esprit d’un universel hypnotisĂ© d’individualisme sociĂ©tal subtilement conditionnĂ©, imposĂ© !

On ne fait rien tout seul

Les introvertis font tout ; tout seul. À leur grand dĂ©sarroi, quelquefois, peinant Ă  dĂ©celer de l’aide, souvent et le regrettant, parfois. Bien que rarement dĂ©boutĂ© de leur foi en soi, les introvertis collaborant avec autrui, en gardent rarement agrĂ©able souvenance. En ces Ă©poques de rĂ©seautage systĂ©matique, les introvertis font figure d’exception, multitĂąches conduisant des initiatives personnelles en rĂ©action, qu’une forme d’achĂšvement conclut Ă  infirmer ce mythe, omettant que les trocs conditionnent les collaborations conditionnelles.

« Sors de ta coquille Â»

Une recette des proches qui cherchent Ă  rĂ©parer l’introverti en projetant leurs ombres sur l’introverti Ă©quilibrĂ© qui respecte sa nature introspective. Tous les introvertis, sans exception, entendent ces rĂ©flexions pas si bienveillantes, les limitant Ă  l’apparence de leur discrĂ©tion. Une morphologie toujours aussi incomprise des entourages des introvertis qui peinent Ă  concevoir qu’un introverti se sente plus heureux dans l’intimitĂ© que dans un tourbillon relationnel vĂ©cu comme torture par un authentique porteur du tempĂ©rament introverti.

À Lire Aussi : 5 Pays Introvertis OĂč S’Expatrier

« Tu me manques Â»

De la part d’un proche Ă©loignĂ© qui pond un poncif censĂ© rapprocher affectivement quand les faits dĂ©montrent l’opposĂ© strict : l’auteur de cette contre-vĂ©ritĂ© courant de bal en bal et sautant de rĂ©jouissances en rĂ©union Ă  l’autre, menant l’introverti Ă  douter et Ă  mettre en cause cette Ă©trange dĂ©monstration verbale d’affection supposĂ©e : les faits indiquent le contraire, zĂ©ro, l’introverti envisagĂ© ennuyeux en aucun cas ne manque.

« C’est ta faute si j’ai fait ça Â»

Une rĂ©alitĂ© projective culpabilisante, inversant la charge du mobile dans une domination indiquant que l’introverti serait responsable d’une dĂ©cision prise par l’autre. Celui qui reproche en une assertion fautive, qu’il revient Ă  l’introverti d’en assumer les erreurs et dĂ©cisions dans une foi tout aussi mauvaise que l’intention Ă  peine voilĂ©e de manipuler l’introverti reprochĂ©.

« Ă‡a va ? Â»

Ou bien la version plus officielle, exigeant une rĂ©ponse mensongĂšre que de multiples introvertis, terrifiĂ©s Ă  l’idĂ©e de pratiquer le bavardage d’accointance, Ă©vitent en rasant les murs, quittes Ă  passer pour asociaux ou inadaptĂ©s, voire discourtois. Une rĂ©putation qui ne tarde pas Ă  dĂ©terminer celles et ceux qui croisent l’introverti au dĂ©tour d’un couloir ou d’un coin de rue, le regard lointain, voire fuyant ; refusant cette question qui ordonne aux locuteurs un Ă©change de boniments soi-disant bienveillants. La rĂ©daction introvertie rĂ©pond invariablement Ă  cette question : « Et vous ? Â» sans jamais y rĂ©pondre.

À Lire Aussi : Introvertis : Les Sites de Rencontres En 13 Points

« Un mensonge, petit ou grand, est toujours un mensonge. Â»

Paul Bourget

25 bis « Ă‡a va trĂšs bien, merci Â»

« LE Â» mensonge que l’humanitĂ© entiĂšre se balance chaque jour en se regardant dans les yeux en mentant.

TiS

Images, merci Ă  Pexels

error: Content is protected !!