L’Introverti Invisible En 20 Points : 🩾 ou đŸŒȘ ?

Les introvertis invisibles : victimes ou bien superhĂ©ros ?

On attribue trop souvent l’invisibilitĂ© Ă  une fatalitĂ© liĂ©e Ă  une enfance manquĂ©e, pourtant combien d’entre les discrets ont-ils fantasmĂ© sur une vie de passe-muraille, ou bien de mutant capable de disparaĂźtre ? Et si nous transformions un achoppement en aubaine ? DĂ©couverte.

L’invisibilitĂ© sociale, affective, professionnelle et familiale

Un introverti, du fait de son agencement chimique, emploie un circuit motivationnel tellement antagoniste, amenant Ă  choisir le retrait, ne serait-ce que par respect de sa nature profonde.

Un introverti abandonnĂ© durant l’enfance au sein d’une famille toxique, est encore une fois doublement sanctionnĂ©.

Si en plus, il n’a pas rencontrĂ© de professeur, d’auteur ou de tiers invalidant son expĂ©rience familiale, la programmation continue une Ɠuvre sombre, que contrer exige une dĂ©marche thĂ©rapeutique.

Meilleur élÚve ou cancre, plaire ou déplaire = auto-rejet

Dans les deux cas, que l’on ait Ă©tĂ© programmĂ© Ă  vivre sous les projecteurs ou non, ultra rĂ©affirmĂ© ou pas, par un noyau familial dĂ©sĂ©quilibrĂ©, l’invisibilitĂ© demeure, et invite Ă  compenser.

Or, un introverti contraignant sa nature, trop en retrait ou au contraire, jouant le rĂŽle asphyxiant du sur-confiant, n’agit en rĂ©alitĂ© que dans le sens d’une prophĂ©tie rĂ©ductrice.

Une Ă©tude rĂ©vĂšle que l’invisibilitĂ© soulage certains troubles

Le Le neuroscientifique, Dr Guterstam, dont l’article publiĂ© par l’incontournable revue Ă  comitĂ© de lecture, Science, indique que le pouvoir d’invisibilitĂ© permet de soigner des troubles tels que l’anxiĂ©tĂ© notamment sociale, sur les patients du panel qui ont expĂ©rimentĂ© de se voir disparaĂźtre volontairement, en crĂ©ant l’illusion du corps devenu invisible.

L’invisibilitĂ© est un pouvoir et une thĂ©rapie, la capacitĂ© de se fondre, de passer totalement inaperçu n’est cohĂ©rente que si l’on situe sa valeur hors de portĂ©e de jugement, et que l’on a dĂ©passĂ© l’étape du reflet, en embrassant ce dernier.

Se sentir invisible indique que l’on n’a pas trouvĂ© sa place

Impuissant, l’introverti invisible ignore ses Ă©motions, bloquant de ce fait la douleur d’une rĂ©alitĂ© pas encore acceptable. On n’exprime pas ses attentes ni ses limites, et encore moins ses aspirations rĂ©elles.

Puisque le narratif que l’on a adoptĂ©, est une histoire projetĂ©e, un scĂ©nario atavique, conditionnant Ă  des schĂ©mas en boucle.

Être invisible, cependant, accorde de nombreux avantages, voire de pouvoir.

Si l’on se sent invisible et que l’on ne ressent pas la griserie que confĂšre le fantasme d’exister hors matiĂšre, il se peut que l’on ait tout simplement pas pris le temps de se dĂ©finir et de s’accorder le droit de dĂ©sobĂ©ir Ă  un programme archaĂŻque, un greffon que l’on rejette. Une opportunitĂ©.

À Lire : Le Bonheur des Introvertis En 11 Questions

L’introverti a soutenu ces 20 Ă©preuves s’il se sent invisible

1 Mal aimé

Conditionnellement. L’amour conditionnel formate, prĂ©maturĂ©ment, cette absence d’affection dĂ©sintĂ©ressĂ©e laisse peu de choix Ă  l’introverti :

S’aligner sur un mensonge ou bien s’en dĂ©faire.

2 Mal respecté

Des besoins ignorĂ©s, des premiers soignants s’arrogeant de franchir toutes limites, dont les besoins sont passĂ©s avant ceux du discret invisible. Rendre les comptes, inventorier tout ce dont on a manquĂ©, afin de se choisir en toutes circonstances :

ConnaĂźtre ses attentes et les imposer.

