10 Tips : Introverti Anxieux 🍎 Rendez-vous Amoureux

Voici quelques astuces glanĂ©es de-ci de-lĂ  afin de faciliter les amours des introvertis souffrant d’anxiĂ©tĂ© (pas sociale, entendons-nous)

L’anxiĂ©tĂ© sociale est quelquefois assimilĂ©e Ă  tort Ă  l’introversion, Ă  l’instar de la timiditĂ©. Nous faisons la distinction entre l’anxiĂ©tĂ© dont il est question chez les divergents en tempĂ©rament qui n’ont pour leur part pas fatalement d’inquiĂ©tude concernant leur image et d’autres prĂ©occupations hors constitution introspective. Car malheureusement, trop d’introvertis ont eu Ă  subir des Ă©preuves ayant entraĂźnĂ© une anxiĂ©tĂ© chronique. FacĂ©ties !

Introversion et anxiété = une association machinale

Les introvertis qui en souffrent savent qu’il s’agit d’une sĂ©quelle Ă  laquelle ils ont dĂ» s’habituer, selon les histoires individuelles de chacun. Certains sont anxieux parce que (la) leur nature les a conçus ainsi. D’autres en revanche ont eu Ă  dĂ©passer des achoppements et sont donc conditionnĂ©s par une anxiĂ©tĂ© permanente qu’ils gĂšrent presque inconsciemment. D’autres discrets sont aussi touchĂ©s par les interactions sociales dont ils maĂźtrisent les codes approximativement et doivent s’attacher Ă  la crainte de commettre des impairs – que l’on ne s’est pas gĂȘnĂ© de reprendre parfois publiquement – situation qui fait anticiper avec angoisse ce type d’épisode dĂ©sagrĂ©able (toutefois pas comme les anxieux sociaux qui demeurent hĂŽtes d’une condition Ă  part entiĂšre, proche de la timiditĂ©).

Des anxiétés plurielles selon les individus

L’anxiĂ©tĂ© est normale, voire banale chez les mammifĂšres, les primates et de ce fait chez l’humain. On dĂ©finit l’anxiĂ©tĂ© comme un trouble psychique mĂȘlant incertitude et crainte d’un danger invisible nĂ©anmoins imminent. Tout le monde vit des Ă©pisodes anxieux, sans exception, toutefois, c’est l’intensitĂ© et la frĂ©quence de ces manifestations qui rendent cette condition courante plus ou moins invalidante. Les chiffres concernant l’anxiĂ©tĂ© sont alarmants (21% des adultes selon l’Inserm rencontrant un Ă©pisode anxieux au cours de la vie), c’est un problĂšme de santĂ© publique puisque tous les individus sont concernĂ©s directement ou indirectement potentiellement.

Des introvertis au systÚme nerveux parasympathique bousculés

Une prĂ©fĂ©rence aujourd’hui connue des lecteurs du site theintrovertsinger.com qui ont assimilĂ© les spĂ©cificitĂ©s factuelles de l’introversion ainsi que la comprĂ©hension de leurs divergences nombreuses. Le systĂšme nerveux d’un anxieux se dĂ©fend contre une catastrophe anxiogĂšne, une rĂ©ponse en fight, flight, freeze and fawn qui laisse peu de rĂ©pit aux esprits vifs que les introvertis doivent administrer, alourdis par cette contrainte supplĂ©mentaire.

⚠ Poser des limites lors du rendez-vous amoureux

On ne peut pas s’empĂȘcher de vivre parce que l’on est de tempĂ©rament anxieux et introverti de surcroĂźt. N’importe quel ‘Performer’ admet sans peine supporter une peur envahissante avant d’exĂ©cuter leur meilleure performance. Cet aspect est frĂ©quemment ignorĂ© : l’anxiĂ©tĂ© est un signe de conscience Ă©levĂ©e et le marqueur d’un perfectionnisme qui peut ĂȘtre sain s’il est davantage portĂ© sur une auto-compĂ©tition, sans comparaison exogĂšne. Lors d’une rencontre affective, l’une des clĂ©s rĂ©side dans la certitude de ce que l’on ne souhaite pas ou plus expĂ©rimenter, de ce fait on se trouve dĂ©lestĂ© des imprĂ©vus particuliĂšrement anxiogĂšnes. Il suffit de se promettre de ne pas dĂ©passer ces frontiĂšres, ces drapeaux rouges que l’on dĂ©cide en introverti averti de ne pas laisser succomber, sous aucun prĂ©texte, y compris si la tentation est grande de s’abandonner Ă  une exception. La confiance en son jugement et par consĂ©quent en soi et ses capacitĂ©s de discernement font amplement la diffĂ©rence lors d’un flou relationnel. Des bornes bien posĂ©es libĂšrent de cette anxiĂ©tĂ© rĂ©siduelle que les introvertis usagers connaissent trop bien.

À Lire Aussi : 20 Signes : Introverti et Vraiment Heureux

10 bons tuyaux destinés aux introvertis anxieux en goguette amoureuse

1 Transparence : l’introverti devrait prĂ©venir le prĂ©tendant

Si l’introverti n’assume et n’accepte pas ses petites aspĂ©ritĂ©s, il ne faut compter sur les autres pour le faire Ă  sa place, mĂȘme si cela peut arriver contrairement Ă  ce que l’on fait courir comme rumeur Ă  ce sujet. IdĂ©alement, ĂȘtre parfaitement clair vis-Ă -vis de soi avantage de se libĂ©rer d’un masque qui majore l’anxiĂ©tĂ© Ă  un point que les introvertis ne mesurent quelquefois qu’aprĂšs de nombreuses dĂ©confitures existentielles. Évitables, en laissant simplement sa nature s’exprimer librement, sans honte ni entraves.

À Lire Aussi : Introvertis : Et Si l’AnxiĂ©tĂ© Était Une QualitĂ© ?

2 RĂ©silience : on embrasse sa honte d’ĂȘtre introverti et anxieux

L’anxiĂ©tĂ© pourrait ĂȘtre un ‘don rĂ©silient’, et je sais qu’en Ă©crivant ces mots, j’aventure de froisser quelques Ăąmes peu ouvertes Ă  une lecture non biaisĂ©e des conditions mentales. Dans un article lisible ci-dessus, l’anxiĂ©tĂ© n’est plus connotĂ©e mĂ©diocrement, mais mise en perspective distinctement. Un introverti anxieux est porteur de ressources infinies qu’il galvaude en s’envisageant dĂ©faillant. L’anxiĂ©tĂ© permet de dĂ©passer des limites que seuls les vrais introvertis anxieux connaissent, y compris dans les activitĂ©s les plus extrĂȘmes. On se dĂ©leste d’une honte inutile, c’est une imposture que d’assimiler l’anxiĂ©tĂ© (canalisĂ©e) Ă  une faiblesse. Il en est de mĂȘme pour l’introversion.

3 Anticonformisme : on ne positive surtout pas

À l’opposĂ© de ce que propose la littĂ©rature, Ă©viter son anxiĂ©tĂ© ne retranche rien, au contraire, c’est un levier augmentant la crainte de se sentir dĂ©possĂ©dĂ© en compagnie d’un individu ou d’une situation imprĂ©dictible. Si on ne mĂ©nage pas d’attente, on perd le goĂ»t d’expĂ©rimenter puisque l’on escompte rien. Si on s’attend Ă  une moyenne acceptable, on risque en effet de vivre une expĂ©rience dĂ©passant ce que l’on avait imaginĂ© et encore une fois, le pessimisme ou l’hyper rĂ©alisme est salvateur, surtout l’on est introverti et anxieux. Une excentricitĂ© spĂ©cifiquement introvertie que l’on peut aussi exprimer dans sa mise, son apparence et sa crĂ©ativitĂ©. À expĂ©rimenter sans restriction !

