✈️5 Pays Introvertis Où s’Expatrier

Quels sont les territoires qui savent héberger l’introversion sans sourciller ?

Un voyage autour du monde introspectif que l’on définit selon divers critères objectifs : l’extraversion modérée, la sécurité psychique, l’indépendance des habitants, leur culture et leurs mœurs, le climat tempéré et l’économie énergique. Peu de pays proposent un art de vivre compatible avec l’introversion et nous allons comprendre pourquoi. Exploration.

Une expérience de vie étendue

Les introvertis pondérés sont éminemment concernés par l’allongement de la durée de l’existence ainsi que les incertitudes professionnelles et droits sociaux qui demeurent des thèmes auxquels l’humanité entière est désormais confrontée : terminées la carrière linéaire et sa vie familiale traditionnelle, couronnées d’une retraite assurée, on subsiste au rythme de ruptures personnelles et professionnelles desquelles l’Homme n’a pas fini d’apprendre à appréhender. Les experts en renaissances d’échecs successifs sont favorisés en ces temps incertains et la mobilité géographique reste un atout considérable face aux ultra-sédentarisés, tributaires de leurs environnements nationaux limitatifs.

À Lire Aussi : Introvertis : 13 signes Qu’il Est Temps de Quitter un Emploi

Les introvertis flexibles avantagés

Les globalismes sont des variables auxquelles il est impératif de s’ajuster et les introvertis qui s’ouvrent à l’alternative se trouvent dans des dispositions favorisant une qualité de vie proche de leurs idéaux existentiels. Les introvertis méritent de s’octroyer le droit d’accès à des conditions d’évolution respectant leur nature et tempérament, ainsi, on constate que certains pays sont davantage ajustés au tempérament expansif, évidemment. Plus nombreux, les états extravertis reposent sur la culture des distractions de masse, ou bien de la quête éperdue des bords de mer bondés que les introvertis abhorrent plus que tout sur terre.

L’introversion mouvante à l’honneur

Un introverti qui se sent libre de choisir ses lieux de vie au regard de son tempérament – y compris à des milliers de kilomètres de son lieu de naissance et de son cercle restreint – ouvre une fenêtre sur cette autonomie tant affectionnée et réclamée des véritables introvertis. On peut craindre l’éloignement géographique de ses proches cependant, aujourd’hui aucune distance sait exclure : les progrès relativement aux technologies de communication et les pandémies annoncées devraient inciter les introvertis visionnaires à s’expatrier en des terres favorables à leurs aspirations intimes. Voilà donc 5 territoires à éviter et 5 autres convenablement adaptés aux introvertis conscients et respectueux d’eux-mêmes.

À Fuir : 5 états aux coutumes extraverties

La Thaïlande

On sait que les extravertis amateurs de plages et de nuits endiablées sont excessivement réunis durant les fins d’années torrides, découvrant de ce fait pour certains les griseries d’une hypersexualité assumée. Les expansifs y sont les roitelets, organisant exaltés leurs séjours, voire leur installation puisque nombre d’infopreneurs vivent en Thaïlande, tirant parti d’un taux de change et d’un prix de vie avantageant ces néo-colons digitaux. À conjurer prestement, camarades introvertis.

L’Espagne

Idem s’agissant des nuits de promiscuité, les aspirants de tous horizons ainsi que les noctambules européens s’y retrouvent afin d’y communier ensemble, au soleil, astre systématiquement et étonnamment vénéré des expansifs terriens dépendants, toxicomanes de terrasses encombrées et de clubbing saturé. La mentalité groupusculaire des hispaniques séduit les extravertis qui pour nombre d’entre eux y élisent en conséquence domicile, la nouvelle économie numérique incite de nombreux expansifs à s’y établir durablement.

À Lire Aussi : Ces 25 Traits Ne Sont Pas Introvertis

Hong-Kong

Inversement, on trouve moins d’extravertis issus de l’économie numérique dite domestique, cette nouvelle trésorerie des infopreneurs ou autres ‘closers'(commerciaux)/’dropshippers‘ qui élisent domicile dans des pays pécuniairement profitables. Ou bien à Dubaï (tout autant cauchemardesque) pour les plus nantis d’entre eux, cependant la majorité ne subsisterait pas pécuniairement à Hong Kong, capitale financière du matérialisme et du tape-à-l’œil que les extravertis du monde des affaires et des technologies de haut vol fréquentent assidûment : surabondance et ostentation sont les maîtres-mots des expansifs dispendieux qui s’y retrouvent entre soi.

L’Australie

Les Australiens cultivent le savoir vivre communautaire et les extravertis y trouvent ainsi des partenaires de conversation à tous les coins de rue. Les expansifs apprécient inéluctablement la vie estudiantine et collectiviste que les récents autochtones promettent de partager aux nouveaux venus extravertis. Un introverti a vite fait de considérer le temps long puisque les compétences introspectives demeurent inutiles en telles circonstances.

Le Brésil

Le continent sud et nord américain est à éviter – bien que le Canada (comme la Norvège, la Finlande etc) semble offrir de nombreux aspects introspectivement attractifs, mais ceci, les introvertis le savent déjà – puisqu’il s’agit tout de même de la portion du monde qui valorise le plus le tempérament extraverti. Et bien que rien de scientifique vienne étayer un raisonnement purement observationnel, on constate simplement que les mœurs de ces cultures favorisent les affairements groupusculaires et les manifestations expansives comme un art de vivre attirant les foules depuis toujours.

5 pays aux manies introspectives

L’Islande, vitalité et bon vivre : 102 775 km² /350 000 islandais/3,5 habitants au km²

À Lire Aussi : Les 20 Emplois à Éviter Par les Introvertis et Anxieux

Une existence inénarrable attend les introvertis qui décident d’explorer la possibilité de s’installer en Islande : un état respectueux de l’environnement et de la nature de ses habitants. Une criminalité presque inexistante et un système de répartition qui régule efficacement l’accès à l’habitat et aux soins. Si on est introverti et Européen, on bénéficie d’un passe-droit permettant de s’installer moyennant une inscription au registre des citoyens. Les Islandais sont les premiers consommateurs livresques au monde et privilégient l’intimité à l’expansivité : il n’existe pas un seul casino en Islande et la vie nocturne ferait sombrer dans la dépression n’importe quel extraverti moyen.

Aux introvertis tentés par l’égalité en genre et les fjords, les secteurs de la pêche et du bois recrutent des bras courageux : il en manque autant que parmi le secteur des technologies nouvelles qui restent des industries dynamiques. Il faut juste maîtriser l’anglais. Et les salaires dignes sont sauvegardés par des corporations actives.

Danemark, limpidité par corruption inexistante : 42 925 km²/5,7 millions d’habitants

Les Danois sont localement coincés dans des bouchons… à bicyclette ! Indépendants farouches, les mœurs en termes d’interactions sociales sont hautement introverties. Les Danois ne se lient pas aisément bien que courtois, ces derniers privilégient les soirées sofas au coin du feu aux boîtes de nuit. Cet état parraine ses citoyens comme peu de pays aujourd’hui. Le Danemark est progressiste et transparent en tout, les introvertis y détectent une qualité de vie urbaine et pourtant introspective : inutile de tarder au bureau le soir, le zèle est assez mal perçu et le ritualisme jeté aux orties, il y a déjà fort longtemps : les Danois favorisent l’équilibre de vie personnelle et professionnelle aux affectations. Et les couples y coexistent ensemble en autonomie.

Autriche, formalisme par affabilité à l’ancienne : 83 879 km²/8,9 millions d’habitants

À Lire Aussi : Le Partenaire Rêvé d’Un Introverti ?

Les Autrichiens disposent de revenus confortables – les salaires sont établis sur 13 ou 14 mois – et leurs mœurs conservatrices sont susceptibles de séduire honorablement les introvertis amateurs de quotidien structuré, comme au bon vieux temps : il subsiste un reliquat d’années 60 en Autriche, cette bonhomie éprouvée des générations baby boom et plein emploi, époque festive dont les Autrichiens jouissent grâce à une situation économique favorable à l’épanouissement réaliste.

Ambivertis et introvertis, les habitants du pays des saucisses et de la bière (et de Mozart) partagent des moments conviviaux après les heures de travail, les Autrichiens n’alimentent pas les commérages et verbiages, délaissant ces derniers en faveur d’une bonne blague autour d’une petite mousse de temps à autre. Très ISTJ dans l’esprit, ces germains solides sous-louent leurs biens en toute légalité, un détail commode en période de transition. Si l’Autriche est tentante, c’est surtout pour ses magnifiques paysages, sa sécurité – il s’agit d’un des pays les plus sécures au monde – et son identité forte germanique, la musique y tient une place prépondérante et sa discrète personnalité incitant à l’introspection n’est pas sans rappeler la magie introspective. L’anglais est nécessaire et l’allemand évidemment amplement requis.

Nouvelle-Zélande, farniente océanique déployé : 268 021 km²/5 millions d’habitants

Et c’est une première ministre qui administre le pays ! Un argument en faveur des introverties intéressées par les disciplines économiques ou juridiques : la Nouvelle-Zélande abrite des trésors de nature à découvrir et ses volcans et glaciers demeurent des atours massivement introspectifs. Deux îles principales plus un océan Pacifique argument massue envers les introvertis amoureux des grandes bleues, et ils sont nombreux, la navigation solitaire n’étant pas une discipline expansive, ce ne sont pas les Bretons qui contrediraient cette assertion.

Les Kiwis sont avenants et terminent leur journée de labeur avant 17:00 et ce sont les secteurs des BTP et des TIC qui recrutent en ce moment, et si deux introvertis décident de s’y établir ensemble, les loyers sont ultra-abordables. Néanmoins s’expatrier en Nouvelle-Zélande mande de prévoir son organisation s’agissant du visa et de l’emploi : par l’expatriation compétente favorisée, ou bien l’obtention d’un Silver Fern qui promeut la migration de jeunes qualifiés enfin, on peut envisager le visa Vacances-Travail – oui il faut bien s’alimenter – en assistance aux introvertis baroudeurs qui contempleraient une opportunité d’installation définitive. Les introvertis amoureux de Dame Nature y découvriront des espaces vierges à explorer et une qualité de vie océanienne attachante. Attention, c’est loin la Nouvelle-Zélande, il s’agit d’un changement de vie à très long terme bouleversant le cours d’une existence.

Tchéquie, une économie florissante sur fond de châteaux monticoles : 78 871 km²/10,7 millions d’habitants

À Lire Aussi : On Ne connaît Pas l’Introverti En 10 Points

Un état d’Europe centrale réputé balkanique occidental, la culture tchèque sait ravir les introvertis curieux : théâtre de faits historiques palpitants, la Tchéquie regorge d’opportunités s’agissant d’emploi, car il faut bien reconnaître que certains états de l’ex-bloc soviétique sont des viviers économiques affriandant de nombreux profils : de l’entrepreneur aux spécialistes de technologies de l’information. Une économie domestique généralement clémente demeure un des arguments massues envers les introvertis quêtant de s’établir plaisamment en jouissant des commodités européennes, concernant les introvertis ressortissants de l’UE.

Les Tchèques sont distants, à l’instar des Russes simplement, il s’agit d’un masque introverti qui disparaît une fois l’épreuve du temps dépassée, de quoi construire de belles amitiés introverties, loyales et consistantes. Qui ne rêve pas de Prague ? Romantique, cette atmosphère boisée si particulière native d’un patrimoine architectural considérable charme les songes : la concentration de châteaux est la plus dense au monde, et puis les introvertis amateurs de montagnes et de poudreuse y décèlent une qualité de vie correspondant à leurs loisirs en plein air. En plus d’un accès au logement simplifié et d’un marché du travail animé, ce pays dispose largement d’attraits alléchant les introvertis en quête de renouveau personnel et professionnel. La Tchéquie demeure un joyau historique propice à l’introspection et dépaysant à bien des égards, à l’exemple de Julien, introverti expatrié en République tchèque, dont l’expérience sur place lui permet de prédire qu’il ne prévoit pas de retour en France afin de s’y ré-établir. Quand part-on ?

TheIntrovert🛩️Singer

L’interview de Julien, en République tchèque : Aux-cinq-coins-du-monde.com

Images : Photographe EVJFEitan RudinskyGrzegorz , Ketan KumawatMatt HardyMark WarnerAndrea Piacquadio 

العربية简体中文NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsРусскийEspañol