Une Explication Simple du MBTI® Aux Introvertis

Les introvertis qui souhaitent comprendre comment ils prennent leurs décisions, ont à disposition un outil pédagogique astucieux, illustre aux États-Unis. Les étudiants passent ce test en conseil d’orientation, déterminant leurs points forts et préférences dites « cognitives », ce système est considérablement appliqué lors de bilan de compétences, en ressources humaines, en consultation en cabinet de psychologie également.

On définit la cognition par l’ensemble des procédures de connaissance ou d’apprentissage, dans toutes les activités humaines. Cet outil, a été créé par deux psychologues américaines mère et fille, Isabel Briggs-Myers aux côtés de Katherine Cook Briggs.

Basé sur la psychologie jungienne, sur 3 oppositions, dont l’évidente introversion versus extraversion, la ‘Sensation’ versus ‘Intuition’, la ‘Pensée’ versus ‘Sentiment’, les auteures de ce système y ont ajouté le ‘Jugement’ versus la ‘Perception’. Ces quatre fonctions et leurs agencements ont donné naissance aux 16 personnalités. Ça ne veut pas dire qu’il n’y a que 16 personnalités au sein de l’humanité, mais que nous utilisons tous nos compétences innées mécaniquement.

Chaque individu procède ses compétences de façon unique et individuelle. Nous respirons, marchons, mangeons et dormons tous de la même façon, c’est un peu la même chose pour les cognitions, c’est même uniquement de cela qu’il est question.

L’introverti préfère l’introversion, puisque cela lui est beaucoup plus simple de façon innée, puisque l’on naît introverti, puisque la timidité s’acquiert. Les introvertis ont tous en commun l’introversion, mais ce système apporte quelques précisions individuellement, en affinant la façon dont un introverti peut être divergent d’un autre introverti. Ce classement en catégories améliore la compréhension de soi, de la prise de décision à l’action. Les introvertis accèdent à une vision précise de leurs habitudes, afin d’améliorer leurs performances dans tous les domaines.

16 personnalités pour des milliards d’humains ?

On utilise tous une main que l’on préfère, avec laquelle on écrit plus aisément. L’humanité toute entière mange et boit, respire et souffre de l’exacte identique manière. Ce sont les savoir-être et savoir-faire communs que l’on nomme les cognitions, et nous les partageons pareillement.

L’indicateur MBTI® ne prédit en aucun cas nos comportements. Introduction.

Les fonctions inspirées par Carl Gustav Jung dont les auteures proposent de déterminer notre tempérament minutieusement, Isabel Briggs-Myers et Katherine Cook Briggs ont fait une première séparation, en opposant les mécanismes psychologiques, Introversion/Extraversion. L’énergie des introvertis est orientée vers l’intérieur et leur potentiel est soumis à la subjectivité.

I – Premier degré : la fonction dominante, L’orientation de l’énergie vitale.

La typologie jungienne introvertie/extravertie est validée par l’Académie Nationale des Sciences américaine.

Les introvertis sont stimulés par la réflexion, la profondeur des relations, la réserve et concentration. Les introvertis sont gênés par l’agitation et les actions irréfléchies. Les extravertis à l’opposé sont animés par les stimulations et la sociabilité.

Les introvertis possèdent tous un ‘acronyme’ personnel commençant par la lettre “I” pour Introversion.

II – Deuxième degré : La fonction auxiliaire.

Apprendre et Comprendre : Nous passons nos journées à compiler des milliers de données, tout le temps, consciemment ou non. C’est là qu’intervient la deuxième couche :

Certains introvertis comprennent et rassemblent les informations avec bon sens, factuellement, en rassemblant pragmatiquement, concrètement, ancrés dans la matière, et s’adaptent à la situation en s’y ajustant. Ces introvertis sont les Introvertis Sensoriels, pour Sensation.

IS : leurs acronymes commencent par ces deux lettres.

Les autres introvertis, traitent l’information avec plus de subjectivité, et conceptualisent, ils utilisent, les idées, l’abstraction, ce sont des introvertis dont la vision est globale. Ces introvertis voient le potentiel et les possibilités. Ces introvertis sont les introvertis Intuitifs pour iNtuition.

IN : leur acronyme commence donc par ces deux lettres.

III- Troisième degré : Fonction tertiaire.

Décider : la manière dont l’introverti tranche, c’est la lame avec laquelle nous arbitrons, le marteau du juge. Deux catégories s’opposent : les introvertis Penseurs, en anglais Thinkers, pour la fonction Thinking.

Ces introvertis jugent avec logique, factuellement, analysant avec scepticisme, leur jugement est distant et ferme, employant un système de valeurs observant l’objectivité, ce sont les introvertis Penseurs, Thinkers, pour la fonction Thinking.

ISTINT : Sont leurs acronymes.

Ces introvertis sont plus à l’écoute de leur cœur et de leurs sentiments, prennent leurs décisions en privilégiant l’harmonie et le confort de tous, selon leurs systèmes de valeurs et libre arbitre. En anglais Feelers pour la fonction Feeling. Ces introvertis sont des Feelers pour sentimentalité.

ISFINF : Sont leurs acronymes.

IV – Quatrième degré : La fonction inférieure.

Agir : Comment les introvertis passent-ils passent-ils à l’action. Cette fonction détermine beaucoup, notamment sur la façon dont les introvertis appliquent les degrés précédents. Les introvertis qui sont organisés et planificateurs, valorisant l’efficacité et le sérieux, optant pour le formalisme et l’intégrité, y compris vestimentaire. Ces Introvertis sont des Jugeurs, pour la fonction Jugement en anglais Judgment.

ISTJ – ISFJ -INTJ – INFJ : Sont leurs acronymes.

Ces introvertis sont plus souples, ouverts, et flexibles, ils s’adaptent et fonctionnent par l’ouverture à toutes possibilités. Sans se préoccuper du temps, ils préfèrent l’improvisation, l’informel, et la décontraction ou l’originalité vestimentaire. Ces introvertis sont des Percepteurs pour la fonction Perception.

ISTP – ISFP – INTP – INFP : Sont leurs acronymes.

L’ensemble des préférences cognitives de chaque personnalité n’apparaît pas dans l’acronyme.

Toutes ces fonctions sont introverties ou extraverties. Ces 8 fonctions dynamiques, en combinaison pour les fameuses 16 personnalités, qui sont les quatre fonctions que nous venions d’énumérer qui sont ‘factorisées’ par leur introversion ou extraversion (ex Ti ou Te pour la Pensée Introvertie ou Extravertie). Ces quatre lettres des fonctions I/E ; S/F ; N/T et J/P sont aussi, soit extraverties ou introverties. Par exemple, un Feeler, pour Sentimental, dont la fonction est extravertie éprouve généralement beaucoup d’empathie, nécessitant l’harmonie dans son fonctionnement. En revanche cette fonction introvertie témoigne de la sympathie avec subjectivité. La Différence Entre Sympathie et Empathie à découvrir ici.

Les Sensors, pour Sensation, dont fonction introvertie a tendance à confronter au passé et reconsidérer par cet intermédiaire. Au contraire, ceux dont la Sensation est extravertie sont plus sensoriels, plus charnels et à l’aise avec le monde physique, dans le présent.

Cette courte introduction au modèle MBTI® destinée aux introvertis curieux d’eux-mêmes et des autres, permet avec une dose d’opiniâtreté, de discerner quels sont les choix cognitifs de nos voisins, amis, collègues, et autres Sapiens dont nous sommes entourés.

TheIntrovertSinger

Ressources :

Passer le test sur 16personnalités.com/fr ou personaltyhacker.com

© The Myers-Briggs Company

العربية简体中文NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsРусскийEspañol