Pratico-pratique Introvertiđź‘ŠRĂ©soudre Un Conflit

Comment dénouer simplement tout désaccord ? Suivons un guide simple et commode adapté au tempérament introverti

Les introvertis semblent, selon toute vraisemblance, particulièrement douĂ©s Ă  la comprĂ©hension et Ă  l’application logique de la très humaine science diplomatique. Or, l’on sait que les autres tempĂ©raments tendent Ă  gĂ©rer diversement toute opposition : voyons comment tirer avantage de son introversion en cas de conflit ouvert ou non. Tutoriel simplificateur.

La différence conflictuelle de personnalité

L’on Ă©prouve sur ce site les vĂ©ritables diffĂ©rences qui opposent les porteurs en tempĂ©rament singulièrement marquĂ©s par leurs prĂ©fĂ©rences cognitives. Au-delĂ  des personnalitĂ©s dites jungiennes de type MBTI®, il existe des travaux disponibles employant ainsi le Modèle des Big 5, que la communautĂ© scientifique emploie et reconnaĂ®t volontiers ; ce dernier garant d’un crĂ©dit que d’autres Ă©chelles psychomĂ©triques moins applicables n’offrent pas ou dĂ©vouent peu, notamment en termes de fiabilitĂ©. Les introvertis ayant pour spĂ©cificitĂ© une forme de neuroticisme* ou nĂ©vrotisme nourri, ainsi qu’une rĂ©elle aptitude d’ouverture (openness) ; il apparaĂ®t ainsi Ă©vident que s’approprier les codes des communications non violentes standardisĂ©es n’admet qu’une rĂ©solution partielle des vicissitudes relationnelles que les introvertis briguent de dĂ©passer. Qu’il s’agisse de dĂ©sagrĂ©ments relationnels privĂ©s, sentimentaux, ou plus sociaux, comme au travail, par exemple ; rien ne pourrit et ne gâche plus le quotidien que des conflits sous-jacents, mal saisis et par consĂ©quent, impossible Ă  dĂ©nouer. Voire, croupissant dans l’ombre, Ă  terme pas si court.

* Neuroticisme : qu’est-ce que c’est ? Futura-sciences.com

Ă€ Lire Aussi : Conflit : Introvertis et Extravertis Au Travail

Introvertis ambivertis et extravertis en bataille

Tous les individus terrestres rĂ©clament et mĂ©ritent une formation complète en rĂ©solution de discorde : les Ă©ducateurs parentaux, scolaires et les autres ne bĂ©nĂ©ficient finalement que peu de soutien pĂ©dagogique de substance, voici comment des gĂ©nĂ©rations d’humains perpĂ©tuent l’incomprĂ©hension, absurdement. Les introvertis appartiennent Ă  la race des ruminants psychiques par excellence, loin devant les ambivertis et les extravertis aptes Ă  projeter leurs griefs. Ces introvertis, dĂ©nuĂ©s de cette facultĂ© spĂ©cifique, risquent leur santĂ© mentale Ă  ignorer cet aspect domestique du quotidien. Selon une Ă©tude parue Ă  l’International Journal of Conflict Management (1999), les extrovertis seraient positivement associĂ©s Ă  la domination en conflit tandis que les introvertis, au contraire, s’associent Ă  l’Ă©vitement : ainsi, l’on comprend que les introvertis formĂ©s Ă  leurs spĂ©cificitĂ©s nĂ©cessiteraient de traduire ces dĂ©couvertes en outils pour leur avantage. Évidemment, l’ambiversion du spectre des tempĂ©raments, Ă  la croisĂ©e de ces marqueurs en personnalitĂ©, demeure simplement plus marquĂ©e en extraversion que les authentiques introvertis (2022).

Acceptation – modération – compromission

Les introvertis dĂ©tiennent une aptitude singulière analytique, ces derniers contenant une avance notable en Ă©lĂ©ment d’impulsivitĂ© : mĂŞme si la colère, moteur ou frein selon les circonstances, semble peu adĂ©quate Ă  la conclusion immĂ©diate d’opposition, cette dernière n’en demeure pas moins une opportunitĂ© paralysant l’introverti : c’est de cette manière que les introvertis touchĂ©s en leur chair par une rage trop intĂ©riorisĂ©e, profitent d’une première aubaine d’introspection fondamentale et indispensable Ă  toute vellĂ©itĂ© diplomatique. Les introvertis, tapis dans le mutisme qui les caractĂ©rise, tiennent un levier facilitant Ă  comprendre les enjeux et les peurs cachĂ©s des disputes augmentĂ©es, lesquelles contradictions masquent souvent des questions non adressĂ©es, envenimĂ©es. Aucun antagonisme ne surgit par hasard, et c’est prĂ©cisĂ©ment la compĂ©tence analytique dont les introvertis disposent qui leur accorde un avantage certain, in situ. RevoilĂ  donc un petit prĂ©cis pacificateur d’introverti.

Utiliser Son Introversion En Conflit : 9 Étapes

I Se taire promptement et Ă©couter activement

Une oreille silencieuse proactive dont les introvertis – toute la littĂ©rature en tĂ©moigne (2011) – manifestent des aptitudes en chefferie que la capacitĂ© Ă  saisir s’affirme en prĂŞtant une Ă©coute objective nourrie (2014). Un introverti en situation d’opposition ouverte ou non, dispose d’une opportunitĂ© prĂ©cieuse offrant Ă  ses instincts de leader de s’exprimer sans remords. De nombreux introvertis refoulent leurs impulsions non dominatrices en leadership qu’un conflit complexe prĂ©sente sur un plateau. Les introvertis taciturnes et ils sont nombreux, peuvent dĂ©sormais pratiquer une dissection dĂ©passionnĂ©e de conflit.

II Méditer la colère

Le ressentiment : une tournure que de nombreux introvertis Ă©prouvent trop rĂ©gulièrement, ignorant peu ou prou comment le transcender Ă  son avantage. Un affrontement ouvert gĂ©nère de l’anxiĂ©tĂ© ; sachant que les introvertis restent très, voire trop ouverts et rĂ©ceptifs, inopinĂ©ment tout autant en ruminant, il convient ainsi de pratiquer une appropriation inconditionnelle de cet aspect de soi en accueillant l’amertume sans pour autant la retourner contre soi. La culpabilitĂ© Ă©tant la conseillère la plus nĂ©faste pour l’introverti consciencieux ; il s’agit d’embrasser son ombre d’introverti acariâtre en dĂ©culpabilisant les rancĹ“urs dĂ©primantes si l’on leur abandonne le champ psychique d’un cerveau introverti marquĂ© en tempĂ©rament.

Ă€ Lire Aussi : CAMÉLÉON : L’Introvertie Autistique : 27 

III Examiner attentivement soi et l’autre

Ce tiers est-il sincère ? L’introverti porte-t-il un jugement quelconque mal interprĂ©table ? L’introverti est-il objectivement lĂ©sĂ© ? Pourquoi en est-on arrivĂ© lĂ  ? Une Ă©coute interne que les introvertis ne peuvent pas ignorer au risque de gĂ©nĂ©rer une dissonance cognitive particulièrement Ă©prouvĂ©e des publics vĂ©ritablement marquĂ©s en introversion. Ce spectre des tempĂ©raments, faut-il le rappeler, ne contient qu’une minoritĂ© au fonctionnement neuroatypique, qui concède volontiers ne pas disposer des ressources en spontanĂ©itĂ©, pourvues, pour se permettre de dĂ©nouer le moindre conflit sans retrait introspectif. Les introvertis, aux Ă©gos introspectifs bien Ă©quilibrĂ©s, ne nĂ©cessitent aucune maintenance narcissique en validation, restent permĂ©ables Ă  la rĂ©compense biochimique relationnelle hors cercle restreint, et savent ainsi tendre leur oreille Ă  un contre-argument digne d’ĂŞtre Ă©coutĂ© avec considĂ©ration. De soi, notamment, l’introverti ouvert nĂ©anmoins peu expansif…

IV CrĂ©er du vide en taisant l’Ă©go

La neutralitĂ© flegmatique introvertie : reconnaĂ®tre le fragment de soi qui mĂ©sestime l’autre, et ses raisons d’agir de cette manière. Les introvertis reprĂ©sentent cette part d’humanitĂ© rĂ©flective indispensable Ă  l’Ă©quilibre structurel, mais aussi conjoncturel, comme lors d’un conflit rĂ©primĂ© en cours de solution. Les introvertis ne manifestent aucune dĂ©viance Ă©gocentrique en compĂ©tition, cette dernière Ă©tant une des particularitĂ©s – entre autres – de la personnalitĂ© extravertie marquĂ©e. Ainsi, les introvertis authentiques, sondent leurs esprits en quĂŞte d’une interprĂ©tation au plus objectif, tenant loin de sa psychĂ© sensitive, l’explication Ă©gotique d’une opposition nĂ©cessitant rĂ©solution. Par ailleurs, une querelle masque souvent des besoins et attentes ignorĂ©es et lĂ©sĂ©es, que reconnaĂ®tre chez les deux protagonistes ou parties, invite une esquisse de compromis sans compromission. L’introverti devrait de la mĂŞme manière de ne pas nourrir l’Ă©go de ses opposants non plus ni de s’y soumettre.

Ă€ Lire Aussi : CAMÉLÉON : L’Introvertie Autistique : 27 ClĂ©s

V Superposer la blessure initiale

Accessible des introvertis sincères et responsables d’eux-mĂŞmes, l’introspection en cas d’opposition envenimĂ©e s’achève presque systĂ©matiquement. Un conflit anxiogène et douloureux remonte forcĂ©ment Ă  un traumatisme irrĂ©solu. Le trauma ancien non adressĂ© revient sous des formes diverses et invite l’introverti Ă  reconsidĂ©rer des blessures en opportunitĂ© de rĂ©solution dĂ©finitive. Une difficultĂ© majeure contre l’introversion marquĂ©e et particulièrement touchĂ©e en amont, nĂ©anmoins, invitant Ă  apaiser une part de soi Ă  vif. Un conflit suscite une occasion simple d’Ă©vacuer des questions complexes et tues de longue date en tenant une croissance accĂ©lĂ©rĂ©e Ă  la clĂ©.

VI DĂ©sassembler les individus du conflit

Les introvertis, ces chanceux, disposent d’une biochimie avantageuse et d’une aptitude hors classe d’analyse contextuelle quasiment systĂ©matique, d’oĂą cette manière inhabituelle de quitter une situation Ă©motionnellement autant que physiquement. Ce retrait mĂ©thodique, rĂ©ponse neuro-hormonale prĂ©dite par leur atypie mentale, admet aux individus introvertis l’affirmation d’une diffĂ©renciation entre acte, pensĂ©e et la personne agissant. Les introvertis, sans rien cautionner pour autant, admettent que les Ă©tiquettes ne sont utiles que pour annoncer une valeur marchande mal avisĂ©e sur un humain au vĂ©cu particulier comme tout un chacun. Les passions ainsi Ă©vincĂ©es, l’autre comme soi subsiste hors jugement ou anathème.

À Lire Aussi : Parent Narcissique d’Introverti 25 Signes

VII Conjuguer le conflit au pronominal

Une rĂ©flexion menĂ©e logiquement nĂ©cessiterait par consĂ©quent d’ĂŞtre conduite, exprimant son Ă©tat interne hors combat et sa part de responsabilitĂ© en ce dernier. MĂŞme si les circonstances dĂ©montrent le contraire, comprendre surtout ce que cette situation provoque et uniquement en soi. Lors de la rĂ©solution active, employer la première personne du singulier rĂ©flĂ©chissant de proposer d’accepter avec probitĂ© la charge de la part qui revient Ă  soi. Efficace, cette droiture produit un effet interne modĂ©rateur, activement recherchĂ© d’authentiques introvertis organisant mal une coexistence interne en compagnie d’une quelconque approximation ou d’auto-duplicitĂ©.

VIII S’Ă©loigner temporairement

Autant que possible, retarder en temporalitĂ© admet de reprendre la maĂ®trise d’un affrontement Ă©vitable en le diffĂ©rant. Une sagesse introvertie que l’Ă©vitement prescrit instaure pour le bien de tous, Ă  commencer par l’introverti lui-mĂŞme. Un dĂ©tachement neurochimique que permet une distance dĂ©libĂ©rĂ©e promue dans une paix recherchĂ©e en soi en premier. Les introvertis – en harmonie interne — administrent de l’intĂ©rieur une chimie qu’aucune source contrĂ´lant l’excitation ou sur-stimulant permet ; par consĂ©quent ; tout antagonisme auquel un introverti se trouve confrontĂ©, redevrait faire l’objet d’un contournement temporaire avec ou sans explication. Offrant Ă  tous un temps d’incubation, de recul qu’aucun stress rĂ©pĂ©tĂ© n’admet.

Ă€ Lire Aussi : 20 Pauses DĂ©jeuner Pour Introvertis

IX S’entendre au dĂ©saccord (‘lunatisme’ reflectif introverti)

Inaccordables ? Un Ă©tat de fait rarement Ă©vitable et peu enseignĂ©, dĂ©plorablement. En effet, il est rare qu’un conflit sentimental, familial ou social, Ă  l’instar des affrontements au travail, ne lèse pas l’une ou l’autre des contestataires (lĂ©gitimes ou non). La diplomatie – du grec ancien dÄ«plĹŤma, action de plier en double un document : redoubler Ă  parts Ă©gales, une facultĂ© agrĂ©ant aux parties, quelquefois davantage que deux, de conserver son intĂ©gritĂ© en faisant flĂ©chir une voie du milieu, ne dĂ©savantageant aucun argument ni individu en faveur des autres impliquĂ©s. Octroyer en miroir Ă  chacun le mĂ©rite de sa position en honorant ses limites propres, celles d’un introverti rĂ©solu au respect de soi, de son système de valeurs et, parvenu Ă  se dĂ©tacher des expectatives d’autres aux rĂ©fĂ©rences quelquefois incompatibles. DĂ©saccordĂ© par accord.

TiS

Antonioni, D. (1999). Relationship between the Big Five personality factors and conflict management styles. International Journal of Conflict Management, 9(4), 336–355. https://doi.org/10.1108/eb022814

The Introvert-Ambivert-Extrovert Spectrum Domina PetricClinical Pharmacology and Toxicology, University Hospital Center, Split, Croatia.DOI: 10.4236/ojmp.2022.113008

Emanuelsson, A., & Lindqvist, S. (2014). Leadership of Introverts : An exploratory study of how introvert managers lead in Sweden.

Grant, A. M., Gino, F., & Hofmann, D. A. (2011). Reversing the extraverted leadership advantage: The role of employee proactivity. Academy of management journal54(3), 528-550.

Images, merci aux photographes sur Pexels.com

TheIntrovertSinger

Learn More →
error: Content is protected !!