Les 20 Emplois à Éviter Par les Introvertis et Anxieux

Quelles sont les activités professionnelles à éviter par les discrets sensibles à leur environnement ?

Que l’on soit jeune travailleur introverti, en quête d’un emploi d’appoint ou bien en phase de reconversion, travailler signifie avant tout vendre son temps à des entités qui s’enrichissent grâce à soi, et tant qu’à faire, autant le passer agréablement. Listons ensemble les fonctions à fuir sans excuse.

L’indépendance ou bien l’entreprenariat

Vigoureusement et expressément conseillés aux introvertis : il faut avoir à l’esprit que quoi que l’on sache faire, cela peut s’accomplir en indépendant, en transformant son service en produit et en le vendant automatisé.

Rien de très original, de nombreux Youtubeurs sont artisans ou ont appris une compétence, qu’ils vendent sous la forme d’un produit en l’organisant sous forme de système, accessible si l’on se sent l’âme d’un patron microentrepreneur.

Les multinationales si l’on est un expert

Les grandes entreprises offrent des ponts d’or aux gens doués et les introvertis y sont quelquefois à leur aise. Ces rouleaux compresseurs financiers et organisationnels savent s’adapter aux innovateurs, pour peu qu’ils sachent faire valoir leurs compétences.

En dehors de ce cadre, il vaut peut-être mieux éviter les grandes maisons qui sont des vampires : l’énergie temporelle leur permet de continuer à monopoliser le temps d’employés dépendants. Autant s’épanouir dans des entreprises à taille humaine, au sein de laquelle l’on prend le café avec celui qui rémunère le temps – à bas coût il faut le rappeler – à l’aide duquel il se compose de la valeur.

À Lire : Quelles Carrières Pour les Introvertis ?

Mesurer ses capacités sensorielles

L‘on n’est pas égal face à nos limites et sensibilités : certains introvertis supportent mieux que d’autres, ayant une énergie faible ou nécessitant des aménagements, quant aux autres, ils ont au contraire des capacités à la fois de concentration hors norme couplées à un multipotentiel qui ne doit en aucun cas mourir en faveur de patrons s’enrichissant sur nos misères.

Autant déterminer si l’on est un introverti plutôt sociable et affirmé ou anxieux et affirmé ou timide peu importe, l’on sait combiner les individus discrets à l’infini : on peut se lever un matin anxieux, être hyperesthésique et s’avérer intarissable à propos d’un ou plusieurs thèmes de prédilection. On ne limite pas l’introversion à une faiblesse, uniquement à des facultés cognitives que l’on peut résumer à l’intelligence.

Les 20 métiers qu’il faut éviter si l’on est de tempérament introverti

1 Juriste

Que l’on travaille en entreprise ou pour une administration, la fonction de juriste fait passer un temps considérable en compagnie d’interlocuteurs de toutes disciplines confondues, dans d’interminables réunions et comités divers. À fuir.

À Lire : Introvertis : « Je Bouleverse Tout Dans Ma Vie »

2 Comptable

La comptabilité est identique au conseil juridique en stress, les comptables en entreprise ou indépendants, guident considérablement leurs interlocuteurs. L’on compte sur eux pour optimiser les situations en matière de fiscalité et autres tâches ordinaires confiées aux comptables qui passent leurs vies à compartimenter les secrets les plus inavouables de leurs clients : ce qu’ils font de leur argent.

3 Routier

Pas si simple de rouler particulièrement la nuit, si l’on est sensible ou que l’on soit trop introspectif, peu sensoriel de surcroit : la route demande une grande concentration et finalement ces aptitudes sont assez liées à l’extraversion sensorielle. Si l’on dispose de peu d’énergie, comme souvent chez les introvertis, la route présente de nombreuses interactions et inconforts insécurisés.

4 Organisateur d’événements

Le pire pour un introverti : avoir à organiser pour les autres quoi que ce soit, que l’on soit sensoriel ou intuitif. Les introvertis ne sont pas mondains par essence, or organiser demande d’apprécier la négociation souvent superficielle, logistique : fatigant, même si trouver des alternatives peut sembler intéressant, ceci n’est pas le type de solution que l’introversion prophétise.

5 Assistant/secrétaire virtuels ou non

Organiser pour autrui, être disponible et servir n’est certainement pas le type d’activité qu’un introverti peut accomplir y compris de chez soi (c’est pire), sans se couper les cheveux en quatre : des obligations demandant de l’extraversion et peu de sensitivité ou de perfectionnisme, il vaut mieux correspondre à un profil administratif. Éviter identiquement les services à la personne quand on est introverti, semble logique.

6 Agent immobilier

Assurément, vendre visiter évaluer et se vendre soi, demande une extraversion bien maîtrisée, même si un introverti peut tout à fait trouver les arguments qui peuvent faire la différence, cependant l’introversion est peu récompensée par ce type d’activité typiquement relationnelle et courtière.

7 Activiste politique – militant

Sauf si l’on n’a pas de projet vie, spécialement familial. Une disponibilité élastique tournant majoritairement autour d’un projet militant, les carrières ou postes auprès de politiques sont éreintants, ils demandent une dévotion qui est étrangère à l’introversion dans son fonctionnement. Ces thématiques et emplois sont envahissants et les motivations des discrets ne sont pas suffisantes pour ce type d’engagement vocationnel.

8 Infirmière – aide soignante

Ces métiers ne sont que des activités de contacts humains : à part une grande fatigue et une dépression, on ne peut pas augurer un épanouissement permanent. À moins de s’installer à la campagne en indépendant et de suivre des individus isolés et à mi- temps, cela semble difficile pour un introverti.

9 Médecin

Les médecins sont des extravertis, des locomotives à concours, ayant un rapport à l’humain abondant et sachant extravertir leur journée de travail, sans introspecter toutes les informations qu’ils ont à traiter toute la journée, au risque d’y laisser leur santé mentale et physique. Médecin chercheur, évidemment oui.

10 Pharmacien d’officine

Les chercheurs s’en sortent bien, on travaille pour un laboratoire et l’on publie, tout va bien, toutefois les pharmaciens d’officines sont au contact de centaines de personnes par semaine, l’extraversion devrait être indispensable pour ces métiers demandant une grande disponibilité sensorielle et finalement peu d’introversion.

11 Hotellerie/restauration

Comme tous les métiers de service qu’il faut éviter à tout prix quand on est introverti, les métiers de bouche, réceptionniste, commis en salle ou en cuisine, le service en salle etc, sont des emplois chronophages, épuisants : risque d’accident pour les introvertis qui se prennent pour un.e autre (vécu).

12 Téléconseiller/service clientèle

Si l’on veut ne pas aboutir à un épisode dépressif en rentrant chez soi après s’être fait insulter ou avoir entendu toute l’adversité de l’humanité : il faut éviter le téléphone avec des clients. C’est un sabordage introverti, les rushes de noradrénaline/cortisol vont empêcher de trouver le sommeil pour ruminer. La géhenne.

13 Vendeuse/vendeur

Rester et attendre, ranger : on vend n’importe quoi à n’importe qui, de quoi faire passer des journées d’autant plus interminables qu’il s’agit de métiers de service au même titre que ceux qui précèdent à savoir des emplois de contact avec une clientèle ayant des attentes complaisantes. À fuir.

14 Caissière/caissier

Les métiers extravertis par excellence sont liés aux commerces : l’on est dans le bruit, les horaires sont fixés arbitrairement, l’on vit à un rythme et dans un climat dont l’extraversion seule permet d’y survivre. Un introverti finit en burn-out en quelques semaines. Un.e été/saison estudiantine. Pas davantage.

15 Coiffure/esthétique

L‘on doit aussi toucher, et il faut avouer que l’introversion n’est pas un atout en la matière : manipuler des cheveux et autres poils est inenvisageable pour les introvertis qui redoutent les embrassades ou les poignées de main trop insistantes, quant aux conversations de salon, les discrets ne les assument pas mieux.

16 Massage/sophrologue/coaching etc…

L‘on touche un peu plus l’intimité, les obstacles de vie, la peau. Les kinésithérapeutes ou ostéopathes sont davantage des personnalités dont l’énergie chemine vers l’extérieur, à l’instar des accompagnateurs/coachs. Le massage amène de ce fait une connotation inconfortable, ainsi qu’une intimité avec des inconnus, certainement impraticable concernant grand nombre d’introvertis.

À Lire : Introvertis : Et Si l’Anxiété Était Une Qualité ?

17 Banquier de détail ou d’affaires

Tout ce que contient comme métiers la finance est lié aux résultats ou à une pression peu concevable chez l’introspectif, à moins d’y occuper un poste de statisticien, rare dans ces établissements dont l’activité est directement liée à leurs clients : du stress et beaucoup d’interactions, l’introverti sait mieux faire.

18 Professeur/instituteur/enseignant/instructeur

Des métiers extravertis, à ne pas confondre avec conférencier, nettement plus introspectif. Les profs sont des démonstratifs nés, ils communiquent et sont contraints d’interagir en permanence avec leurs élèves et de participer toute l’année scolaire à des réunions : les parents, les collègues, l’administration et tous les événements liés. Il faut échanger toute la journée, de quoi rendre malade un introverti.

19 Policier

Les enquêteurs sont régulièrement dépeints dans les fictions, comme introvertis-ambivertis : il faut détenir un équilibre pour persister sous des cadences infernales. Ces métiers sont difficiles psychologiquement et l’extraversion de la majorité permet à certains introvertis d’y faire leur place, discrètement, en excellents enquêteurs. Il vaut mieux passer par des études de droits pour y entrer. Agent de police ? Surtout pas.

20 Thérapeute

Accueillir des difficultés de vie toute la journée n’est pas pour tout le monde, il faut avoir une santé mentale de fer, et savoir ne pas entrer en sympathie avec ses patients. Cela peut représenter une difficulté énergétiquement pour les introvertis laissant une part d’eux à chaque échange ; nécessairement nombreux pour pouvoir en vivre. Un introverti peut y laisser ses plumes prématurément.

TheIntrovertSinger🌿

Solopreneurship : How to Create Your Dream Job from Scratch | Joshua Lisec | TEDxErie
العربية简体中文NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsРусскийEspañol