Qui Sont les Introvertis Transgresseurs ?

Une petite liste pour s’amuser entre introvertis avertis.

Le monde introverti fonctionne à l’opposé des attentes sociales, dont la norme fixée par les autorités légales de la socialisation obligatoire, sanctionne lourdement toute velléité de différenciation, punition dont le Code de la Pénibilité Sociale parut chez Dalloz, deux mille ans auparavant, prévoit des aménagements précis pour les contrevenants. Les peines encourues pour les introvertis sont très lourdes et très systématiques, gare aux introvertis qui se marginalisent en s’acceptant comme ils sont, qui souhaitent rester eux-mêmes, au risque de se voir convoqués devant une cour sociale, qui achèvera de rendre dociles, les associations d’introvertis malfaiteurs.

Le code social prévoit pour les introvertis des tutoriels de dressage gratuits et des thérapies disponibles dans des dispensaires, pour que les introvertis se soumettent à la loi extravertie. Les extravertis peuvent apprendre à mentir dans des ateliers d’habiletés sociales, afin d’acquérir des capacités en hypocrisie, capacités accessibles aujourd’hui sans examen de passage, on devient hypocrite en une année universitaire, en cours du soir, que les extravertis responsables des contenus, proposent bénévolement. Ces passionnés du mensonge social, offrent des week-ends entiers d’entraînement à la duplicité, aux ragots et à la promiscuité, afin de passer maîtres dans l’art de la conversation inutile et des relations superficielles, dont le Code Social instauré par nos élites, vérifient que leurs administrés sont obéissants à la loi de l’entremêlement, le port du masque est obligatoire sous peine de condamnation immédiate.

Les introvertis rebelles au banc des accusés, qui ne courbent pas l’échine, se verront montrés du doigt, et si par malheur leur vocabulaire ne se simplifie pas, inversement proportionnellement, à l’augmentation de leurs listes de contacts, on leur supprimera leurs places dans la société et leurs moyens de subsistance. Les introvertis qui continuent à se lever contre les exigences du Code Social, seront privés d’identité et leurs familles n’auront plus le droit d’entrer en contact avec ce criminel (in) sensible. Toute personne qui tente de tisser des liens avec les réfractaires introvertis, sera lourdement punie.

C’est à peine exagéré, mais c’est une conversation avec une introvertie qui m’a fait décrire la vie des introvertis, les vrais, ceux du haut de la courbe, et qui se sentent agressés par les demandes de justifications de l’entourage. Cette introvertie était drôle, brillante, belle comme le jour, mais n’avait pas identifié son introversion, elle ne rendait pas tout à fait compte que ce qui lui était reproché ce jour-là, était, en effet, son introversion, car nous étions dans une situation particulière. Les introvertis qui ne s’identifient pas, pensent que les attaques du Code Social sont personnelles. Le Code Social, dictature extravertie, pénalise sévèrement les contrevenants, qui ignorent l’être. À l’ère numérique, on se demande si quelques introvertis ne devraient pas commencer à en informer les autres, afin qu’ils se taillent un beau masque qui leur convient.

J’ai trouvé le mien, mon scaphandre préféré, en regardant des séries et des films, en imitant certaines des meilleures alliées du Code Social, leurs égéries éduquent les petits introvertis. Avec gratitude, j’ai pris l’habitude de répéter leurs phrases, apprises par cœur, avec des années d’apprentissage, d’autant que pour certains d’entre nous appartenant à la neurodiversité, ces apprentissages sont un peu comme des hémorroïdes ou une rage de dent, en termes d’indice de pénibilité.

Le Code Social, article 1 alinéa 1 : Le samedi soir tu sortiras

Il y en a des milliers comme ça, des vacances en groupe au dîner de cons, des beuveries pas classe à la drague reloue, des amis faux-culs aux collègues piégés, inutiles de toutes les faire, il y en a pour des lignes et des lignes. Nous, nous avons notre code à nous, celui de la liberté, et de l’humour, celui des dissidents séditieux, récalcitrants notoires, ces rétifs insoumis, promis aux feux de l’enfer sur la terre, mais on peut rire de tout. On ne va pas se gêner. Les insurgés introvertis qui se comportent comme suit, seront châtiés et leurs pénitences ? Ad vitam æternam :

Infraction n° 1 : Inhospitaliers

Les introvertis indisciplinés sont peu hospitaliers, il leur arrive fréquemment de ne pas répondre à la porte, et de se cacher dans la salle de bains, quand on ose y sonner. Ces personnes hautement dangereuses devraient faire l’objet d’un signalement et subir l’opprobre de tous.

Infraction n° 2 : Circonspects

Les introvertis réservés sont des criminels dangereux, qui cultivent le secret, leurs regards effrayés au contact des extravertis, cancer de nos sociétés post-modernes, qui refusent d’étaler leurs vies sur internet et portent des vêtements qui couvrent l’intégralité de leurs corps, avec port d’oreillettes et de lunettes démesurées. Ces êtres trop polis et trop courtois sont des maquisards déguisés, qui cherchent à détourner les extravertis concupiscents, peu frileux et si généreux.

Infraction n° 3 : Indisposés

Les introvertis, incommodés par l’indécence, sont condamnés à vivre en relation étroite avec des extravertis. Les introvertis contestataires qui persistent à inventer des prétextes pour se soulager, en restant cachés chez eux, seront fichés, leur photographie communiquée à leurs voisinages et lieux de fréquentations habituels, afin que ces révolutionnaires introvertis se réforment profondément.

Infraction n° 4 : Insubordonnés

Pas relatifs du tout, dont le comportement inadmissible concernant les lois des télécommunications, dont ces introvertis frondeurs rejettent l’utilisation, refusant obstinément à répondre aux messages SMS, et dont les notes de téléphone font couler les profits des compagnies cotées en bourse. Ces hors-la-loi, ces révoltés qui regardent leurs téléphones au lieu d’en faire l’usage quotidien obligatoire, ces mutins seront lourdement sanctionnés, condamnés à l’isolement.

Infraction n° 5 : Dissipés

Dans le sens de s’évanouir dans la pénombre, rasant les murs, les opposants introvertis qui se comportent ainsi lors des fêtes et réjouissances annuelles obligatoires, encourent les peines les plus sévères. Ces introvertis qui osent esquiver leurs devoirs solennels des réunions et rituels de célébrations imposés, ne trouveront aucune clémence ni repos.

Infraction n° 6 : Conjurés

Les introvertis réfractaires qui changent d’itinéraire pour éviter une interaction, qui osent se cacher au rayon biologique diététique pour fuir le voisin graveleux, qui osent entretenir des relations intimes avec leurs chats, qui utilisent une panoplie digne d’un détective privé des années trente pour se dissimuler dans la rue, ces introvertis irrévérencieux, ces Ostrogoths grincheux, déshonorent l’humanité tout entière par leur rudesse triviale.

Infraction n° 7 : licencieux

Ces introvertis effrontés qui, dans une complétude provocatrice, se suffisent à eux-mêmes, qui entretiennent de longues conversations avec soi, alors que le peuple digne du Code Social se plie à leurs droits et devoirs d’entretenir des platitudes quotidiennement, ces sans-gênes inéduqués, dont la gaucherie heurte les âmes (in) sensibilisées extraverties, ces odieux malappris, osant rire seuls, sans public et s’amuser de riens qui font leurs tout.

TheIntrovertSinger

العربية简体中文NederlandsEnglishFrançaisDeutschItalianoPortuguêsРусскийEspañol
error: Content is protected !!