Les Introvertis Font Mieux Ces 15 Choses

Les 15 atouts que les introvertis possèdent quelquefois involontairement

Je me suis continuellement vilipendée à cause de mon tempérament introverti, et je suis loin d’être un cas unique. Confrontée à mon besoin vital de solitude en constatant les autres goûter les satisfactions d’une vie exaltante, de dîners en déjeuners collectifs et aventureux, d’invraisemblables vacances groupusculaires, d’excursions et de sorties galvanisantes… Se tourmenter sur sa non-disposition à apprécier les aspects matériels de l’existence est une conjoncture de l’introversion. Cependant, n’y a-t-il que des préjudices être porteur d’une nature introvertie ? Probablement pas et pour ces deux hypothèses : La première, on ne peut pas modifier son tempérament inné et la seconde, l’introversion se lasse intérieurement et non pas extrinsèquement en fonction des stimuli.

Ces 15 attributs sont des indicateurs désignant une introversion fructueuse

1 Profond

Aujourd’hui l’humanité déchante et comptabilise les effets sur l’estime d’une vie affective déstructurée : les divorces et la solitude massive est devenue une composante et une norme nouvelle, factuelle. Synonyme de duperie et de duplicité à l’instar des relations opportunistes et hypocrites, évoquant la désillusion des jours dévoilant tous ces gens montrant le dos alors que l’on se concevait entouré. Sélectifs par nature, peu d’individus ont l’opportunité d’amadouer un introverti. Peu affolés par la solitude, Les introvertis se détournent des usurpateurs sans excuse, en particulier celles et ceux qui bénéficient des qualités des introspectifs afin de résoudre leurs dysfonctionnements.

2 Consistant

C’est biologique, les introvertis ne savent pas faire, leur cerveau ne répond pas à ce type de stimulation, ou avec un mouvement de recul sans concession. Les ‘one shot’ sont peu attrayant envers une chimie introvertie délicate et non dopaminergique, on a vu que les extravertis en sont au stade lamentable de s’en désintoxiquer, signe que les temps sont indubitablement en train de se métamorphoser en faveur d’un désir d’authenticité, laissant les luxures aux moins éveillées psychiquement. Hygiène mentale et physique oblige, lorsque l’on introjecte une relation d’un soir, le manque d’attrait retient l’Introverti·e qui ne sait pas y déceler la moindre satisfaction. Les accointances brèves sont aussi captivantes qu’une conversation-météo ou bien des nouvelles sportives du point de vue de l’introverti véritable. Les Casanova d’opérette sont ignorés involontairement néanmoins superbement par des introvertis insensibles à leurs parades simiesques et leurs fables sont cédées commodément sans nostalgie à un public plus réceptif.

À Lire Aussi : Comment les introvertis dépensent-ils leur argent ?

3 Perfectionniste autosuffisant

Un introverti enquiert de progresser sans comparaison ni compétition et son unique adversaire à dépasser n’existe pas puisque c’est Soi qu’il cherche à surclasser. Éthiquement, un introverti ne prend aucun plaisir à gagner une bataille menée illicitement, puisque sans valeur. Un discret cherche à combler des attentes qu’il nourrit vis-à-vis de lui-même, elle/il n’éprouve aucun orgueil à susciter l’admiration et encore moins la flatterie. Peu manipulable de ce fait, un introverti s’épuise dans une course contre soi dont l’estime et la confiance ne dépendent pas d’encouragements, au contraire. Émus par les failles et aspérités humaines, un discret observe sans préjuger les performances des autres, avortées ou non, sans obséquiosité envers les succès. Professionnellement, les introvertis sont par conséquents des collaborateurs risquant les surmenages et l’exploitation d’une hiérarchie opportuniste.

4 Expert

On peut observer les travaux qui sont disponibles portant sur les fonctionnements atypiques afin de comprendre la particularité des porteurs d’introversion. Loin des clichés concernant le thème de la soi-disant duplicité des introspectifs – le comble du comble selon moi quand on sait que le mensonge reste largement pratiqué par les extravertis factuellement – les introvertis appartiennent à une catégorie humaine mal répertoriée et insuffisamment comprise. Une capacité d’analyse et des facultés de conceptualisation enviées et surtout des personnalités influencées par un mental suractif laissant peu de terrain à la mesquinerie. Qu’ils soient universitaires ou autodidactes, les introvertis cheminent sur des voies parallèles que l’on croise finalement peu fréquemment. On ne connait pas les chiffres exacts concernant la diversité cognitive des introvertis toutefois, il suffit d’observer autour de soi pour se rendre à l’évidence que les discrets le sont véritablement.

5 Hors normes

Elles sont fascisantes ces normalisations cognitives que l’on peut qualifier de maladives puisqu’à l’origine de comparaisons réductrices vis-à-vis de celles et ceux qui n’entrent pas dans ces cages psychologiquement étriquées. Un introverti se trouve à l’étroit parmi des sociétés laissant peu d’espace à la dissemblance, pointant d’un doigt accusateur les couleurs plus vives que les spécimens des panels usuels et imposés. Une typologie à part que peine à se faire entendre et dont on ignore les prodigalités. Les introvertis disposent de capacités d’écoute et d’observation développées en silence, car on accroît ses facultés en les rééduquant, surentrainées. Ils sont porteurs d’hypersensibilités diverses ayant certainement des fonctions dont on déplore qu’elles soient si peu exploitées, à part en faveur de quelques individus qui ont su valoriser leur patrimoine génétique en cultivant leurs prédispositions. Chasseurs de détails, les introvertis sont conçus pour les métiers de pointe (Une carrière dans le renseignement tend les bras aux introvertis cherchant leur voie). Une prise de conscience nécessaire en faveur des petits enfants introvertis malheureux en groupe et incompris des leurs.

6 Intègre et direct

Un introverti ne prend aucun plaisir à la trahison et aux manigances et c’est chimiquement que l’excitation provoque intérieurement des inconforts que les discrets évitent. Stimuli, évoquant stimulations et malaises, les introvertis sont d’admissibles polémistes cependant détachés, et encore moins intrigants de ce fait, évitant les dépenses énergétiques superflues, les discrets sont donc loyaux par nature. Aucun métier confidentiel n’excelle pas entre les mains expertes de l’introverti muet tel une carpe, dont la neutralité helvétique demeure méconnue des majorités y compris des intéressés et c’est dommage. Toute carrière impliquant le secret professionnel quelles que soient les branches est parfaitement ajustée au tempérament introverti. Point de confabulation et dans certains métiers, c’est quasi obligatoire, avantage aux introvertis.

À Lire Aussi : Les 9 Reproches de l’Extraverti à l’Introverti

7 Intense

L’escapade intestine : on s’ennuie rapidement en compagnie quand on est introverti et c’est une vraie difficulté que les discrets doivent dépasser continuellement. Une lassitude qui disparait dès que l’introverti reprend place intimement afin de vaquer à sa vie intérieure exigeant qu’elle soit nourrie au risque de générer des gènes compensatoires que nous connaissons bien sur ce site. Vivre habité sans jamais l’exposer exige de s’astreindre à une hygiène de vie offrant à son esprit suractivé, une récréation quotidienne, des respirations essentielles sans lesquelles les discrets se noient et perdent leur équilibre. C’est la créativité qui tient la clé d’un bien-être dont l’introverti se prive en adoptant un mode de vie coutumier, nuisible envers ses cognitions fragiles si méprisées.

8 Mastodonte

Un art de vivre que les introvertis dissimulent sous un masque de normalité : toute cette activité intérieure, bouillonnante, illégitime et incomprise. Une existence clandestine qu’expérimente l’introverti qui se connaît gigantesque à la manière du titan observant l’infini en distinguant ses arcanes. Agrandi par force, l’introverti a cultivé toutes sortes d’intérêts aussi divers que variés, suggérant des facteurs de croissances illimités. Scrutant ses failles, l’introverti grandit au point de dépasser de plusieurs coudées ses semblables, lorsqu’il ne s’envole tout simplement pas déjà vers des exoplanètes inhabitées. Les introvertis tentent de s’accroître et de se bonifier assidûment, c’est un automatisme d’autodéfense sain au sein d’une société du paraître en défaveur des êtres.

9 Hypersensitif

On ignore tout des sensualités introverties que les masses sous-estiment, lesquels principaux intéressés constatent en se gaussant sous cape. Les introvertis sont des boules sensorielles dont les constitutions ultra sensitives captent le moindre soubresaut environnant. On sait les extravertis portés sur les relations charnelles s’en faisant le porte-drapeau et pourtant, les introvertis ultra hypersensibles ne dissimulent leurs ultra-sensitivités qu’ils ne dévoilent qu’à un élu lequel éprouve une intimité inédite, parfaitement inexplorée des extravertis éprouvés quant à leurs notoires hyposensitivités.

10 Fascinant et insondable

La délicatesse des discrets. Les bouleversements que provoquent les introvertis dont on ne sait au fond que peu de choses, même si on les côtoie journellement. Dans la fiction, la discrète demeure le prototype féminin délicat ou téméraire des contes de fées et le discret personnifie continuellement le génie insoumis suscitant les émois des jeunes filles énamourées. Abordables, néanmoins flegmatiques, convenables, cependant réservés. Altruistes, mais fuyants, rares et pourtant existants, les Introvertis sont saisissants, malheureusement ils ne l’éprouvent pas… encore.

À Lire Aussi : Les Introverties et Leur Ennamie (Amie-Ennemie)

11 Émancipé

L’autonomie est aujourd’hui l’élément favorisant l’épanouissement, à l’heure des séparations conjugales et des ruptures professionnelles inévitables, l’introversion est un avantage. Un introverti est moins dépendant de l’appréciation de son environnement et demeure peu suggestible, c’est en effet avec retenue qu’un introverti perçoit sa vie affective, avec l’obligation de protéger son tempérament. Un introverti reste chimiquement autosuffisant, son circuit de récompense ne lui ordonne rien d’autre que d’être loyal vis-à-vis de la nature de sa personne.

12 Miraculeux

Les introvertis sont sur représentés historiquement : il n’est pas un penseur, un scientifique ou un artiste au génie reconnu qui ne soit pas introverti. On sait que la nature introspective avantage cognitivement et que cette cinétique introspective est l’origine de toutes les manifestations de l’intelligence humaine. C’est ainsi que l’on devrait désormais présenter l’introversion : en s’en complimentant, puisque au-delà de compétences objectives, l’introversion à travers les âges a prouvé qu’il s’agissait d’un don.

13 Franc-parleur

Quiconque convoite un conseil bien éclairé devrait disposer d’une âme amicale introvertie au répertoire téléphonique. Peu animée par les contreparties hormonales du boniment, l’introversion ascétique allège exceptionnellement ses observations. L’avis d’un introverti livre une sincérité quelquefois brute sans filtre d’épuration ou d’allègement. En effet, une assurance généreuse est davantage plaisante à l’oreille, cependant niant l’esprit et le cœur. Un introverti demeure un conseilleur-payeur ne délivrant pas d’ordonnance qu’il ne s’appliquerait pas sans hésiter.

14 Frugal

Les introvertis élisent la simplicité spécialement pour ses plaisirs minimalistes, et on pourrait encore citer ce circuit de récompense ou un système nerveux que rien ne parvient à corrompre, exceptées les matières grises. Les introvertis sont captivés par toutes les alternatives simplificatrices accordant à leurs esprits hyperactifs un apaisement cognitif. Un introverti communique pragmatiquement, précisément et subtilement, le discret agit pareillement envers ses habitudes de consommation.

15 Influent

Le pouvoir des discrets en résumé : intellectuels et passionnés, intraitables et indépendants, possédant de l’esprit et des facultés extraordinaires. Énigmatiques et magnétiques, inébranlables et crédibles, appliqués et concis, minimalistes et scrupuleux, le tout parsemé d’une affectivité désintéressée. Ce portrait idyllique pourtant fidèle de l’introversion appliquée n’a pas fini de faire parler d’Elle. Parole d’introvertie.

TheIntrovertSinger

Introverts Get Bored Easily And Here’s Why : www.apost.com

Photos :  Anna Shvets , Download a pic Donate a buck!, Polina Sirotina,  Tom Leishman 

العربية简体中文NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsРусскийEspañol