Les Hommes Introvertis Sentimentaux

Qui sont ces introvertis qui présentent des caractéristiques attribuées aux stéréotypes féminins ?

Il paraît que certains garçons seraient plus sensibles que les autres, et qu’une version existe semblablement chez les introvertis et les extravertis. Cheminons à la découverte de ces discrets, pas aussi doux que leurs préférences cognitives pourraient nous le laisser penser. Portrait.

Le type « Feeler » chez les hommes.

On nage en pleine psychologie jungienne inspiratrice du système Mbti® que l’on connaît bien aujourd’hui : on sait que la majorité des femmes appartient au type ‘sentimental’ – pour la fonction cognitive ‘Feeling’ – et que les hommes sont généralement ‘penseurs’ pour la fonction ‘Thinking’ (+ de 60%, les statistiques divergent selon les sources). On est dominé par une fonction en particulier, et on sait que les fonctions dominantes influencent nos prises de décision en compagnie d’un processus déroulé qu’il faut bien appréhender pour mieux se comprendre.

L’homme de cœur est celui qui se fie jusqu’au bout à l’espérance. Désespérer, c’est lâcheté.

Euripide

Feeler versus Thinker :

“Introverties-Penseuses Versus Émotionnelles.”, ici

On les différencie avec une grande simplicité, et chez les hommes cela ne varie pas : les penseurs décident factuellement avec plus ou moins de subjectivité quand les sentimentaux décident en fonctions de leurs ressentis plus ou moins subjectifs. Les sentimentaux sont directement affectés par l’opinion de l’entourage en bons chercheurs d’harmonie, c’est donc en fonction de ses émotions que l’on prend ses décisions.

L’homme : quelques clichés.

Puisqu’ils ont la dent dure, on soutient toute sorte d’idées reçues et ce, dès le plus jeune âge, dans les inconscients notamment masculins, sans pour autant envisager qu’il existe des préférences plus ou moins marquées, y compris chez les hommes. Les femmes penseuses souffrent des mêmes stéréotypes véhiculés sur elles, perçues comme masculines, car on n’envisage toujours pas un seul instant que l’humanité est nettement plus simple et complexe à la fois. Les introvertis Feelers ne sont pas plus efféminés que les penseuses sont viriles : mais est-ce que les principaux concernés en sont eux-mêmes persuadés ?

Les introvertis Feelers, des femmes comme les autres ?

Les hommes introvertis sentimentaux préfèrent sonder leurs ressentis plutôt que d’employer des raisonnements, dans l’unique mesure ou il s’agit d’une facilité. Un discret Feeler a tendance à ressentir une situation plutôt que de l’analyser factuellement. Cela ne signifie pas que les introvertis Feelers ne savent pas analyser : il existe nombre d’analystes financiers et scientifiques, sensoriels ou intuitifs, qui emploient leurs ressentis, plus ou moins encore une fois subjectivement.

La musique est une amplification de la vie sensible. La poésie, par contre, est une façon de maîtriser, de sublimer.

Franz Kafka

Des Feelers primaires ou secondaires ?

Les introvertis sentimentaux ne le sont pas tous exclusivement : on est un sensoriel qui ressent en premier, ou un intuitif qui ressent en second, les 4 combinaisons existent, la différence se manifeste dans la façon dont on comprend ou apprend aidé de sa fonction dominante, et la secondaire, traite, trie. La fonction dominante déchiffre et la secondaire interprète de façon plus ou moins introvertie, cela signifie simplement une subjectivité supérieure si la fonction est introvertie.

ISFJ/INFJ :

Des Feelers en Fonction Auxiliaire Extravertie, ils sont l’un et l’autre dominé par une autre fonction introvertie, l’une sensorielle et l’autre intuitive : ces hommes sont absolument adorables, attentionnés, le rêve de toutes les femmes, si on cherche le prince charmant, il est forcément Fe2, c’est-à-dire un créateur de bien-être, un homme à l’écoute des sentiments des autres, s’en préoccupant et naturellement mesdames : c’est celui qui offre des fleurs et pense aux petits détails, ne laissant jamais un proche indifférent. Ces hommes sont exceptionnellement rares, ce sont des licornes, et ils le savent bien… ne les approche pas qui veut.

ISFP/INFP :

Des Feelers en Fonction Dominante Introvertie, ces introvertis sentimentaux sont extrêmement subjectifs, et c’est davantage selon des règles de jeu qui leur sont tout à fait intimes, très en lien avec leurs vécus, ces hommes sont dominés par leurs ressentis dans toutes leurs singularités, par lesquelles ils devinent et perçoivent le monde en le définissant, avec pour objet de maintenir une homéostasie nécessaire. Ces introvertis n’emploient pas leurs ressentis objectivement (Fi), ils sont principalement les esthètes ou idéalistes d’un script tout à fait particulier et caractéristique. On voit chez ces introvertis, qu’ils échangent plus volontiers par le biais de leurs besoins d’expression, aussi divers qu’il existe d’individus.

Les Feelers et leurs relations aux autres hommes.

On peut tout de suite imaginer que le décalage est perceptible, mais non, en réalité, c’est plus compliqué. Un introverti penseur ou sentimental reste un introverti, agissant en toute subjectivité quoi qu’il advienne, c’est la domination d’une fonction que détermine plus volontiers le type subjectivité que l’on emploie pour apprendre le monde et le comprendre. Un introverti sentimental nourrit des amitiés viriles comme les autres hommes, cependant le sentimental n’utilise pas le même système de valeurs ou identificatoire : on valorise certain aspect de la masculinité, et on en décline d’autres. Les introvertis Feelers priorisent autrement et font des choix en fonctions de déterminants liés à leurs ressentis. Oui le foot et la bière, mais au second ou troisième degré, puisque ces introvertis sont plus attentifs à leurs émotions et à celles des autres.

Les introvertis Feelers et les femmes.

Cela peut plaire ou déplaire, mais en amitié, il est clair que ces hommes font l’unanimité : des confidents que les femmes sollicitent parfois professionnellement, car ils exercent souvent dans des métiers de conseils ou de soins. Évidemment, un introverti Feeler peut exercer n’importe quelle profession, mais il privilégie les fonctions laissant aussi leur nature apporter une valeur ajoutée, en toute logique. Ils sont certainement des hommes cultivant de nombreuses amitiés féminines, cela est à double tranchant s’ils sont hétérosexuels : cela peut faire fuir une femme qui considère cet aspect comme rédhibitoire. À chacun sa nature.

Les introvertis Feelers connaissent et maîtrisent parfaitement les codes de séductions et peuvent quelquefois employer leur vaste empathie plus froidement : c’est un peu ce que l’on constate chez de nombreux créatifs, qui font de nombreuses victimes chez leurs admiratrices, maîtres incontestables en séduction, ils peuvent en abuser en cultivant un peu trop leurs ressentis au détriment d’une forme de morale subjective ou d’éthique plus objective cette fois.

Ce n’est pas parce que l’homme a soif d’amour qu’il doit se jeter sur la première gourde.

Pierre Desproges

La créativité des Introvertis Feelers.

Notoirement célèbres pour cela, les introvertis ayant en fonction dominante les sentiments sont en effet des concepteurs émérites sur représentés dans ces métiers. On les retrouve dans des industries comme la mode, la musique ou le show-business, mais aussi les arts picturaux et graphiques, ou la danse. Les introvertis possédant les ressentis en fonction auxiliaire sont des thérapeutes nés, des penseurs de très haut niveau, des analystes affinés, des médecins exemplaires, et des conjoints accomplis.

TheIntrovertSinger

العربية简体中文NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsРусскийEspañol
error: Content is protected !!