Faire Voyager Son Introversion đŸ•Šïž

À chaque introverti son voyage

Les Introvertis composent avec une nature rĂ©servĂ©e qui peut freiner leurs dĂ©sirs d’évasion et d’Ă©panouissement sans contraintes ni habitudes quotidiennes rassurantes. S’éloigner temporairement stimule le corps et l’esprit, et ainsi gĂ©nĂ©rer de possibles entraĂźneurs de changements. Peut-on voyager sans gĂącher son sĂ©jour Ă  regretter ses choix et Ă©tinceler plutĂŽt que qu’endurer ? Soit, et c’est relativement simple en anticipant un minimum, afin de se consacrer enfin des moments inoubliables, peu importe les circonstances. Explication.

S’évaluer et prĂ©voir

L’introversion se dĂ©termine par la rĂ©ponse aux stimulations, de ce fait entrainant une fatigue mentale et physique : les introvertis nĂ©cessitent de s’isoler rĂ©guliĂšrement afin de recouvrer une Ă©nergie psychique et physique passable. En effet, les introvertis se sentent frĂ©quemment comme le cheveu sur la soupe en matiĂšre de divertissements, alors que les extravertis demeurent les poissons les plus avantagĂ©s en leurs eaux agitĂ©es. Se retrouver en hotel-club est aujourd’hui tout Ă  fait frĂ©quent puisque pratique, ne requĂ©rant aucun effort en matiĂšre de repas, de transferts, d’offres d’excursions, etc. Cependant, demeurer soi-mĂȘme en ces circonstances est un pari incommode Ă  gagner. Toutefois, on peut tout Ă  fait en sortir grandi, si on a pris le temps d’investiguer le terrain avant de partir et, plus important, d’Ă©valuer distinctement la batterie personnelle dont on dispose, qui dĂ©termine ce que l’Introverti voyageur va pouvoir supporter sans s’y couper les ailes.

Les Introvertis trop empathiques (altruistes) pour imposer leur introversion ont intĂ©rĂȘt Ă  envisager d’éviter les sĂ©jours en groupe. Se mĂ©fier aussi des sĂ©jours communautaires en compagnie des proches, vĂ©ritablement Ă©puisant notamment envers les introvertis hypersensibles.

À Lire aussi : Rire Est Favorable Aux Introvertis En 10 Points

Les séjours all inclusive

Ordinaires en ces temps de globalisation, les voyages collectifs reprĂ©sentent une part de marchĂ© considĂ©rable pour les Tours OpĂ©rateurs : tout est conçu afin que soit favorisĂ© l’accĂšs Ă  ces voyages prĂ©Ă©tablis, calculĂ©s et organisĂ©s en fonction d’objectifs prĂ©cis facilitant l’accĂšs Ă  ces prestations aux voyageurs ciblĂ©s. Avantage certain : c’est commode et peu onĂ©reux. Revers de mĂ©daille : l’introversion nĂ©cessite de s’ajuster en permanence en fonction des paramĂštres de stimuli extrinsĂšques.

Selon une Ă©tude clinique menĂ©e par le psychologue Jonathan Cheek sur panel de tous Ăąges, on identifie 4 sous-types d’introversion :

Sociale : La préférence ira vers une socialisation en petit groupe.

PensĂ©e : À l’aise avec la socialisation, mais introspective.

Anxieuse : La recherche de la solitude calme l’anxiĂ©tĂ©.

Restrictive ou RĂ©servĂ©e : C’est la lenteur de la rĂ©flexion qui rĂ©sume le mieux la restriction. Passer Ă  l’action prend du temps.

Tous les introvertis se perçoivent au sein de ces quatre tendances, nĂ©anmoins une Ă©chelle quelle qu’elle soit est utile afin de s’y Ă©valuer Ă  des fins de comprĂ©hension interne et pas d’identification. L’échelle MBTI© est utile et nous y reviendrons, car ces outils sont efficaces et utiles afin de cerner au plus prĂšs ses prĂ©fĂ©rences et compĂ©tences. Ces instruments ne dĂ©terminent EN AUCUN CAS les attitudes, comportements et personnalitĂ©s individuelles, dĂ©terminĂ©s par nombre de complexitĂ©s inabordables Ă  prĂ©dire ou prĂ©voir. Prudence quant aux informations simplistes qui circulent sur l’internet.

Les tours organisés

Encore une fois, les introvertis immodĂ©rĂ©ment empathiques pour imposer leur introversion ont intĂ©rĂȘt Ă  ne pas voyager en groupe, cependant les clubs restent quelquefois envisageables. Les Introvertis sont mis au dĂ©fi sur ce point, ce type de voyage permettant de choisir un tour organisĂ©, dĂ©vouant du temps aux introvertis sociaux et restreints d’anticiper toutes sortes d’astuces concĂ©dant de ne pas se noyer au sein du groupe. Disposer de bonnes lunettes de soleil qui couvrent adroitement le regard, d’un casque d’isolement phonique ainsi que de la musique plaisante Ă  Ă©couter durant les transferts d’un site Ă  l’autre. Emporter des lectures passionnantes et enrichissantes : de quoi sĂ©journer quelques jours plaisamment dĂ©tendu, en solo ou Ă  deux.

L’atout des tours restent qu’ils concĂšdent aux introvertis cĂ©libataires de voyager seuls en compagnie. C’est une occasion d’apprendre Ă  poser des limites, cet apprentissage souvent douloureux que l’on Ă©lude, ou bien de se contraindre Ă  voyager afin de se dĂ©loger du ronron coutumier. Cheminer tous les ans au mĂȘme endroit ou pire ne jamais partir est usuel chez les introvertis. Les tours, certes collectifs, sont conçus dans l’objectif unique de visiter de nombreux sites en un temps bref. Laborieux, nĂ©anmoins indubitablement enrichissant. De belles rencontres en perspective pour les yeux de l’esprit d’une introversion pas dĂ©mesurĂ©ment anxieuse.

À Lire aussi : 16 RĂ©ponses : « Moi Aussi Avant J’étais Timide et Introverti »

Les hĂŽtel-clubs

Les Introvertis des quatre types s’y sentent convenablement bien : les anxieux nĂ©cessitent d’anticiper les embĂ»ches des clubs notamment ceux dont le fonctionnement analyse toute interaction, cependant, c’est rĂ©alisable. En s’efforçant de ne pas masquer son introversion et exceptionnellement, laisser irradier authentiquement sa personnalitĂ© rĂ©servĂ©e. Une bonne dose d’égoĂŻsme assumĂ©e et bien mĂ©ritĂ©e ainsi, on soupe et sommeille sans rĂ©flĂ©chir Ă  demain. Quel bonheur ! L’AnxiĂ©tĂ© ne fera plus parler d’elle en moins de deux. On cesse de se montrer affable puisque c’est inutile en ces circonstances. Opter visiblement pour une mine pessimiste et peu engageante les 24 premiĂšres heures et le sĂ©jour promet un repos bien mĂ©ritĂ©, particuliĂšrement libre de toutes les contraintes matĂ©rielles usuelles. Quant aux introvertis anxieux, il s’agit d’un choix luxueux mĂ©ritant de s’y attarder. Attention Ă  exiger une chambre loin du club en prĂ©textant une convalescence, bien-ĂȘtre assurĂ©.

En compagnie de proches

Signifie en premier de disposer de frontiĂšres mentales et physiques qu’il nĂ©cessite aux introvertis d’affuter : on profite de ces vacances quelquefois inĂ©vitables avec des familiers dont la promiscuitĂ© tracasse et conduit au surmenage. On ne peut pas afficher une figure sombre tout du jour ni d’entreprendre de s’isoler en persistance. En revanche, ce qui peut ĂȘtre envisagĂ©, c’est de s’imputer des tĂąches solitaires, Ă©chappatoires nĂ©cessaires au fonctionnement introverti. Les discrets qui se trouvent dans cette situation en vacances avec ou chez des intimes, ne disposent en rĂ©alitĂ© que de peu d’options.

Si des enfants sont prĂ©sents, c’est une aubaine : se couper en quatre pour eux, car les enfants sont plus simples Ă  gĂ©rer, et moins envahissants psychologiquement que les co-vacanciers adultes, frĂ©quemment pesants. Les conversations mondaines Ă©puisantes, Ă©pisodiquement agaçantes, sont Ă  fuir. Chaperonner les juniors en incarnant le rĂŽle de la nounou vacanciĂšre, c’est autant d’espace psychique isolĂ© dispensĂ©. Faire les courses, le mĂ©nage et formuler son Ă©puisement demeure une excellente stratĂ©gie afin de se retirer rĂ©guliĂšrement sans Ă©veiller les soupçons. En espĂ©rant qu’il existe une piĂšce ou un lieu oĂč s’isoler avec de bons bouchons d’oreilles, des livres, de la musique Ă  foison ou du travail (on est autorisĂ© Ă  simuler une maladie ou du travail en retard en cas de lĂ©gitime dĂ©fense). Les introvertis en vacances familiales ou amicales se reposeront en rentrant, fatalement. Les anxieux souffrent encore une fois : infiniment trop d’eau Ă  leur moulin que s’en est dĂ©solant.

À Lire aussi : Les Introvertis Sont-Ils Vraiment Lents ?

Les vacances en couple

Exemplaire : l’autre est un bouclier, autrement dit les couples se protĂšgent l’un l’autre, sur le prototype rĂ©Ă©quilibrant des vases communicants. Si les introvertis en paire sont convenablement alliĂ©s – ce qui est rarement le cas et j’en suis dĂ©solĂ©e – on peut approximativement se permettre absolument tout. Sans enfant, les voyages improvisĂ©s restent une perfection Ă  parcourir, embarquer sur un road trip sans rien prĂ©voir est extraordinaire pour les compagnons complices qui sont privilĂ©giĂ©s en cette circonstance, quel que soit le budget. Le temps et l’énergie sont gĂ©nĂ©rĂ©s par le couple demeurant une sĂ©curitĂ© envers ces rarissimes introvertis bienheureux en amour. Concernant les moins fortunĂ©s, les occupations du quotidien qui masquent les conflits ne sont plus prĂ©sents ainsi en compagnie du partenaire de vie pour seule compagnie, les dissensions sous-jacentes ressurgissent amĂšrement.

Les enfants sont adorables et dĂ©mesurĂ©ment choux si on leur admet de les considĂ©rer tels qu’ils sont sans projection : que les enfants d’introvertis se fĂ©licitent de leur parent introspectif. Qu’ils fassent ce qui les amuse, ils le mĂ©ritent bien. On les dĂ©leste des exigences usuelles, leur libertĂ© matĂ©rielle concĂšde la libertĂ© psychique des parents. Les petits nĂ©cessitent que l’on leur lĂąche un peu de lest, c’est l’occasion ou jamais de se dĂ©tendre authentiquement. On leur autorise de ce fait d’apprendre Ă  se dĂ©brouiller un peu, en autonomie surveillĂ©e
 sans contrĂŽler. Âpre envers les introvertis compulsifs, cependant tout Ă  fait praticable Ă©galement. Les road trips en camping-car sont enchanteurs pour les introvertis parents (ou non), Ă  l’instar des tortues, maison au dos, tout le monde vit au rythme des paysages et des pauses exploratrices, au jour le jour, pelotonnĂ©s dans son mini chez-soi.

Explorer en solo

Une libĂ©ration que les introvertis nĂ©cessiteraient d’expĂ©rimenter avant ou aprĂšs le couple. Et pourquoi pas pendant ? Les introvertis qui sont coutumiers des aventures solitaires Ă©prouvent ce regain de libertĂ© salutaire, cette exaltation saine entrebĂąillant la dĂ©couverte de soi. Partir en sĂ©jour seul, en club, en tour organisĂ© au bout du monde ou au nord de la France, peu importe : cela demeure une libĂ©ration, du repos et une retraite solitaire amplement gagnĂ©e. On surĂ©value abondamment le couple, l’amitiĂ©, la famille. On surestime excessivement les relations sociales et affectives par consĂ©quent, les introvertis savent bien qu’ils souffrent frĂ©quemment d’incomprĂ©hension et qu’ils sont gĂ©nĂ©ralement contraints de se suradapter Ă  leur entourage.

À Lire aussi : Peut-On Être Acteur et Introverti ?

Les Introverties anxieuses et restreintes bĂ©nĂ©ficient grandement Ă  s’aventurer en solo, mĂȘme pour un court sĂ©jour n’importe oĂč. Les introverties sociales et pensĂ©es disposent de l’opportunitĂ© d’apprendre Ă  apprĂ©cier une retraite vĂ©ritable. Il demeure une diffĂ©rence incessante entre se sentir seule et le choix de la solitude. MĂȘme subie, le risque solitaire demeure une responsabilitĂ© permettant de se dĂ©couvrir sans personne d’autre pour s’interprĂ©ter. Les hommes introvertis le pratiquent dĂ©jĂ  incontestablement plus volontiers puisque l’on remarque des freins liĂ©s Ă  la sĂ©curitĂ© moins bridant chez ces messieurs ainsi, les profils anxieux et restreints y gagneront en indĂ©pendance en se contraignant Ă  la pĂ©ripĂ©tie solitaire. Nous disposons de ressources internes qui mĂ©ritent d’ĂȘtre reconnues… et si barouder solo n’était qu’un symbole illustrant une odyssĂ©e vers soi ?

TheIntrovert🩅Singer

Photo : nappy, Vlada KarpovichChanaka Madushan Sugathadasa,

Ű§Ù„ŰčŰ±ŰšÙŠŰ©çź€äœ“äž­æ–‡NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguĂȘsРуссĐșĐžĐčEspañol