3 Mal inclus

Le rejet et l’abandon sont les premiĂšres expressions aisĂ©ment identifiables par un introverti qui se sent invisible.

DĂ©couvrir sa place, en prenant l’espace qui incombe Ă  chacun, puisque le discret abandonne l’unique parcelle qui lui revient.

4 Mal validé

Que cela soit dans des circonstances culturelles, c’est fort couramment le cas, ou bien au sein d’un entourage dĂ©daignant, le discret doute, contraint.

L’auto validation exige le courage de rejeter Ă  son tour l’hĂ©ritage altĂ©rĂ© reçu en legs. Et de rĂ©Ă©crire son histoire.

5 Mal investi

DĂ©sinvesti totalement, comme l’exclusion que l’introverti ressuscite Ă  chaque interaction, indiquant qu’il revit simplement un narratif familier.

Un auto-rejet indique que l’on a Ă©tĂ© exclu, et que l’on a incarnĂ© ce rĂŽle au sein d’une constellation malade.

Un introverti invisible trouve sa lumiĂšre contenue, en anĂ©antissant un lampadaire assimilĂ© Ă  l’étoile du SystĂšme solaire.

6 Mal entouré

Si le discret l’a constamment Ă©tĂ© depuis sa naissance – et cela n’est pas une exception tristement – la solitude chronique et l’invisibilitĂ© isolante n’est pas un Ă©tat naturel. Malheureusement cela n’est qu’une rĂ©sonance impropre, une rĂ©miniscence sans rapport avec le rĂ©el.

Un introverti qui ne se sent pas accepté, et qui escompte une déception, prophétise son passé.

L’avenir se construit brique par brique, sans se retourner.

7 Mal accepté

Si l’introverti invisible a mis ses rĂȘves au placard, la probabilitĂ© pour qu’ils aient Ă©tĂ© invalidĂ©s par des tiers est Ă©levĂ©e. Une personnalitĂ©, Ă  l’instar d’un arbre fruitier, exige :

Une terre arable et de l’eau : planter, s’enraciner, croĂźtre, et donner des fruits. Si l’on reconnaĂźt un arbre Ă  ses fruits, on identifie l’introverti invisible Ă  ses rĂ©coltes nĂ©gligeables.

Un possible irréalisé.

8 Mal assuré

PoussĂ© trop vite, ou pas uniformĂ©ment : le discret invisible n’a pas disposĂ© de l’espace nĂ©cessaire Ă  la construction d’une base solide, rĂ©sistante.

Tomber de bicyclette fait partie de l’apprentissage. Il n’est jamais trop tard pour se remettre le pied Ă  l’étrier.

Avec la certitude d’avancer vers soi.

9 Mal nourri

N’avoir Ă©tĂ© reconnu pour ce que l’on accomplit, malheureusement pas pour soi. Un venin toxique que l’on a ingĂ©rĂ©, malgrĂ© soi. Une erreur convenant Ă  d’autres, que l’on invalide en se nourrissant en actes de rĂ©bellion intime.

Il suffit de faire l’opposĂ© de que fut attendu. In ou Visible, peu importe.

On est un héros.

À Lire : 11 Signes Qu’Un Introverti Est En Colùre Contre Vous

10 Mal reçu

Un accueil sans personnification, sans individuation. Une table dĂ©garnie, des hĂŽtes occupĂ©s Ă  leurs affaires, dont l’introverti a pris les responsabilitĂ©s en dĂ©bit.

Le compte est bon, rendre leurs dettes à leurs destinataires, et l’invisible trop discret devient riche.

L’abondance indispensable. Soi.

11 Mal soigné

Les nĂ©gligences sont autant physiques qu’émotionnelles : un enfant est une prioritĂ©, dont le mĂ©pris ordinaire mĂšne aux accidents, au chaos interne, matĂ©rialisĂ©.

Un introverti invisible n’incarne pas encore le superhĂ©ros passe-muraille tant attendu, avant d’avoir fixĂ© de se prescrire une cure de dĂ©saccoutumance.

Invalider son histoire demande du temps.

12 Mal évalué

On prend un rĂŽle attribuĂ© artificiellement par d’autres arbitraires jouĂ©s inconsciemment. Un discret invisible doit ressusciter l’Ɠuf, sauter des Ă©tapes, et Ă©clore Ă  ses yeux.

