đź–¤ L’Introverti Qui N’A Jamais (vraiment) AimĂ©

Pourquoi certain d’entre les introvertis ne « tombent-ils » pas amoureux ? 

Les annĂ©es dĂ©filent et l’on s’aperçoit que le grand amour n’a pas vĂ©ritablement chamboulĂ© son cheminement d’introverti solitaire. Une remarque saisissante sur le fil consacrĂ© aux introvertis du site Reddit.com interroge les participants introvertis de ce forum dĂ©diĂ© Ă  leur particularitĂ© cognitive innĂ©e, interroge le collectif introverti de cette manière : pour quelle raison ces introvertis n’Ă©prouvent-ils tout simplement pas le sentiment amoureux ? Cette importante question, mĂ©rite une attention particulière adressĂ©e prĂ©cautionneusement.

Des introvertis hors norme de facto

Naturellement, l’humanitĂ©, semblable en quasi tout point, n’exige que peu de distinction en rĂ©alitĂ©. NĂ©anmoins, en chaque règne au sein de toute espèce, de menus exceptions quelquefois imperceptibles proposent de revisiter alternativement les physionomies existantes. Nul introverti prĂ©tend dĂ©tenir nulle vĂ©ritĂ© toutefois, il semble que parmi les sous-groupes d’introvertis revĂŞtus par cette particularitĂ© cognitive marquante, quelques-uns rapportent une expĂ©rience terrestre altĂ©rĂ©e en divers aspects relevant probablement d’une très involontaire prĂ©fĂ©rence pour la complexitĂ©. Une rĂ©alitĂ© que leur agencement cĂ©rĂ©bral rallongĂ© saurait commodĂ©ment expliquer ; de la mĂŞme manière, l’afflux nerveux dont les introvertis sont porteurs, conditionne une relation au monde que la recherche pure des plaisirs interfère en faveur d’une lecture des usages humains, complexifiĂ©e par commoditĂ© : une disparitĂ© introvertie.

À Lire Aussi : Introverti Au Cœur Brisé : 10 💔

Les introvertis ne tombent pas « en amour »

Tomber amoureux, ah ! Serait-il un but plus ultime que celui si noble d’incarner l’amour absolu pour l’Ă©lu de son cĹ“ur ? L’on Ă©prouve sur ce site que cet organe n’est en rĂ©alitĂ© pas si symbolique que l’on souhaiterait quelquefois le concevoir, si l’introverti qui lit ce billet en est mal pourvu. En effet, l’amour en tue et ressuscite autant. Ainsi, il convient Ă  tout introverti en panne de cĹ“ur, de revisiter quelques intentions typiques partagĂ©es des esprits neurotypiques, Ă  l’instar des dĂ©gringolades amoureuses et de leurs Ă©pilogues aux narratifs communaux, seyant peu aux mĂ©ninges d’introvertis. Les introvertis, si l’on se fie Ă  leurs particularismes psychiques, apparaissent plus agencĂ©s pour la construction sentimentale, exigeant d’investir davantage que l’attraction au sein d’une union consentie fermement, pour les bons mobiles, Ă  savoir ; des valeurs communes, des complĂ©mentaritĂ©s palpables, des complicitĂ©s multiples et une confiance inconditionnelle. Tous ces Ă©lĂ©ments se fabriquent en compagnie d’un partenaire non double, disposant d’une personnalitĂ© adjuvant celle de l’introverti dont la biochimie particulière impose Ă  foison. C’est la raison unique et mystĂ©rieuse pour laquelle de multiples introvertis peinent Ă  transcender un cĂ©libat pas si sain puisque la stabilitĂ© du couple allonge la vie ; selon toute vraisemblable littĂ©rature sur ce thème anxiogène en notre occident des grandes villes peuplĂ©es d’esseulĂ©s spĂ©cialement introvertis. Les introvertis bâtissent l’amour, mais ne chutent pas dessus.

13 đź’— d’Introvertis SĂ©parant l’Amour Avec un Grand A

À Lire Aussi : Rupture : l’Introverti et La Déception Amoureuse

Aimer la liberté

Que le compromis altère notamment en cas de dĂ©ni de soi ! Les introvertis restent vulnĂ©rables quant Ă  leur intĂ©gritĂ© et s’arment quelquefois d’une armure de glace, ardue Ă  fondre, fort protectionniste. Les introvertis dĂ©fendant leur libre arbitrage ou souverainetĂ© bec et ongle craignent quelquefois, inconsciemment, de se constater, bridĂ©s psychologiquement par un lien hasardeux, infidèle de leurs perspectives. Une excellente raison pour refuser l’Ă©moi amoureux, instinctivement.

Convoiter la transparence

DĂ©modĂ©e, cette intĂ©gritĂ© soupirĂ©e depuis l’avènement de la promiscuitĂ© des rĂ©seaux sociaux, les introvertis, mĂ©fiants, admettent, Ă  demi-pensĂ©e, se sentir repoussĂ©s en prĂ©sence des duplicitĂ©s digitales, facilitĂ©es, voire encouragĂ©es ces temps-ci ; croissant graduellement au profit d’une tradition discourtoise aromantique. Les introvertis fĂ©rus de sincĂ©ritĂ© peuvent quelquefois Ă©viter l’affront d’une maigre bluette 2.0, que l’on lie puis dĂ©lie via Facebook, ou bien par l’interstice d’autres manières, dĂ©matĂ©rialisĂ©es, peu Ă©lĂ©gantes ou pire : partager son âme d’introverti secret avec l’imposture d’un profil internet bidonnĂ©, anodin aujourd’hui. Et repoussant.

À Lire Aussi : Comment les introvertis réagissent-ils à la peur ?

Respecter la quiétude

Pas forcĂ©ment dans les termes usuellement attribuĂ©s aux introvertis, lesquels subsistent souvent dans une agitation interne que nulle soirĂ©e en ville saurait Ă©galer. Ainsi, l’introverti jaloux de cette amitiĂ© exclusive en compagne d’une compagne solide et fructueuse qu’incarne la sĂ©rĂ©nitĂ© choisie et renouvelĂ©e qu’une union approximative viendrait pĂ©ricliter. Les introvertis, solitaires sentimentalement, le perdurent machinalement, empressĂ©s quotidiennement de retrouver l’apaisement et l’accalmie qu’un chemin solitaire promet sans faussetĂ©, improbable en couple mal assorti.

Glorifier la pureté

UsurpĂ©e et sacrifiĂ©e sur l’autel des modernitĂ©s post-digitales, les introvertis demeurent quelquefois coupables d’une sentimentalitĂ© de romantiques incurables. Rien de pire aujourd’hui que d’aspirer Ă  la rencontre fortuite puisque tout un chacun Ă©prouve et s’octroie le droit d’enquĂŞter sur toute rencontre. Sans plus abandonner aucune magie ni Ă©nigme, avançant ses effluves, spontanĂ©ment, emportant en ses sillages, tous les bienfaits amoureux des privilèges Ă©nigmatiques des amours naissantes. Les introvertis romantiques ne goĂ»tent peut-ĂŞtre pas le charme des traques sur Google et autres enquĂŞtes de moralitĂ©-pedigree… un tue-l’amour d’introverti idĂ©aliste. L’on ne se raconte plus guère, dĂ©sormais, tout est consignĂ© quelque part et accessible Ă  quiconque…

Ă€ Lire Aussi : Rire Est Favorable Aux Introvertis En 10 Points

EspĂ©rer l’indĂ©pendance

ThĂ©oriquement, aucun amour n’enferme, au contraire ! Pourtant, les introvertis dont le temps Ă©nergĂ©tique se voit phagocytĂ© en une relation mal Ă©quilibrante, le dĂ©plorent amèrement. Toutes ces calories cĂ©rĂ©brales englouties par un lien moins Ă©panouissant que prĂ©vu, et toute la verve destinĂ©e Ă  sa crĂ©ativitĂ© d’introverti disparaĂ®t en faveur d’une passade, dans la mesure des constatations collectives du lien temporel, admissible, voire dĂ©personnalisĂ©, mĂŞme convoitĂ©. Les enchevĂŞtrements inconsistants nourrissent quelquefois les constitutions moins introspectives, dĂ©pĂ©rissant invariablement l’introversion et ses porteurs marquĂ©s en tempĂ©rament.

RĂ©vĂ©rer l’humilitĂ©

Une glorification rĂ©sistant aux courants modernistes, lesquels abreuvent des psychĂ©s contraires des introvertis, trop abondamment ? Les introvertis demeurent hermĂ©tiques des mouvances grĂ©gaires, isolant quelque peu leur atypie dans un rĂ´le antagoniste pas nĂ©cessairement adaptĂ© Ă  leur discrĂ©tion rĂ©servĂ©e. Les introvertis, humbles biochimiquement, s’avèrent ainsi cantonnĂ©s Ă  chercher une alliance possible en compagnie de personnalitĂ© peu adaptable Ă  leur Ă©tat interne, ces sobres et discrets particulièrement mieux calibrĂ©s sur des Ă©changes d’altĂ©ritĂ©. De quoi Ă©chauder le sensitif introverti craignant d’autres douchettes glacĂ©es.

Ă€ Lire Aussi : 20 Signes : Introverti et Vraiment Heureux

Valoriser la simplicité

Et, pas forcĂ©ment celle Ă  laquelle le tout-venant pense Ă  cette Ă©vocation : le minimalisme relationnel, personne n’en Ă©voque les bienfaits, pourtant, il convient de qualifier les liens dĂ©nuĂ©s de toxicitĂ© ainsi. Les simplifications sentimentales indiquent simplement une inconditionnalitĂ© affective, sans enjeu de pouvoir et encore moins de soumission que la sĂ©duction recouvre d’abord, laissant place Ă  des rĂ´les limitants. Les introvertis rĂ©clamant ces romances authentiques Ă©chouent lamentablement pour se constater inaptes Ă  la rencontre durable que l’amour permet.

Honorer les doutes

Ă€ commencer par une crainte masquĂ©e de recevoir un amour pensĂ© indu ? L’autoflagellation très prisĂ©e ces temps derniers envers l’introverti victime de sa sĂ©lectivitĂ© innĂ©e ; rappelons le caractère indissociable de l’introversion et son facteur singularisant l’expĂ©rience humaine ; qui conduit Ă  construire une structure psychique questionnant presque tout et quasi n’importe quoi et comment ? Ces introvertis, dĂ©veloppant alternativement leur croissance et transcendance personnelle, finissent par douter de tout, voire par achever un nihilisme plus proche de leurs cognitions qu’une collaboration inepte aux foules.

Ă€ Lire Aussi : Introvertis Anxieux Fonctionnels : 14 Astuces

Améliorer la perfection

Impossible Ă  anticiper, la mĂ©diocritĂ© que le perfectionnisme des introvertis Ă©vitent, choisissent ainsi consciemment une fidĂ©litĂ© Ă  des valeurs que des frĂ©quentations trop triviales aboutissent Ă  amenuiser. Les introvertis sincères et atypiques constitutivement fuient ainsi les incompĂ©tences relationnelles d’individus davantage calibrĂ©s pour la platitude. Ordinaires, certains liens mĂ©ritent des acabits conçus pour conserver leurs Ă©tats de chose que les introvertis vertueux abstiennent dans un Ă©lan quasiment altruiste. Ă€ quoi bon dĂ©tourner un château de sable ?

Adorer son introversion

Une oraison point funèbre, au contraire ! Ces introvertis, jamais Ă  court de crĂ©ativitĂ©, se rĂ©vèlent parfois de piètres compagnons de route – ou bien souvent parrainant un animal de compagnie peu Ă©nergĂ©tique et loyal comme eux – envers l’humain aux standards usuels, c’est-Ă -dire : ambiverti et un brin scrupuleux. Plein de cette introspection envahissant tout ou approximativement, l’introverti, ce mammifère secret, arrive Ă  maturer une acceptation radicale de soi, laquelle accomplit et parachève de privilĂ©gier le sens aux sens. Évidemment, les introvertis, humainement, cèdent Ă  des tentations toutefois, ces dernières antagonisent encore plus leur passage terrestre, sachant que l’introversion s’accentue sĂ»rement avec le temps. Plus un introverti vieillit, plus sa rĂ©serve l’oblige.

Ă€ Lire Aussi : Les Introvertis Sont-Ils Inquiets de Sortir ?

Penser la solitude

Solitaires psychiquement, les introvertis, demeurant conscients de leur Ă©tat d’unicitĂ© et de la friabilitĂ© des liens ; la rĂ©alitĂ© rattrapant le peu d’illusion permises des promiscuitĂ©s – et surtout fidèles envers et contre eux-mĂŞmes parfois ; parviennent Ă  comprendre que leur alliĂ©e la plus favorable reste la retraite rĂ©gĂ©nĂ©rante. Difficile, voire impossible, de trouver un partenaire qui ne cherche pas Ă  en modifier l’essence, l’introverti finit par comprendre que nulle autre qu’elle, cette amie dĂ©vouĂ©e et franche, saurait promettre davantage qu’elle donne. La solitude choisie, Ă  l’instar de toute dĂ©cision non soufferte, s’avère quelquefois plus dĂ©sirable qu’un lien toxique ou subi. Les introvertis sensibles le savent bien.

ApprĂ©cier l’excentricitĂ©

ReprochĂ©e des normopensants et autres typiques conformĂ©s, la rĂ©alitĂ© des personnalitĂ©s d’authentiques introvertis dĂ©range invariablement. Peu vecteurs d’identification et, par consĂ©quent, considĂ©rĂ©s intrus et peu admis en certains environnements et configurations, les introvertis ignorant encore l’amour vĂ©ritable Ă©prouvent un dĂ©calage certain ; lequel provient d’implicites et d’acquisitions prĂ©coces, admettant tacitement un rĂ´le alternatif que les conventions sĂ©parent.

À Lire Aussi : Festivals 🏕️ Guide Introvertis/Hypersensibles

Raffoler des marottes

RĂ©gulièrement, l’introverti varie. Ou pas ! Qu’il s’agisse d’une passion vitale ad vitam, ou bien de tocades ; Ă  l’instar des introvertis cumulant les apprentissages les uns après les autres, en revanche… pas les passades relationnelles puisque les introvertis demeurent des crĂ©atifs psychiques corrompant leurs cognitions en compagnie et bien davantage en mauvaise. Alors, comment abandonner sa nature profonde d’introverti pour une relation qu’il convient de provoquer activement et gĂ©nĂ©ralement ? Difficile de rĂ©pondre parce qu’il convient d’admettre que la vie reste une combinaison non arithmĂ©tique qu’accueillir comprend une forme d’improvisation dĂ©nuĂ©e de contrĂ´le. Si la bonne personne existe, la chance, mère de toute fortune, dĂ©cide de communier un peu d’elle avec soi, l’introverti bientĂ´t en amour.

TiS

Images, Merci Ă  Pexels

TheIntrovertSinger

Learn More →
error: Content is protected !!