4 Pragmatism-Tip1 : on en parle avec son médecin traitant

ÉvoquĂ© dans cet article ci-dessous concernant les introvertis qui prĂ©parent des exhibitions de leurs aptitudes en public, il existe nĂ©anmoins une petite liste de facilitateurs chimiques (puisque notre cerveau est chimiquement complexe) et bien commodes en cas de panique – notamment si on n’a pas Ă©prouvĂ© de rendez-vous galant depuis un certain temps, c’est courant chez les introvertis. Le BĂȘta-bloquant est gĂ©nial et la mĂ©latonine aussi, on ne prend rien sans consulter son gĂ©nĂ©raliste ou mieux, un mĂ©decin psychiatre en compagnie duquel on peut faire le tri dans ses problĂšmes en les confiant Ă  un professionnel la santĂ© mentale, comme on le ferait pour une vilaine lĂ©sion. Les psychiatres sont remboursĂ©s par la SĂ©curitĂ© Sociale, ils sont souvent bienveillants vis-Ă -vis des divergences cognitives si on prend soin de sĂ©lectionner un praticien compĂ©tent.

À Lire Aussi : Introvertis : La Performance En Public

5  SurrĂ©alisme : on partage une activitĂ© insolite

Une liste est disponible ici, facile Ă  mettre en place et plus simple qu’un vulgaire rendez-vous au cafĂ© du commerce ou Ă  ‘la pizzeria trattoria reloue’, autant en profiter pour vivre une expĂ©rience en commun, accordant ainsi d’en savoir un peu plus sur l’élu de son esprit, afin de l’observer interagir avant de lui livrer une part de soi un peu plus intime. On aime la nature ou la peinture ? Eh bien il suffit de dĂ©nicher un lieu convivial oĂč s’adonner Ă  une activitĂ© en presque-amoureux, que le banc de sable bientĂŽt immergĂ© viendra possiblement mĂ©tamorphoser en Ăźlot paradisiaque.

6 Anticipation-Tip2 : on sélectionne soigneusement son partenaire

Cela pourrait sembler Ă©vident, pourtant un introverti qui connaĂźt une disette affective saharienne Ă©prouve la tentation de se lancer dans une histoire pour y recouvrer la fonction amoureuse que l’on perd petit Ă  petit, Ă  force de ne pas l’exercer. Un langage que l’on oublie si on ne prend pas garde qu’il existe et qu’il faut Ă  l’instar d’un muscle, travailler, au risque d’en perdre tout simplement le goĂ»t et l’appĂ©tence. Un partenaire ne devrait jamais ĂŽ grand jamais ĂȘtre remarquĂ© envers ses atours. En aucun cas. Ni la position sociale ni l’apparence savent servir de prĂ©textes aux malheurs. Un introverti averti en vaut moult.

Si on sent le moindre malaise – en dehors d’un trouble saisissant – on renonce sans regret, en appliquant le conseil n°10. On devrait avoir envie de rire avec l’autre et se sentir honorĂ© comme l’on est sans se sentir infĂ©riorisĂ©, c’est indispensable.

7 MaĂźtrise1 : crĂ©er un menu des discussions

Comme Ă  la brasserie ! Des conversations que l’on offre de sĂ©lectionner Ă  deux lors de la mise en application du premier conseil suggĂ©rant de faire son ‘coming out anxieux’. Cela libĂšre de l’espace disque et peut tout Ă  fait permettre de savoir Ă  qui on a vraiment Ă  faire. Encore une fois, si on se sent invalidĂ©, il vaut mieux Ă©viter un Ă©chec inutile afin de garder de la rĂ©serve pour un individu franchement dĂ©sirable. Oui, on dĂ©termine ensemble ce que l’on souhaite faire partager durant ce moment d’échange, cela promet une belle conversation non improvisĂ©e, pleine d’étonnements, contrairement Ă  ce que « des moins bien lotis » intellectuellement prĂ©tendent. On prĂ©pare ses arguments et quelques recherches Ă  propos de ses centres d’intĂ©rĂȘts et on s’admire mutuellement. Une belle maniĂšre de sceller un lien dĂ©licat.

8 MaĂźtrise : fixer un horaire, s’y tenir coĂ»te que coĂ»te

On notifie Ă  ‘son autre’ d’un soir que l’on s’octroie la permission de 23:00, pas davantage. S’il s’agit d’un goĂ»ter, on l’achĂšve au coucher du soleil sans dĂ©passer une limite fixĂ©e et rigide. L’anxiĂ©tĂ© se dĂ©lite quand on lui donne ce dont elle a besoin. L’introverti anxieux souhaite vivre des prĂ©dictibilitĂ©s adoucissantes, des contrĂŽles qui laissent Ă  l’esprit l’espace nĂ©cessaire Ă  l’accomplissement d’une tĂąche agrĂ©able : la rencontre. DĂ©couvrir un autre, pas forcĂ©ment double et accueillir l’altĂ©ritĂ©, une autre richesse, inestimable celle-ci.

9 Catastropher : envisager le pire, ainsi s’en affranchir

Et si cette personne a dĂ©jĂ  quelqu’un, et si elle ment
 Et si cette personne m’ennuie ? Et si je tombe sur un individu manipulateur ? Il suffit de ne pas envisager un synopsis enrichi pour que le pire se trouve tout Ă  coup plus attrayant. Une figure pas si stylistique si l’on dĂ©cide que finalement cela ne peut pas ĂȘtre ‘si pire’ – une expression que mon petit garçon employait dans la trĂšs petite enfance, de sa petite voix pleine de sagesse. Il me rappelait que rien n’est aussi extravagant que l’imagination et qu’elle n’est encore une fois Ă  l’instar de l’anxiĂ©tĂ©, qu’un rappel que l’on devrait employer sa crĂ©ativitĂ© autrement. Un thĂ©rapeute sur l’internet proposait cette astuce Ă  ses patients : envisager le pire des pis des scĂ©narios pour comprendre que tout est surmontable. Il apparaĂźt que le cerveau ne fait pas la diffĂ©rence entre peur et excitation, et encore moins entre imaginaire et rĂ©alitĂ©. C’est la raison pour laquelle les humains se distraient en compagnie de thrillers, sur des manĂšges diaboliques, nourris d’histoires de fantĂŽmes et d’ovnis effroyables, đŸ”Ș brrr…

10 Refuser : modifier ou annuler, y compris Ă  la derniĂšre minute

Sans culpabilitĂ©, Ă  laquelle il faut prĂȘter une attention toute particuliĂšre en dĂ©but de rencontre, car c’est le premier ressort des interactions sous emprise que l’on ne peut dĂ©cemment plus Ă©luder d’un revers de manchette. Un introverti sait qu’il peut changer d’avis et que cela lui arrive souvent, influencĂ© par des penchants insufflĂ©s par d’autres et des constructions sociales qui font commettre des impairs Ă©vitables, ces pertes de temps et de naĂŻvetĂ© que l’on pourrait employer ailleurs, utilement. Si on se sent piĂ©gĂ© lors d’un rendez-vous galant, et cela se produit extraordinairement frĂ©quemment, on ne se laisse pas happer par les empressements d’une personne dont on ne sait finalement que peu de choses. On peut reporter ; afin de tester l’autre, observer ses rĂ©actions et pas les façades, davantage ce que l’on ressent Ă  l’idĂ©e de ne pas ĂȘtre en acquiescement avec l’autre. On devrait toujours avoir la possibilitĂ© d’un dĂ©saccord sans crainte. Dans le cas contraire, on ne reporte pas. On annule. IrrĂ©vocablement. Sans motif ni regret.

TheIntrovertSinger🐍

Understanding Fight, Flight, Freeze and the Fawn Response : Psychologytoday.com

Troubles anxieux – Quand l’anxiĂ©tĂ© devient pathologique : inserm.fr

Photo de cottonbro

Photo de Gary Barnes

Photo de Ralph W. lambrecht

Ű§Ù„ŰčŰ±ŰšÙŠŰ©çź€äœ“äž­æ–‡NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguĂȘsРуссĐșĐžĐčEspañol