Sans public, déployer ses ailes de cygne, quitter les canards, remonter la pente abrupte des fùcheux embranchements, se remettre son wagon sur le bon rail.

Et siffloter Ă  tous les vents.

13 Mal orienté

Un expert-comptable rĂȘvant de cuire du pain. Une ouvriĂšre agricole qui fantasme sur une thĂšse en astrophysique. Un musicien virtuose dĂ©testant son instrument, une banquiĂšre qui se projette maraĂźchĂšre dans le Vercors.

Un introverti invisible est sur un chemin, que quitter demande de dĂ©passer la dĂ©pression souriante d’une vie mal achevĂ©e.

14 Mal catalogué

EstampillĂ© bon Ă©lĂšve, ignare, incompĂ©tent, drĂŽle ou encore ingĂ©rable : des Ă©tiquettes qu’il faut dĂ©coudre de son petit uniforme devenu Ă©triquĂ©.

Le discret invisible colle Ă  une image dĂ©sincarnant l’essence, vĂȘtu d’un costume appartenant Ă  d’autres, entravĂ©. Et coupable.

La vie apparaĂźt lorsqu’on rĂ©alise que l’on n’en dispose que d’une.

15 Maltraité

Les nĂ©gligences sont innombrables : des dĂ©laissements de premiers soignants dĂ©sĂ©quilibrĂ©s, dĂ©faillants, ou encore dĂ©pressifs. Autant d’indications ouvrant Ă  l’introverti invisible une perspective.

En effet, une fois que l’on est capable de redistribuer les cartes, que l’on a rendu les poids Ă  leurs propriĂ©taires, on se sent lĂ©ger.

Libre.

16 Mal connu

Comme une langue que l’on ne maĂźtrise pas, s’exprimer sans nuance simplifie le discours. L’introverti invisible n’est pas conceptualisĂ© tel quel, Ă©tranger partout, inconnu, personne ne sait qui il est.

Un isolement que l’on brise en incarnant qui l’on sait ĂȘtre. Sans plus attendre.

17 Mal pourvu

On n’a pas su transmettre au discret invisible, qui n’a reçu qu’un faible tribut pour son essence. Un don que l’on se fait en s’attribuant la premiùre place, en toutes circonstances.

Cultiver des valeurs, et les transmettre sans retenue. Donner est encore la meilleure maniĂšre de recevoir ses dus.

18 Malmené

Conduit dans une impasse récurrente, poussé dans la mauvaise direction, influencé médiocrement. Un introverti qui se sait encore invisible, se fait justice, jugeant pour qui ils sont, les mauvais pilotes : incompétents.

On ne suit pas un aveugle aveuglĂ©ment. Une vision restituĂ©e et limpide manifeste l’introverti invisibilisĂ©.

19 Mal entendu

Un discret tu, bĂąillonnĂ©, intimidĂ©. Sans vƓu ni voix, un introverti invisible est inaudible. Ni vu ni entendu, une Ă©quation avec inconnue au dĂ©nominateur, ou le produit d’une fraction sans relatif. Sans Ă©cho.

Vivre invisible signifie qu’une parole fut coupĂ©e, inaudible et galvaudĂ©e, mal interprĂ©tĂ©e.

Exprimer ce que l’on a fardĂ©, dĂ©crier, infirmer, reformuler. Une clĂ©.

À Lire : L’Introverti Perfectionniste En 14 Signes

20 Mal juxtaposé

Une rĂ©putation indigne ou prophĂ©tique, confirmant des pronostics auxquels l’introverti invisible fut assimilĂ© par commoditĂ©.

Un ballet sinistre se joue, une chorégraphie bien rodée fait danser une vindicte savamment orchestrée.

Le hĂ©ros invisible conçoit ses rythmes, dansant sans figures imposĂ©es, il choisit d’apparaitre ou de disparaĂźtre, ostensiblement ou non.

RĂ©pondre Ă  ses besoins peut prendre une vie.

Mieux vaut tard que jamais.

TheIntrovertSinger

Guterstam, A., Abdulkarim, Z. & Ehrsson, H. Illusory ownership of an invisible body reduces autonomic and subjective social anxiety responses. Sci Rep 5, 9831 (2015). https://doi.org/10.1038/srep09831

error: Content is protected !!