Reconnaître Un Istp En 13 Signes

Comment bien typer une personnalité en observant ses réactions et comportements ?

Nous sommes tous désespérément intrigués par ces introvertis. Les Ispt’s sont de vrais introvertis, on ne peut pas faire plus en la matière. Ils doivent gérer une double contrainte, celle de l’introversion s’ajoutant à un fonctionnement rationnel. Comment repérer cet introverti à coup sûr ? Voici le mode d’emploi.

Un Vrai Istp se reconnaît à son aspect inaccessible presque irascible. On a toujours l’impression de déranger cet introverti aussi adroit de ses mains qu’il l’est dans ses relations. Ces introvertis rencontrent des difficultés à comprendre ou à décoder les langages complexes et subtils des échanges, qu’ils soient émotionnels ou non. Les codes et sous-entendus de toute interaction ne sont pas perçus par les Ispt’s, dont les canaux de communication sont très subjectifs et introspectifs.

Les penseurs introvertis subissent l’effet d’une réputation erronée et incomprise par les autres tempéraments nettement plus émotionnels, et interdépendants que ces introspectifs rationnels, qui ne peuvent décidément pas se fondre dans la masse, faute de capacités de réciprocité peu existantes ou exploitées.

L’empathie n’est pas ce que l’on croit. On tend à identifier l’empathie à un don dont certains seraient particulièrement dotés, or l’empathie est simplement la capacité de s’identifier à autrui. Dans la littérature consacrée au développement personnel on fait état d’empathes très sensibles aux émotions.

Les Istp’s sont moins empathiques parce que leur fonction dominante est la pensée introvertie couplée aux sentiments introvertis. Comme les Intj’s que je connais un peu mieux, ils sympathisent, ou il ne se passe presque rien en eux. Soit ils éprouvent profondément le ressenti d’un autre, soit ils n’y sont pas sensibles. Cela signifie aussi qu’ils sont plus souvent compassionnels, et qu’ils choisissent d’agir.

Les femmes Istp’s sont des licornes.

Elles représentent environ 2 % de la population. Ces femmes peuvent à l’instar des autres penseuses se sentir des garçons dans un corps de femme. En tant qu’introvertie “penseuse’, j’ai toujours été en décalage total vis-à-vis du comportement que l’on attend des femmes, et les Istp’s filles partagent avec leurs alter masculins des aptitudes hors normes en matière raisonnement et d’habileté manuelle.

Leur nature est pessimiste et matérialiste.

Les Istip’s sont donc soit très généreux soit indifférents, mais jamais ô grand jamais, hypocrites et encore moins manipulateur. Parce que l’empathie peut aussi être employée froidement et ça, les penseurs équilibrés dans leur ensemble ne le pratiquent pas. Les Istp’s disent et font ce qu’ils pensent et pensent ce qu’ils disent. Cela devrait toujours être rappelé aux Istp’s qui peuvent se sentir coupables parfois de ne pas ressembler se conformer à ce besoin de montrer ses émotions.

Ces introvertis semblent émotionnellement aveugles.

L’Istp se comporte presque de façon antagoniste en matière d’attitude et ne cherche pas à plaire ou déplaire, sa nature peut lui valoir une réputation de contradicteur rationaliste, mais cela est faux. Les Istp’s sont logiques parce que leur esprit ne sait pas prendre une donnée sans l’analyser et la classer, puisqu’ils sont des penseurs introvertis. Les Istp’s sont d’excellents ingénieurs dans toutes les disciplines ingénieriques, parce qu’ils savent matérialiser des concepts.

Ils savent construire fabriquer et améliorer avec une maestria incomparable. Ces petites filles et garçons introvertis savaient probablement déjà tout démonter, remonter et réparer à l’âge des culottes courtes. Les Istp’s possèdent une intelligence unique.

On ne peut pas nier que nous avons toutes et tous, nous les introvertis croisés un jour ou l’autre une ou un Istp, dont le premier abord est bourru, dont le regard s’anime dès que cet introverti sent que ses centres d’intérêt sont partagés. On gagne le respect d’un Istp, et sa confiance aussi si en plus on détient un savoir-faire. Il vaut mieux rester soi-même quand on les rencontre, car ils jugent sévèrement la duplicité. Voici quelques signes pour les repérer en société.

1 Les Istp’s sont des introvertis penseurs, mais physiques.

Les introvertis Istp’s sont repérables et remarquables dans toutes les disciplines qui requièrent de l’agilité mentale et de l’aisance physique. Ce sont des penseurs n’ayant pas peur de mettre leurs mains dans le cambouis, avec maestria. Ces introvertis sont des compétiteurs, et les femmes introverties Istp’s peuvent très bien se trouver sapeur- pompiers ou sportives de haut niveau.

2 Les Istp’s sont des génies manuels craignant la routine.

Ces introvertis peuvent se démotiver rapidement, car leur esprit hyperactif plein d’énergie exige une activité soutenue. Les habitudes font perdre la joie de vivre et la motivation des introvertis Istp’s, ces ours solitaires conservent un esprit pointu et alerte dont les quotidiens trop ritualisés démotivent leur capital énergétique.

3 Les Istp’s partagent des idées plutôt que des émotions.

On voit le visage de l’Istp mâle s’éclairer quand il reconnaît une fille de son niveau ou un complice doué. Ces introvertis purs jus n’ont pas de temps à consacrer aux politesses et autres échanges de mondanités, par contre, une belle conversation pointue avec un congénère, redonne foi en l’humanité à ces Istp’s souffrant parfois de leur atypie.

4 Les Istp expérimentent en permanence depuis toujours.

Lors de ma recherche pour cet article, le site des 16 personnalités explicite clairement que la précocité des Istp’s est manuelle et sensorielle, les goûts, les textures, mais pas uniquement… Ces introvertis ont certainement une vision peu traditionnelle de l’intimité. C’est très jeune que se manifeste le besoin de tenter toutes sortes d’expériences, y compris charnelles, en cela beaucoup d’autres penseurs plus « platoniques » sont très différents.

5 Les Istp’s s’appuient sur la logique et les faits.

On ne peut pas vendre des poudres de perlimpinpin et autres charlataneries, car ces introvertis sont des penseurs rationalistes. La matière et l’esprit se transforment en effet, mais sur une base solide et pragmatique. On peut lasser les introvertis Istp’s si on fait montre d’inconsistance intellectuelle. La rigueur presque rigide de leurs raisonnements ne fait pas l’unanimité, surtout chez les ‘feelers’.

6 L’indépendance des Istp’s est non négociable.

C’est un oiseau, l’introverti Istp. Un oiseau rare qu’on effraie d’un battement de cils, comme les autres penseurs, les relations conventionnelles les font fuir. On devrait toujours laisser le choix au Istp’s et les interroger sur leurs opinions sincèrement.

7 Trouver des solutions est leur seconde nature.

Analystes rapides, si on a dans son staff professionnel ou qu’on est un chanceux ayant dans son entourage un de ces ingénieux Istp’s, on est assuré de résoudre toute sorte de difficultés, mais il y a un domaine dans lequel les introvertis Istp’s ne savent pas faire : les sentiments. Laissons cela aux introvertis doués pour ces questions.

8 La personnalité des Istp’s est intimidante.

Il faut reconnaître que ces introvertis sourient peu et leur réserve n’est pas masquée par une couche de politesse feinte. Les introvertis Istp’s ne cherchent pas à complaire, en revanche quand on apprend à les comprendre, on sait que ce masque autoritaire ne reflète pas la réalité de ces cœurs d’artichaut.

9 Les Istp’s sont imprévisibles par nature.

Un Istp ne peut pas s’empêcher d’improviser. Le “free-jazz” et les prises de risques sont largement maîtrisés, quand on improvise avec autant de facilités, il est naturel de cultiver une personnalité plus qu’aventureuse.

10 Les Istp’s sont de grands séducteurs.

Comme on peut l’envisager facilement, ces introvertis sont de grands sensuels et cela ne passe pas inaperçu auprès d’une gent masculine ou féminine, trouvant chez l’Ispt un partenaire promettant des étreintes enflammées.

11 L’anxiété ne fait pas partie du tempérament des Istp’s.

Les introvertis Istp’s sont des penseurs appliquant leur activité mentale dans la matière, fort heureusement pour eux, ces introvertis souffrent peu d’anxiété au quotidien, mais cultivent un esprit calme et posé sans trop de difficultés. Cela fait certainement quelques jaloux.

12 Le métier des Istp’s prend une grande place dans leur vie.

L’épanouissement professionnel est une priorité chez les introvertis Istp’s, dont l’équilibre s’établit dans l’action. En s’accomplissant dans une activité demandant d’exploiter leurs douances, les introvertis Istp’s évitent les compensations dysfonctionnelles. Ils sont loyaux dans leurs accointances professionnelles.

13 Chacun son ombre.

Ces introvertis vivent mal la critique et trouvent peu d’autorité à ceux se la permettant. Ces penseurs agiles sont compliqués dans leurs relations sentimentales, fuyant l’attachement, les Istp’s peuvent rencontrer des problèmes d’instabilités affectives. Belliqueux au tempérament colérique, ils peuvent se montrer impulsifs et perdre des proches et leur en garder rancune longtemps. Contradicteurs nés, leur obstination et pessimisme, avec une pointe d’impulsivité associée à certaines prises de risques, sont des éléments dont les Istp’s doivent gérer les conséquences. Ces généralités sont des parcelles de vérités pour chaque introverti Istp.

TheIntrovertSinger

The Rare ISTP Female : PersonalityJunkie.com

http://theintrovertsinger.com/2020/01/03/pourquoi-est-il-important-que-les-introvertis-puissent-savoir-faire-la-difference-entre-sympathie-et-empathie/
العربية简体中文NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsРусскийEspañol
error: Content is protected !!