Physionomie de l’Introverti INFJ

Comment reconnaître un INFJ à coup sûr ?

Catégoriquement plus aigus à déceler que les autres types, parce qu’ils seraient en évidence, peu nombreux : cette humilité non feinte empreinte d’une illustre discrétion quasi légendaire, les dissimule. Les repérer exige quelques compétences quant aux porteurs de ce type rare dont on avance des chiffres allant de 1.5 à 2 % de la population, avec des garçons INFJ résolument moins représentés à moins d’0.5 % des personnalités masculines.

On lit universellement que les introvertis INFJ seraient complexes, toutefois on n’en explique en aucun cas réellement les raisons. C’est ce que nous allons aventurer en dépeignant une cartographie de l’esprit des introvertis INFJ puisque ce qui se conçoit nettement s’énonce avec clarté. Les INFJ demeurent des caméléons dont les compétences d’adaptations dépassent l’entendement. Les introvertis INFJ pressentent toutes les afflictions dont ils sont témoins. Par ailleurs on avance que les INFJ sauraient prédire les événements, étant donné que l’alliage ‘Ni’ ‘Fe’ avec ‘Ti’, insolite et bizarre, aurait pour caractéristique un don d’ubiquité en clairvoyance, discernant au travers des sournoiseries et du méphistophélique, ainsi il semblerait que cette compétence est autant un désavantage qu’une douance.

Des introvertis Feelers communicatifs

Le raisonnement rationnel pèse suffisamment, leur évitant de ce fait de passer pour totalement perchés, contrairement aux autres Feelers moins intuitifs, du moins dont la fonction dominante iNtuition est autre. Les INFJ peuvent et savent s’établir au sein de nombreuses activités, y compris scientifiques, bien que leur immense talent réside dans leur empathie extrême qu’ils gâcheraient s’ils n’en proposaient pas une version professionnellement. En effet, ces introvertis hypersensibles et hyperconnectés sont des empathiques nés qui font des miracles au sein des professions de conseil, c’est évident.

À Lire Aussi : Reconnaitre Un Infj En 13 Signes

L’utopie charitable

Quelquefois trop généreux, surtout si les INFJ ne se contraignent pas d’appliquer à eux-mêmes une maxime populaire invitant les magnanimes à se pourvoir en premier. On n’évite pas sa nature sans peine et les INFJ appartiennent à un type qui doit apprendre à répondre à ses besoins au prix d’un bien-être cher rémunéré, perdu en faveur de quelques ineffables profiteurs qui se présentent parfois pour s’en faire l’immunité définitivement.

Des thérapeutes-nés

Inspirants et motivants, les introvertis INFJ disposent d’une sensibilité innée, largement reconnue de l’entourage, les avantageant d’appréhender les sentiments des autres, ceux du monde entier. Une compétence et une pesanteur que les INFJ souhaiteraient quelquefois limiter, sans que cela leur soit offert. Les introvertis INFJ savent trouver les mots et commenter une vision claire de leurs perceptions, aboutissant à des productions créatives ou à une fonction de soignant au sein de l’entourage.

On ne les surnomme pas les introvertis-extravertis en vain

Ces chercheurs d’harmonie, évitant inéluctablement le moindre conflit – et ils savent à quel point cela leur est préjudiciable – les INFJ leurs fonctions cognitives les mettent continuellement en embarras, dont les agencements laissent peu de liberté en compagnie. La fonction auxiliaire Fe, les sentiments extravertis prennent le dessus – on sait que les penseurs extravertis sont perçus comme des individus critiques par exemples – et cette qualité laisse peu le choix que de s’adapter à l’environnement en compagnie d’une courtoisie presque maladive. Complices sensuels et lumineux, on pourrait presque les assimiler à des extravertis, bien que leurs besoins en isolement les trahit.

L’identification gênante

Une empathie laissant peu de répit demeure inconfortable vis-à-vis de leurs porteurs qui – bien qu’ayant une grande lucidité au sujet des intentions de leurs interlocuteurs, les INFJ sont omnipotents en clairvoyance – vivent au rythme des battements émotionnels humains, condition épuisante s’il en est. Une épine dans le pied des INFJ qui se trouvent embrigadés dans des situations inattendues, des aventures humaines intenses dont ils sont les seuls introvertis à disposer des capacités de manifestations parfois involontaires.

À Lire Aussi : Les Hommes Introvertis Sentimentaux

Des idéalistes incurables

Loin des nihilistes et des sceptiques, les introvertis INFJ vivent l’aventure humaine sans entraves ainsi ils en explorent les recoins, ils y décèlent toutes les nuances, assistés d’une acuité inimitable. Ces introvertis hautement sensitifs savent lire dans les pensées et déchiffrent parfaitement la partition imperceptible des langages subtils. Les introvertis INFJ savent qu’ils peuvent soulever des montagnes envers une cause, le domaine humanitaire reste ainsi un sacerdoce que les INFJ savent aussi transmuter autrement, dans toutes leurs activités du quotidien.

Des introvertis exceptionnellement convoités

Les INFJ altruistes savent reconnaître les accointances dont les mobiles apparents leur servent de paravents, ils savent détecter les duplicités et les alibis comme personne. Les introvertis INFJ éprouvent ainsi de ressentir des intentions, bien que leurs natures bienveillantes et leurs quêtes d’harmonie permanente bloquent les aptitudes de vastes clairvoyants devant l’Éternel. Les INFJ font ainsi quelquefois fi de leurs visions vigoureuses en le déplorant aigrement trop fréquemment.

Les INFJ en mission : sauver l’humanité

Utopistes et missionnaires des droits des individus, à l’éducation et à l’altérité, les INFJ sont connus pour protéger les plus fragiles par idéalisme. On sait que l’on eut à faire à un Infj si on se sent coupable de ne pas en faire assez pour les autres. Les introvertis INFJ sont susceptibles de dévouements par platonisme, les INFJ sont les héros du MBTI©, des sauveteurs dont la mission de vie repose avant tout sur l’autre, tous les autres… et l’amour demeure leur inégalable finalité.

Les fonctions de l’acronyme INFJ

Le ‘I’ d’Introversion : les INFJ sont introvertis, bien qu’occasionnellement leur environnement les annexe à des extravertis, tant leur empathie les prédestine et précède. Les introvertis INFJ sont habiles aux imitations diverses, cependant Les INFJ restent des introvertis dont l’introversion s’observe à leurs retraits périodiques.

Le ‘N’ d’iNtuition des introvertis INFJ qui détiennent cette fonction cognitive introvertie ‘Ni’, ils sont des voyants-médiums, d’authentiques clairvoyants, ceux dont il est chimérique d’expliciter les extases succinctement, l’intuition introvertie en fonction dominante concède de percevoir l’indistinct et selon d’autres, de prédire l’avenir toutefois ceci demeure, à l’instar des portraits en typologie jungienne à des fins de distraction.

Le ‘F’ de Sentiment pour Feeling, c’est le bâbord de la fonction dominante extravertie, ‘Fe’ annote que le couple ‘Ne’ ‘Fe’ confère à ces altruistes de vivre leurs élans compassionnels naturellement. Les introvertis INFJ sont d’incontestables éponges, aux préjudices d’eux-mêmes parfois. Les introvertis INFJ ont réellement besoin des autres, sinon, quelle serait l’utilité d’une fonction d’harmonie aussi prégnante que leur procure les sentiments extravertis. Un INFJ seul se sent inutile, les communautés les plus actives sur internet sont fréquemment à l’initiative des INFJ.

Le ‘J’, de Jugement, Judgment signifie que les introvertis INFJ ne sont pas des planificateurs-nés à l’instar des autres porteurs plus rigides, leur structure mentale et quête d’harmonie exige de la flexibilité, bien que leur apparence soit formelle, quelquefois naturelle ou romantique, les introvertis INFJ sont volontiers élégants.

Cependant, il existe deux autres fonctions qui ne comparaissent pas à l’acronyme, qui concèdent des renseignements plus notables : la fonction ‘Ti’ en troisième, Thinking ou pensée, cette fonction tertiaire introvertie, conditionne la façon dont les introvertis INFJ résolvent ou déterminent, généralement subissant un perfectionnisme paralysant que tous les INFJ procrastinateurs ont en commun. Quant à la fonction inférieure ‘Se’ pour sensation ou Sensor extravertie, l’enfant intestin tend à se montrer en période d’adversité, adoptant des postures déraisonnables dont les introvertis INFJ s’épargnent de faire publicité.

À Lire Aussi : Quel Type d’Introverti Suis-Je ?

DOOR SLAM : L’ombre des INFJ

Choisis par les égocentriques, ainsi les introvertis INFJ ne le dévoilent pas, cependant ils souffrent de ressentir les misères du monde dont s’accoutumer sollicite infiniment d’attention, bien qu’ils le taisent, les INFJ sont très anxieux, ce sont les hypersensibles du MBTI©. La fameuse boucle ‘Ni’-’Ti loop’, envenime et attise, rebat et claquemure, juste avant de claquer la porte. Quelquefois définitivement.

Les INFJ se rencontrent par leurs cautions d’allocentrismes, il leur arrive d’endurer des affronts, abandonnant de l’énergie et du temps stérilement. Dénués d’arrivisme dévorant, les introvertis INFJ nécessitent de servir une cause. Les appareillages ne sont pas maitrisés, les introvertis INFJ perdent du temps avec ces facticités, et demeurent interdits face à une bibliothèque à monter, ou bien à faire fonctionner certains accessoires domestiques, à l’instar de leurs jumeaux pourtant très dizygote l’INTJ. Finalement, ces multipotentiels peuvent ne pas détecter leur trajectoire, tant leur hypersensibilité les consume. Les introvertis INFJ sauraient assister le monde dans ses transitions s’ils leur en étaient accordés les pleins pouvoirs.

TheIntrovertSinger

Photos : Spencer Selover, mentatdgt, Andrea Piacquadio, freestocks.org, Dalila Dalprat, Andrea Piacquadio

العربية简体中文NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsРусскийEspañol